Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

La mort annonce-t-elle un recommencement ?

+5
Silentio
Liber
Thrasymaque
toniov
Collegienmv
9 participants

descriptionLa mort annonce-t-elle un recommencement ? - Page 5 EmptyRe: La mort annonce-t-elle un recommencement ?

more_horiz
Silentio a écrit:
Vous avez raison, mais en même temps je ne suis pas réductible aux autres, du fait que je suis à la fois une ouverture ou un point de vue sur le monde, et non pas ce que pensent et voient les autres, et à la fois un néant, une béance, une négation qui entre en relation avec l'altérité, se définit par elle et s'invente perpétuellement dans ses rencontres.

Oui, c'est bien cela que je veux signifier par cette image : une partie du "moi" est émergée et l'autre immergée. En fait, le "moi" c'est très compliqué... c'est à la fois rien et tout. C'est une mémoire. Et puis c'est le fait de percevoir directement le monde à partir de soi. Cela s'inscrit dans le temps mais c'est aussi hors de la durée.
Il est évident que nous ne sommes pas uniquement le produit des autres et du monde qui nous entoure. Il y a aussi une volonté qui s'exprime et à partir de laquelle je me construis.
Mais à présent nous ne sommes pas loin de la liberté, du conditionnement, de l'inné, de l'acquis, etc.
En fait je veux montrer, dans le développement de ma pensée, que la mort est un mystère, comme l'est la vie et la conscience, et que les interrogations philosophiques fondamentales découlent de cela : aussi bien de la mort que de la vie. Et à ces questions je n'ai pas vraiment envie de m'en tenir aux réponses convenues. Je préfère m'interroger.

descriptionLa mort annonce-t-elle un recommencement ? - Page 5 EmptyRe: La mort annonce-t-elle un recommencement ?

more_horiz
toniov a écrit:
Oui en effet c'est dans la relation de "moi" aux autres que tout se fait.

Je vais le dire autrement : si personne n'avait ajouté son "moi" à celui des autres, il n'y aurait pas de ce "moi" collectif que vous évoquez. Et notre synthèse est unique, bien que pour un génie la part personnelle en soit immense, et ridicule pour le commun des mortels.

descriptionLa mort annonce-t-elle un recommencement ? - Page 5 EmptyRe: La mort annonce-t-elle un recommencement ?

more_horiz
Liber a écrit:
toniov a écrit:
Oui en effet c'est dans la relation de "moi" aux autres que tout se fait.

Je vais le dire autrement : si personne n'avait ajouté son "moi" à celui des autres, il n'y aurait pas de ce "moi" collectif que vous évoquez. Et notre synthèse est unique, bien que pour un génie la part personnelle en soit immense, et ridicule pour le commun des mortels.

Oui on peut parler en effet de "synthèse".
Ensuite il est très difficile de comprendre ce qu'est cette "part personnelle". On pourrait dire que c'est une vision plus profonde, plus complète de cette synthèse qui détermine la valeur de la "part personnelle".

descriptionLa mort annonce-t-elle un recommencement ? - Page 5 EmptyRe: La mort annonce-t-elle un recommencement ?

more_horiz
Notre synthèse est unique parce qu'on y ajoute notre grain de sel. Certains génies ont donné à l'humanité un très gros grain.

descriptionLa mort annonce-t-elle un recommencement ? - Page 5 EmptyRe: La mort annonce-t-elle un recommencement ?

more_horiz
C'est peut-être ce qui provient d'un ensemble d'expériences moins communes que pour d'autres.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum