Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Une hiérarchisation du racisme ?

+6
Vangelis
JimmyB
Zingaro
Silentio
aldolo
Euterpe
10 participants

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 8 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
Eunomia a écrit:
Le communautarisme américain est de typique ethnique. Les lois régulant l'immigration font d'ailleurs un focus sur cette différentiation-là.  Il suffit de regarder une carte de la répartition géographique des différents groupes ethniques.

Les gays sont une ethnie ?

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 8 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
A peu près autant que les défenseurs de l’environnement, ou les témoins de Jehova. Il existe une pluralité de communautarismes, qui peuvent se recouper. J’aurais dû le souligner avec l’ajout de la mention majoritairement.

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 8 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
Ce ne sont pas des ethnies, ne modifions pas le sens des mots, mais bien des communautés. Donc, oui il existe des communautarismes différents mais qui en soit se rejoignent dans le but de leur formation. Ainsi on en revient à ce qui est dit précédemment : il n'y a pas nécessité d'un État fort et c'est bien l'épanouissement individuel qui est la cause.

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 8 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
JimmyB a écrit:
Ce ne sont pas des ethnies, ne modifions pas le sens des mots, mais bien des communautés.

C’est bien ce que je dis.

JimmyB a écrit:
Donc oui il existe des communautarismes différents mais qui en soit se rejoignent dans le but de leur formation. Ainsi on en revient à ce qui est dit précédemment : il n'y a pas nécessité d'un État fort et c'est bien l'épanouissement individuel qui est la cause.

Justement, le but du communautarisme, comme défini par Néophilo, tombe dans le lobbying, ce qui lui donne une dimension toute à fait différente du communautarisme religieux ou ethnique – qui tendent vers une égalité de droit. De la même manière que la défense des particularismes régionaux est exacerbée depuis l’apparition de l'Union Européenne, la volonté de faire accepter une différence (religieuse, ethnique) s'exacerbe face à un État récalcitrant. Je n'ai pas parlé de nécessité d'un État fort, mais de sa participation active à l’émergence de mouvements qui se résument - nous en convenons - à la défense ou l'obtention de libertés.

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 8 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
Non, vous avez dit vous même que le communautarisme américain est de type ethnique. Je vous dis que non, n'affirmez donc pas que vous avez dit que ce n'était pas ethnique. Ensuite le lobbying commaunautaire à différencier du lobbying sectoriel (pharmaceutique) est juste une communauté qui passe de structure sociale hétérogène à une structure politique pour revendiquer des droits, rien de plus. Cela ne change rien au propos.
Je trouve hasardeux de parler d'État fort participant à l'exacerbation des particularismes et dans la même phrase mentionner l'Union européenne.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum