Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Une hiérarchisation du racisme ?

+6
Vangelis
JimmyB
Zingaro
Silentio
aldolo
Euterpe
10 participants

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 7 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
neophilo a écrit:
Les termes comme xénophobie, isolationnisme, ostracisme, anarchisme, judéophobie, misanthropie...  peuvent être utilisés dans bien des cas. Cela demanderait des compétences perceptives et sémantiques importantes, acquises grâce à l'éducation, que la population devrait avoir idéalement, dans un monde idéal.


En quoi l’anarchisme, la misanthropie interviennent-ils dans ce débat sur le racisme ? 

neophilo a écrit:
Actuellement, on ressent par exemple un regain de l'antisémitisme, supposé ou réel, mais ce terreau est propice dans un pays avec un État fort, ou qui devrait l'être tout du moins. On se sert du banquier (et patron de presse et sioniste) juif pour ne pas remettre en cause le système centralisateur qu'on ne veut pas renverser. Il sert, à ses dépens, de catharsis. L'antisémitisme, et par extension (ou réduction) le racisme, se déploie efficacement dans un État paternaliste.

Justement, la critique contemporaine appelle au renversement du « système ». 

neophilo a écrit:
Existe-t-il un antisémitisme aux USA ? Pays libéral avec un État relativement peu socialiste.
L'Allemagne des années 30 avait-elle un État centralisateur ?


Ces remarques me semblent synthétiser votre réflexion.
Les États-Unis sont un cas particulier, du fait de l’importance de l’immigration dans son histoire. Parler de racisme c’est parler aussi des lois sur les quotas. Brièvement, 1882 et l’exclusion des asiatiques, l’immigrant act de 1924 et en 1952 les quotas raciaux qui deviennent ethniques. La peur du communisme est aussi à prendre en compte selon la période. Le modèle de l’immigrant parfait reste le WASP.

Faite-vous un lien entre socialisme et racisme ? Peut-être de manière plus nuancée, le socialisme vous semble-t-il mener systématiquement à un 0201tat fort ? Hayek me semble aller en ce sens quand il se préoccupe dès 1944 dans La route de la servitude du crédit grandissant des idées socialistes en Angleterre, croissance qu'il analyse comme similaire à ce qu'elle fut en Allemagne.  

Sur l'Allemagne proprement dite, je ne pense pas que l'on puisse restreindre l'antisémitisme à l'État. Il y a tout un arrière plan culturel. 

neophilo a écrit:
Un État libéral engendre du communautarisme tandis qu'un État fort engendre du racialisme.

L’État libéral engendre le repli sur soi, c’est l’égoïsme dont parle Tocqueville.

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 7 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
Eunomia a écrit:
Justement, la critique contemporaine appelle au renversement du « système ».

De quelle façon ?

Eunomia a écrit:
L’État libéral engendre le repli sur soi, c’est l’égoïsme dont parle Tocqueville.

Ce n'est pas contradictoire avec ce que dit Néophilo, mais il serait peut-être plus sage de développer. Le repli sur soi n'est il pas dû à la mise en avant de l'individu au détriment de la collectivité et du bien commun et donc d'une certaine forme de libéralisme ? Le communautarisme n'est-il pas la collectivisation d'une multitude d'individus possédant plusieurs caractéristiques communes pour promouvoir leur libertés individuelles, une certaine manière de s'unir pour chacun ?

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 7 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
JimmyB a écrit:
De quelle façon ?

Pour le cas Dieudonné, puisque c’est celui qui a occupé la discussion, un appel à la révolution. J’ai en tête les nombreuses références faites « au peuple de France ».

Néophilo prend soin de définir ce qu’il entend par communauté.
Néophilo a écrit:
Je distingue donc les groupes communautaires (se regroupant autour d'intérêts et de niveau socio-économique partagés)

Il n’est question que d’une meilleure préservation des intérêts, une forme de lobbysme. Appartenance qui peut restreindre la liberté individuelle, le participant ne serait plus en mesure de suivre ses propres fins. La définition proposée du communautarisme, couplée avec l’évocation de « conflit inter-communautaire » me font penser à la lutte des classes, renforçant l’orientation économique que j’ai eu du propos.
Je n’y ai pas vu l’affirmation d’un processus d’individualisation qui toucherait une catégorie sociale . Dans ce dernier cas, cette réunion s'effectuerait face à un état fort, qui retire la prétention à l’autonomie de ce groupe.

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 7 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
Eunomia a écrit:
Néophilo a écrit:
Je distingue donc les groupes communautaires (se regroupant autour d'intérêts et de niveau socio-économique partagés)

Il n’est question que d’une meilleure préservation des intérêts, une forme de lobbysme. Appartenance qui peut restreindre la liberté individuelle, le participant ne serait plus en mesure de suivre ses propres fins. La définition proposée du communautarisme, couplée avec l’évocation de « conflit inter-communautaire » me font penser à la lutte des classes, renforçant l’orientation économique que j’ai eu du propos.
Je n’y ai pas vu l’affirmation d’un processus d’individualisation qui toucherait  une catégorie sociale . Dans ce dernier cas, cette réunion s'effectuerait face à un état fort, qui retire la prétention à l’autonomie de ce groupe.

Le cas des États-Unis s'oppose à cette idée, l'État n'y est pas fort au sens où vous l'entendez, le communautarisme y est élevé et ce dans une lutte pour la préservation ou l'obtention de libertés individuelles. La définition de la communauté n'y change pas grand chose.

descriptionUne hiérarchisation du racisme ? - Page 7 EmptyRe: Une hiérarchisation du racisme ?

more_horiz
Le communautarisme américain est de type ethnique. Les lois régulant l'immigration font d'ailleurs un focus sur cette différentiation-là.  Il suffit de regarder une carte de la répartition géographique des différents groupes ethniques.

Dernière édition par Eunomia le Sam 5 Avr 2014 - 15:38, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum