Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Y a-t-il une culture jeune ?

+4
kind of blue
Vangelis
JimmyB
Zingaro
8 participants

descriptionY a-t-il une culture jeune ?  - Page 6 EmptyRe: Y a-t-il une culture jeune ?

more_horiz
Je dis juste qu'il me semble que le facteur jeune ne permet pas de désigner une culture homogène de même qu'il n'existe pas de culture adulte.
A partir de là le sujet n'est pas la culture mais la pertinence de parler d'une culture jeune. La réponse est non.
On peut parler de culture littéraire, gastronomique et ce en catégorisant par domaine, on peut classer par nationalité parce que ce sont des données objectives. L'âge n'en est pas un. Donc oui il existe plusieurs cultures ou plusieurs manières de la qualifier, de la catégoriser.

descriptionY a-t-il une culture jeune ?  - Page 6 EmptyRe: Y a-t-il une culture jeune ?

more_horiz
kind of blue a écrit:
En conclusion, un groupe ne se crée pas car les membres le veulent, mais car la société reconnaît cet ensemble de personne comme groupe.
Ainsi, dans le cas des cultures jeunes, il existe une revendication des jeunes de créer un groupe. Mais c'est la société qui décide de les reconnaître comme tels.
Après, est ce que la société reconnaît réellement cette culture ? Je crois que oui. Aujourd'hui, le tag, graffiti (artistique),  le rap, le métal, etc., sont assimilés aux jeunes et donc à une catégorie sociale avec sa propre culture.

C'est bien tranché. Mais l'argument de Ménandre pose un sérieux problème. Les jeunes et ceux devenus adultes en évolution dans l'univers du métal y sont moins jeunes que "métaleux". Voire : ce qui devient métaleux cesse-t-il d'être jeune ?

descriptionY a-t-il une culture jeune ?  - Page 6 EmptyRe: Y a-t-il une culture jeune ?

more_horiz
Zingaro a écrit:
kind of blue a écrit:
En conclusion, un groupe ne se crée pas car les membres le veulent, mais car la société reconnaît cet ensemble de personne comme groupe.
Ainsi, dans le cas des cultures jeunes, il existe une revendication des jeunes de créer un groupe. Mais c'est la société qui décide de les reconnaître comme tels.
Après, est ce que la société reconnaît réellement cette culture? Je crois que oui. Aujourd'hui, le tag, grafitti (artistiques hein),  le rap, le métal etc. sont assimilés aux jeunes et donc à une catégorie sociale avec sa propre culture.

C'est bien tranché. Mais l'argument de Méandre pose un sérieux problème. Les jeunes et ceux devenus adultes en évolution dans l'univers du métal y sont moins jeunes que "métaleux". Voire : ce qui devient métaleux cesse d'être jeune ?

Je dirais plutôt que la culture (ici le métal) conserve son public tout en convertissant de nouveaux membres (des jeunes). Ainsi, c'est à la fois une culture "jeune" née dans les années 80 et une culture "jeune" d'aujourd'hui.

JimmyB a écrit:
Je dis juste qu'il me semble que le facteur jeune ne permet pas de désigner une culture homogène de même qu'il n'existe pas de culture adulte. A partir de là le sujet n'est pas la culture mais la pertinence de parler d'une culture jeune. La réponse est non. On peut parler de culture littéraire, gastronomique et ce en catégorisant par domaine, on peut classer par nationalité parce que ce sont des données objectives. L'âge n'en est pas un. Donc oui il existe plusieurs cultures ou plusieurs manières de la qualifier, de la catégoriser.

Bien d'accord avec vous. On ne peut finalement définir un socle commun qui serait une culture jeune pour la simple et bonne raison que les jeunes peuvent avoir des situations extrêmement différentes (âge, lieu, socialisation, etc.).

On peut cependant ici parler DES cultureS jeuneS du coup. Il serait intéressant de voir si un socle commun (même minime) peut permettre une classification de ces cultures.

descriptionY a-t-il une culture jeune ?  - Page 6 EmptyRe: Y a-t-il une culture jeune ?

more_horiz
Je dirais plutôt que la culture (ici le métal) conserve son public tout en convertissant de nouveaux membres (des jeunes).
Ainsi, c'est à la fois une culture "jeune" née dans les années 80 et une culture "jeune" d'aujourd'hui.

Ne peut-on pas en dire autant de n'importe quelle culture ?
Je suis loin d'être sûr que tous les "métalleux primordiaux" étaient jeunes, et réciproquement, on trouve de nombreux "jeunes" (même si la plupart ont eu le temps de vieillir et de mourir) parmi les grands noms de La Culture. Peut-on dire de la poésie rimbaldienne qu'elle est une culture jeune ? Et des mouvements néo-dadaïstes ?

De toute manière, pour que vive une culture jeune, il faudrait que vive une culture vieille. Or, une culture n'est vieille qu'à partir du moment où elle est morte.

La jeunesse est très transitoire, et plutôt que de vivre dans une société de jeunes, les jeunes vivent dans des sociétés d'adultes. Je doute donc non seulement de l'existence d'une culture jeune mais aussi de sa possibilité.
Les jeunes ne font qu'appréhender et adopter des "cultures d'adultes" de "manière jeune".

Mais bien sûr, tout dépend d'à partir de quand l'on parle "d'une culture" plutôt que d"un "aspect d'une culture".

descriptionY a-t-il une culture jeune ?  - Page 6 EmptyRe: Y a-t-il une culture jeune ?

more_horiz
1) On ne peut pas dire que ce soit le cas de toute les cultures ! En effet, certaines ont été créées sans lien avec l'âge de leurs membres : les cultures "jeunes" ont selon moi comme prérogative de n'accepter que des jeunes ou, à la limite, ce qui semble jeune pour une personne. C'est peut-être là où votre idée de "culture vieille" me semble fausse : de nombreuses cultures ne prennent pas en compte l'âge.
A partir de quel moment une culture cesse d'être jeune ? Je dirais à partir du moment où la société ne la considère plus comme telle tout simplement.

2) Je suis également en désaccord avec votre idée de la jeunesse comme période transitoire. C'est, certes, une période transitoire mais les jeunes (je parle principalement ici des adolescents) érigent leurs propres cultures de manière à montrer leur différence - et même parfois leur désaccord - avec la société. Ce me semble donc être des cultures souvent réalisées CONTRE une culture qui était censée être transmise.

Pour votre idée d'appréhension d'une culture adulte par les jeunes, cela ne me semble pas faux. Certaines cultures se sont érigées sur d'autres plus adultes (je pense notamment au rock naissant qui prenait ses racines du blues).
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum