Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le récit est-il distinctif de l'espèce humaine ?

+3
hokousai
Liber
benfifi
7 participants

descriptionLe récit est-il distinctif de l'espèce humaine ? - Page 5 EmptyRe: Le récit est-il distinctif de l'espèce humaine ?

more_horiz
benfifi a écrit:
Il me semble que si, au sein de la famille des hominidés pratiquant un récit, une nouvelle forme de récit apparaît, la division en deux sous-familles peut être due au risque de trouble dissociatif de l'identité, également nommé trouble de la personnalité multiple.

Je m'explique :
Je me place au niveau collectif, et non pas individuel. J'imagine que si une nouvelle forme de récit apparaît, l'inconscient collectif serait déstabilisé. J'ai eu tort d'utiliser un terme du domaine individuel (trouble dissociatif de l'identité) en l'appliquant au domaine collectif. Mais c'est l'idée. J'imagine qu'une telle déstabilisation collective aurait pu entraîner la division de la famille des hominidés.

benfifi a écrit:
Fred Christophe a écrit:
- Pourquoi le genre pan n'a-t-il tout simplement pas disparu ?

En quoi est-ce nécessaire ?

Je m'explique :
Je ne vois pas pourquoi le genre pan aurait disparu (aurait dû disparaître). Il a continué son chemin, et son récit.

descriptionLe récit est-il distinctif de l'espèce humaine ? - Page 5 EmptyRe: Le récit est-il distinctif de l'espèce humaine ?

more_horiz
Fred Christophe a écrit:
Il vous appartient de montrer qu'il y a une telle chose qu'un inconscient collectif.

Effectivement. Mais je n'imagine pas les choses autrement.
Par contre, comment expliciter qu'une nouvelle forme de récit soit apparue ?
Et là, je n'ai rien d'autre à proposer que le rapport de force (cf. le topic L'agôn chez les Grecs).

descriptionLe récit est-il distinctif de l'espèce humaine ? - Page 5 EmptyRe: Le récit est-il distinctif de l'espèce humaine ?

more_horiz
benfifi a écrit:
En quoi le récit a-t-il/aurait-il permis, chez l'homme, de le distinguer des autres grands singes ? Serait-ce son caractère, sa fonction, et/ou son pouvoir poétique ?
Le problème, c'est que vous n'interrogez pas le récit. Qu'est-ce que le récit ? En prenant la mesure de ce que c'est, vous constaterez qu'il n'y avait pas de récit chez le DAC, qu'il ne pouvait y en avoir, et que la question ne se pose pas. Elle se pose d'autant moins que les capacités mnésiques des hommes n'ont aucune commune mesure avec une quelconque autre espèce.

benfifi a écrit:
j'aimerais donc savoir si ma tentative est pertinente ici, c'est-à-dire sur un forum de philosophie, autrement dit si la question est philosophique ou pas.
Oui. Vous trouveriez de quoi donner une consistance particulière à votre recherche en vous procurant Mircea Eliade, Georges Dumézil, René Girard, Carl Gustav Jung et Cornelius Castoriadis.

benfifi a écrit:
plusieurs scénarios se présentent, dont celui où le DAC générait déjà du récit.

Scénario intenable. Même en supposant plusieurs formes au récit. Imaginez toutes les formes possibles de pommes, plus ou moins rondes. Ajoutez à votre liste des pommes carrées. Vous vous retrouvez immédiatement avec des difficultés insurmontables.

benfifi a écrit:
En élargissant la question, je me demande si un phénomène culturel peut entraîner une modification biologique.
Oui. Vous pouvez lire Henri Atlan (citation dans ce topic, Alain Prochiantz et António Damásio, par exemple.

Pour ce qui concerne la question de l'inconscient collectif, vous êtes évidemment sur une bonne piste.

Enfin, méfiance quand même avec les prétendus résultats "époustouflants" de nos amis les singes dans les "tests" auxquels on peut les soumettre. Aucun résultat ne fait autorité en la matière depuis plus de 30 ans. Ça n'est près de changer.

Dernière édition par Euterpe le Mer 2 Aoû 2017 - 17:09, édité 1 fois

descriptionLe récit est-il distinctif de l'espèce humaine ? - Page 5 EmptyRe: Le récit est-il distinctif de l'espèce humaine ?

more_horiz
Euterpe a écrit:
Qu'est-ce que le récit ? En prenant la mesure de ce que c'est, vous constaterez qu'il n'y avait pas de récit chez le DAC, qu'il ne pouvait y en avoir, et que la question ne se pose pas.

Je ne comprends pas. Pourquoi le DAC n'aurait-il pas pratiqué un récit ? Par exemple, quelle erreur commets-je en situant l'origine du récit des hommes, au stade générationnel du DAC ?

descriptionLe récit est-il distinctif de l'espèce humaine ? - Page 5 EmptyRe: Le récit est-il distinctif de l'espèce humaine ?

more_horiz
Fred Christophe a écrit:
Quand vous parlez d'inconscient collectif, à quoi faites-vous référence ?

Je fais référence, sans doute de façon vulgairement répandue, au travail de Carl Gustav Jung.

Fred Christophe a écrit:
l'expression [...] n'a pas de sens sans une conscience collective.

Ça, je l'ignore. Du reste, je vois mal ce que recouvre une conscience collective.

Fred Christophe a écrit:
Dites-vous qu'une telle chose existe chez les humains ?

Effectivement, je pense qu'un inconscient collectif existe chez les humains.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum