Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

La vie a-t-elle un sens ?

+12
iharmed
Vangelis
Crosswind
Janus
JimmyB
pamelo66
Philippe Jovi
Silentio
Liber
Desassocega
Euterpe
Collegienmv
16 participants

descriptionLa vie a-t-elle un sens ? - Page 5 EmptyRe: La vie a-t-elle un sens ?

more_horiz
Liber a écrit:
Janus a écrit:
quand l’homme ne sait rien sur la réalité, il s’invente un monde totalement imaginaire. Démarche qui n’a d’ailleurs pour but que de se rassurer : l’homme qui est sujet à d’immenses peurs vis-à-vis d’un monde et d’une Vie qu’il ne s’explique pas, car il n’en connaît pas (et ne connaîtra jamais) les tenants et les aboutissants, s’invente des explications satisfaisantes.


Dans la Généalogie, on trouve aussi une explication de ce genre, les Dieux viendraient de la peur, ou pour parler comme Freud, du "désaide" devant la nature toute-puissante. Pour simple et évidente que soit cette explication, elle n'est pas convaincante. Il y a ce décalque moderne sur le passé que je critiquais plus haut, consistant à dire que les hommes de l'Antiquité essayaient d'expliquer la vie et le monde, et qu'ils le faisaient par l'imagination, faute de mieux. Or, ce n'est pas à cela que servaient les dieux, qu'ils soient grecs ou égyptiens. Ils protégeaient les hommes, ils étaient l'objet d'offrandes, comme ces obélisques où Ra pouvait se refléter et assurer l'immortalité de l'Egypte, en bref, ils se comportaient comme des hommes envers d'autres hommes. Dans notre monde moderne, au contraire, l'univers nous apparaît mort, et ce n'est pas l'énergie que nous y analysons qui nous le rend plus vivant. "Le silence infini..." qui effrayait tant Pascal est toujours là. Par suite, nous parlons à raison de désenchantement. La science pourrait nous donner tout le confort que nous souhaitons, nous n'en serions pas moins tristes. Voilà la vérité qui parcourt le Gai Savoir, et qui appelle justement à un autre type de savoir, propre à nous redonner vie.

Nous aurions tort en effet d'attendre de la science qu'elle nous rende "plus gais" ou plus "heureux" par le simple effet du confort matériel ou plus douillet qu'elle nous procure. En fait cela n'est manifestement pas la vocation première de la science, comme si dame Nature répugnait à nous dévoiler toutes ses intentions cachées, nous obligeant à déchiffrer le puzzle, à donner nous-mêmes un sens, une signification d'origine "humaine" à tout ça, sans attendre passivement comme autrefois qu'un "divin" transcendant en décide à notre place. Et comme si dame Nature nous avait donné la Raison et la parole dans ce but : être capables - et pas seulement par la parole et la pensée, mais aussi par nos actes et notre volonté - de donner "un sens au monde",  ce que d'ailleurs, soit dit en passant, ne peut pas faire l'animal (qui ne sait ni rire, ni pleurer, ni parler).
Mais  tout cela n'ôte en rien l'utilité de la science, contrairement à ce que voudraient nous faire croire les "déconstructeurs" de la philosophie, qui ne sont autres que des avocats de la mort et du néant.

descriptionLa vie a-t-elle un sens ? - Page 5 EmptyRe: La vie a-t-elle un sens ?

more_horiz
Liber a écrit:
Mais il s'est rendu compte qu'il ne pourrait pas faire l'économie d'une théorie de l'univers.

Où pouvons-nous voir cette théorie ?

descriptionLa vie a-t-elle un sens ? - Page 5 EmptyRe: La vie a-t-elle un sens ?

more_horiz
Aristippe de cyrène, je n'ai jamais dit qu'avoir la raison est réellement un avantage. J'ai dit que l'homme se sent supérieur car il a la raison, et non que la raison le rend supérieur.

JimmyB : le simple fait de se demander si la vie a un sens montre que l'homme est imbu de lui-même. C'est comme si cette question destinait l'homme à un destin exceptionnel, ou alors c'est simplement car il a peur et qu'il aimerait croire qu'il est exceptionnel. Il se sent supérieur du fait qu'il dit qu'il a la raison. Mais est-ce vraiment un avantage ? Est-ce que ça prouve vraiment qu'il est supérieur ? Certes, pour lui c'en est un. Mais qu'en est il en réalité ? Il utilise donc une religion pour donner un sens à la vie et trouver des explications, car comme je l'ai déjà dit il ne veut pas s'avouer qu'il n'y a pas de réponse possible et qu'il n'est en définitive rien.

descriptionLa vie a-t-elle un sens ? - Page 5 EmptyRe: La vie a-t-elle un sens ?

more_horiz
Aristippe de cyrène a écrit:
Liber a écrit:
Mais il s'est rendu compte qu'il ne pourrait pas faire l'économie d'une théorie de l'univers.

Où pouvons-nous voir cette théorie ?

Généralement les "déconstructeurs" ne construisent aucune théorie, se limitant à démolir celle - la seule - qui existe. Après Hegel qui a finalisé la philosophie (de la vie) construite pendant deux millénaires, c'est le désert.
pamelo66 a écrit:
Aristippe de cyrène, je n'ai jamais dis qu'avoir la raison est réellement un avantage. J'ai dit que l'homme se sent supérieur car il a la raison. Et non que la raison le rend supérieur.

JimmyB : le simple fait de se demander si la vie à un sens montre que l'homme est imbu de lui même.C'est comme si cette question destinait l'homme à un destin exceptionnel, ou alors c'est simplement car il a peur et qu'il aimerait croire qu'il est exceptionnel. Il se sent supérieur du fait qu'il dit qu'il a la raison.Mais est-ce vraiment un avantage ? Est-ce que ça prouve vraiment qu'il est supérieur ? certes pour lui ç'en est un. Mais qu'en est-il en réalité ? Il utilise donc une religion pour donner un sens à la vie et trouver des explications. Car comme je l'ai déjà dit il ne veut pas s'avouer qu'il n'y a pas de réponse possible et qu'il n'est en définitive rien.

Même si pour certains "avoir la raison" est une raison de se sentir supérieur, il faut surtout y voir une responsabilité (corollaire de liberté) dont hérite l'homme moderne. Tout comme on confie aux plus grands de prendre en charge les plus petits, la supériorité de la Raison humaine par rapport à celle de l'animal fait que l'homme devient de plus en plus responsable de toute vie sur terre, et c'est bien à cette prise de conscience que l'on assiste de nos jours.
Inutile donc de prendre une attitude aussi pessimiste et d'y voir un recul : il faut au contraire y voir  un progrès de la conscience (et progrès de liberté-responsabilité) qui est la conséquence bienfaitrice du progrès de la science. A moins que les responsabilités ne vous fassent peur !  ;)

descriptionLa vie a-t-elle un sens ? - Page 5 EmptyRe: La vie a-t-elle un sens ?

more_horiz
pamelo66, vous faites beaucoup trop de fautes d'orthographe et votre syntaxe est d'une indigence inquiétante.

Dernière édition par Euterpe le Lun 25 Juil 2016 - 14:44, édité 2 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum