Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Trop de liberté ?

+3
Silentio
Euterpe
Collegienmv
7 participants

descriptionTrop de liberté ? - Page 4 EmptyRe: Trop de liberté ?

more_horiz
Je vous fais remarquer en passant que vous juxtaposez des choses qui n'ont rien à voir, et je ne vois pas où vous faites converser des auteurs que vous forcez à converger. Vous citez Rousseau mais vous vous servez de son propos pour illustrer une thèse qui est opposée à la sienne. Ça n'a simplement aucun sens. Je passe sur le procès d'intention...

descriptionTrop de liberté ? - Page 4 EmptyRe: Trop de liberté ?

more_horiz
NOU-JE a écrit:
Le fait est que Rousseau pensait que les hommes ne devaient rien à la société, comme Ronin l'a cité, du fait qu'elle les corrompt. Je pense au contraire que les hommes doivent tout à la société. C'est la société qui fait l'homme
Vous oubliez la perfectibilité chez Rousseau.

descriptionTrop de liberté ? - Page 4 EmptyUne dernière question

more_horiz
Ronin a écrit:
« La société corrompt l’homme », Rousseau..
Rousseau lui-même dit cela, ok mais j'ai une question : comment l'Homme doit-il vivre pour vous ?

descriptionTrop de liberté ? - Page 4 EmptyJe ne comprends pas votre point de vue.

more_horiz
Ce que vous dites donc c'est que l'Homme était plus "propre" lorsqu'il vivait au jour le jour (pour reprendre votre expression), ne pensez-vous pas que le monde ainsi que la nature lui appartiennent ? Mais, alors que pensez vous des avancées sociales, politiques, technologiques ?... Pensez-vous que ces dernières soient des erreurs ?
Alors, tout simplement êtes-vous en faveur de cette société compliquée mais où la vie est généralement simple ou d'une vie "rudimentaire", presque "primaire" ?
Une derniere chose : alors l'Homme avance dans cette société qui est dans l'erreur depuis plus de 2000 ans ???? Mais voltaire a dit : "L'Homme avec lenteur avance vers la sagesse". En outre, vous me faites dire que l'Homme se trompe de chemin ?

descriptionTrop de liberté ? - Page 4 EmptyRe: Trop de liberté ?

more_horiz
NOU-JE a écrit:
c'est simplement la conscience morale qui, lorsqu'elle découvre les camps de concentration, juge finalement les nazis d'inhumains. Or c'est un jugement moral qu'il faut critiquer.
La morale (et la loi) ne jugent pas inhumains les nazis : leur inhumanité morale et juridique leur donnerait une immunité totale. On ne juge pas ce qui n'est pas humain. Les dignitaires nazis jugés à Nuremberg le furent pour crimes contre l'humanité, pas pour avoir été inhumains. La loi et la morale sont inclusives, si elles veulent juger des personnes et des actes, si elles veulent qu'aucun acte ne leur échappe (cf. la question de l'universalité de la morale et de la loi). Parler de barbarie c'est encore parler d'une humanité aux confins de l'humanité, aux frontières de l'humanité, mais encore de l'humanité. Ça permet de juger les nazis comme responsables, conscients de leurs actes ; je ne reviendrai pas sur le sujet rebattu de la préméditation, de la planification, de la rationalisation, de l'industrialisation du crime, chez les nazis, autant de choses qui signalent leur humanité, et qui permettaient, au moment du procès de Nuremberg, d'éviter tout recours à la folie pour les dédouaner.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum