Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Les implications de la "vieillesse" dans nos sociétés

+11
Paul Schillings
gaz
Vangelis
ksinok
juliendeb
JimmyB
Silentio
Liber
toniov
Janus
Euterpe
15 participants

descriptionLes implications de la "vieillesse" dans nos sociétés - Page 8 EmptyComplot ou culture?

more_horiz
C'est une sur-interprétation de ma pensée d'avoir dit que j'évoquais une "théorie du complot". Mon interrogation philosophique porte beaucoup plus sur l'apparition d'une nouvelle culture dans laquelle l'obsolescence programmée deviendrait un comportement normal. Je ne mets là aucun jugement de valeur. Pardonnez-moi d'être tant soit peu futurologue.

Quant aux deux exemples anthropologiques évoqués, ils semblent plus relever d'une intériorisation d'un vieillissement naturel dans un sentiment collectif de survie que de l'effet externe d'une obsolescence programmée dans un objectif d'efficacité économique, sociale ou autre.

descriptionLes implications de la "vieillesse" dans nos sociétés - Page 8 EmptyRe: Les implications de la "vieillesse" dans nos sociétés

more_horiz
Paul Schillings a écrit:
C'est une sur-interprétation de ma pensée d'avoir dit que j'évoquais une "théorie du complot"

Non, ce n'est pas de la surinterprétation. Votre texte est au présent immédiat d'une part et donc vous n'êtes pas futurologue [...] :
Paul Schillings a écrit:
L'obsolescence programmée des objets, c'est-à-dire la fixation à l'avance de leur fin de vie, dans un objectif à première vue louable dans des visions schumpétériennes, est en train de se transférer au niveau des individus.

[...], et d'autre part comme cette pratique serait interdite par la loi et donc se ferait dans le secret, cela cadre parfaitement avec la théorie du complot.

Vous vous êtes peut-être mal exprimé (ça arrive à tout le monde), mais il vaudrait mieux faire amende honorable que d'essayer de vous esquiver par tous les moyens. Nous savons lire.

descriptionLes implications de la "vieillesse" dans nos sociétés - Page 8 EmptyRe: Les implications de la "vieillesse" dans nos sociétés

more_horiz
Autre point de vue que celui de Jean Courtin, préhistorien renommé :

A Bonifacio, en Corse, dans un site de -8000 ans, on a exhumé le squelette d'une femme morte à l'âge de 35 ans, qui avait eu au cours de sa jeunesse, un grave accident : elle était paralysée du bras gauche, elle ne pouvait plus se déplacer, et une partie de sa mâchoire inférieure avait été détruite par une ostéite, ce qui limitait son alimentation à des bouillies. A une époque où l'on vivait de la chasse, de la pêche, de la collecte de mollusques, elle était donc entièrement à la charge des siens. Néanmoins, on l'a nourrie, soignée, aidée, et fait vivre de nombreuses années. Ces cas de solidarités étaient assez répandus.

Je ne sais pas si l'on peut parler "d’obsolescence programmée" pour la durée de vie des hommes. Mais il est assez évident que sans la structure familiale, l'individu n'est plus qu'un acteur social au sens d'acteur économique. On peut supposer que l'obsolescence, si elle n'est pas programmée, est néanmoins prévisible, or, sans réaction à cette obsolescence prévisible, on peut dire qu'elle est programmée "par défaut", de fait...

descriptionLes implications de la "vieillesse" dans nos sociétés - Page 8 EmptyRe: Les implications de la "vieillesse" dans nos sociétés

more_horiz
Paul Schillings a écrit:
Quant aux deux exemples anthropologiques évoqués, il se semble plus relever d'une intériorisation d'un vieillissement naturel dans un sentiment collectif de survie que de l'effet externe d'une obsolescence programmée dans un objectif d'efficacité économique, sociale ou autre.

Externe par rapport à quoi ?
Si c’était une question d’efficacité économique, ça n’aurait rien d’externe non plus.

anormal a écrit:
Mais il est assez évident que sans la structure familiale, l'individu n'est plus qu'un acteur social au sens: d'acteur économique.

Vous n’avez pas d’amis ?

descriptionLes implications de la "vieillesse" dans nos sociétés - Page 8 EmptyRe: Les implications de la "vieillesse" dans nos sociétés

more_horiz
Dienekes a écrit:
Vous n’avez pas d’amis ?

Vous pensez que la famille peut être remplacée par les amis ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum