Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Lire Kant.

5 participants

descriptionLire Kant. EmptyLire Kant.

more_horiz
J'ai la Critique de la raison pure depuis plusieurs années maintenant et j'ai essayé de la lire du début à la fin. Mais ce n'est pas un roman et j'ai arrêté ma lecture à la moitié parce que je trouvais très difficile de tout comprendre et de reprendre à chaque fois. N'ayant pas eu de cours sur cet ouvrage, pensez-vous qu'un ordre de lecture particulier soit propre à l'apprentissage ? Y a-t-il des sections à lire et relire en priorité avant de s'occuper, éventuellement, de tout ce qui relève de la pure logique ? Avez-vous une méthode pour lire Kant ?

descriptionLire Kant. EmptyRe: Lire Kant.

more_horiz
Silentio a écrit:
j'ai essayé de la lire du début à la fin. Mais ce n'est pas un roman et j'ai arrêté ma lecture à la moitié parce que je trouvais très difficile de tout comprendre et de reprendre à chaque fois.
Pour le lire en entier, vous n'avez guère le choix : il faut lui consacrer une quinzaine de jours à raison de huit à dix heures par jour, car il est impossible de le lire sans revenir en arrière. Si ça peut vous rassurer, Aron lui a consacré dix ans de lecture !
Évidemment, il faut lire l'intégralité de l'œuvre, et même de la trilogie, au moins trois fois, de manière à y naviguer aisément quand on doit y revenir pour y méditer tel ou tel point.

Silentio a écrit:
N'ayant pas eu de cours sur cet ouvrage, pensez-vous qu'un ordre de lecture particulier soit propre à l'apprentissage ? Y a-t-il des sections à lire et relire en priorité avant de s'occuper, éventuellement, de tout ce qui relève de la pure logique ? Avez-vous une méthode pour lire Kant ?
Si vous n'avez pas de cours consacré à Kant, et si vous ne préparez aucun concours pour lequel Kant est au programme, il n'est pas forcément judicieux de vous proposer une méthode. Si vous avez besoin d'avoir une vision globale à peu près cohérente de l'œuvre, afin de saisir en quoi elle est un repère essentiel dans la philosophie et l'histoire de la philosophie, le meilleur raccourci consiste encore à lire ses deux préfaces, l'introduction, le §1 de l'Esthétique transcendantale, l'introduction à la Logique transcendantale, le chapitre III du livre II de la Logique transcendantale : l'Analytique des principes, l'introduction à la Dialectique transcendantale et l'Appendice à la Dialectique transcendantale. Si vous placez ces textes les uns à la suite des autres, vous verrez qu'ils forment une suite logique, parce que Kant est d'une rigueur extrême et formule ses problèmes avec une grande clarté, même s'ils restent difficiles. Ajoutons à cela qu'il est très bien traduit en français. Du reste, si vous possédez l'édition établie par Alquié, la lecture des notes est d'autant plus indispensable qu'elles sont excellentes.

Toutefois, si vous lisez et relisez encore avec patience, en prenant des notes, les deux préfaces et l'introduction, vous verrez que tout y est.

Enfin, on peut lire à part, 1. l'Analytique des concepts en intégralité ; 2. le schématisme des concepts purs de l'entendement (très court mais imbuvable) 3. les raisonnements dialectiques de la raison pure (avec un digest sur la logique aristotélicienne !).


Dernière édition par Euterpe le Jeu 11 Aoû 2016 - 3:54, édité 2 fois

descriptionLire Kant. EmptyRe: Lire Kant.

more_horiz
Kant est effectivement un philosophe d'une redoutable difficulté. J'ai tenté plusieurs fois, et si cela peut vous rassurer, moi je n'ai pas dépassé 15 pages !
Je pense qu'une telle lecture m'est pour l'instant inutile car je n'ai pas encore la maturité philosophique pour le comprendre et en disséquer les idées ! J'attendrai et m'attarderai dessus quand je serai plus âgé !

Kant est avec Descartes le philosophe que je redoute le plus ! J'ai vite déchanté quand, à 12 ans, j'ai tenté une lecture du Discours de la méthode , et pourtant, ça n'est pas le plus complexe !

P.S. :

il faut lui consacrer une quinzaine de jours à raison de huit à dix heures par jour,


N'est-ce pas physiquement impossible ? Comment un cerveau peut-il être en ébullition et se concentrer durant autant d'heures, autant de jours consécutifs ?... J'ai toujours pensé qu'étaler sa lecture sur un temps conséquent permettait une bonne digestion des idées du philosophe ! Par exemple j'ai mis plus de 6 mois à lire l'Éthique, et, bien que je ne sois pas un professionnel de la philosophie spinozienne, loin de là d'ailleurs, je pense tout de même avoir assimilé quelques informations qui resterons bien gravées dans ma tête.

Dernière édition par aristippe de cyrène le Mer 4 Mai 2011 - 12:32, édité 1 fois

descriptionLire Kant. EmptyRe: Lire Kant.

more_horiz
aristippe de cyrène a écrit:
J'ai vite déchanté quand, à 12 ans, j'ai tenté une lecture du Discours de la méthode
C'est peut-être la barrière de la langue du XVIIe siècle, beaucoup plus construite que la nôtre, qui demande à la fois plus de mémoire et de logique (grammaticale), donc une certaine dextérité intellectuelle qui exige de la préparation.

(Dites, vous n'aviez que ça à faire, à 12 ans ?)

aristippe de cyrène a écrit:
Comment un cerveau peut-il être en ébullition et se concentrer durant autant d'heures, autant de jours consécutifs ?
Je retourne la question : comment un cerveau peut-il ne pas être en ébullition ? C'est pour moi un mystère insondable.

aristippe de cyrène a écrit:
J'ai toujours pensé qu'étaler sa lecture sur un temps conséquent permettait une bonne digestion
La digestion est vitale en effet. Mais nous ne sommes pas non plus des animaux à sang froid. Si c'est pour lire trois livres dans sa vie, la digestion n'en vaut pas la peine. La lecture appelle la lecture. Lire c'est relire. Autrement dit, lire tout le temps vous permet de digérer ce que vous lisez, et de le mémoriser, car la lecture assidue est exponentielle : plus on lit et plus on lit, puisque tel livre en rappelle un autre qui en rappelle un autre qui en rappelle encore un autre, et ainsi de suite. C'est le tort des paresseux de ne pas comprendre qu'une fois franchi un certain nombre de lectures, la lecture devient plus aisée : on lit plus et mieux.

Alors, pour en revenir à la question de Silentio, il faut lire et relire Kant jusqu'à ne plus comprendre. C'est là, et là seulement que tout commence.


Dernière édition par Euterpe le Jeu 11 Aoû 2016 - 9:54, édité 1 fois

descriptionLire Kant. EmptyRe: Lire Kant.

more_horiz
Je n'ai lu en entier qu'un seul livre de Kant, Vers la paix perpétuelle et bien sûr, des passages connus et ses préfaces aux critiques. Je préfère les commentaires. De toute façon, chacun a sa manière de le lire. J'en conclus donc qu'il n'est pas suffisamment clair. J'ai pu m'apercevoir sur un autre forum de philosophie combien personne ne savait réellement ce qu'il a voulu dire.

Euterpe a écrit:
aristippe de cyrène a écrit:
J'ai vite déchanté quand, à 12 ans, j'ai tenté une lecture du Discours de la méthode
C'est peut-être la barrière de la langue du XVIIe siècle, beaucoup plus construite que la nôtre, qui demande à la fois plus de mémoire et de logique (grammaticale), donc une certaine dextérité intellectuelle qui exige de la préparation.

Héritage du latin. Le Discours de Descartes est un bon exercice de thème, les périodes y sont transposables presque directement du français au latin. Il n'empêche que c'est un choix dû à l'habitude de vénérer Cicéron, car le latin a le plus souvent été écrit d'une manière assez simple (disons mieux : moins stéréotypée), y compris par Cicéron dans sa Correspondance où il n'avait pas à se guinder.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum