Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Faut-il croire au destin ou se sentir libre ?

5 participants

descriptionFaut-il croire au destin ou se sentir libre ? EmptyRe: Faut-il croire au destin ou se sentir libre ?

more_horiz
Sartre anéantit les 4 dualismes, dont l'apparence et l'essence. Aucune essence ne pourrait satisfaire à l'idée de l'humain. Ce que vous appelez "réagir" par exemple peut se retrouver dans nombre d'espèces vivantes, mais aussi dans l'eau qui réagit au froid en devenant de la glace. Où placerait-on le génie de Proust sans son œuvre ? Pas dans le pouvoir subjectif de le produire mais dans l'ensemble manifesté de sa personne. S'il n'y a pas de raison à ce que cela se manifeste, l'essence s'efface de la même manière que sa manifestation n'a pas eu lieu. Pour Sartre il n'y a pas ce qui pourrait être de l'être en devenir ou caché, il n'y a que de l'être en tant qu'il apparaît comme être positivement manifesté.

Sartre, L'Être et le néant - L'idée de phénomène a écrit:
L'essence d'un existant n'est plus une vertu enfoncée au creux de cet existant, c'est la loi manifeste qui préside à la succession de ses apparitions, c'est la raison de la série [des apparitions]. [...] En définitive, l'essence comme raison de la série n'est que le lien des apparitions, c'est-à-dire elle-même une apparition.

descriptionFaut-il croire au destin ou se sentir libre ? EmptyRe: Faut-il croire au destin ou se sentir libre ?

more_horiz
Vangelis a écrit:
Sartre anéantit les 4 dualismes, dont l'apparence et l'essence.
Lesquels ?

Vangelis a écrit:
Aucune essence ne pourrait satisfaire à l'idée de l'humain. Ce que vous appelez "réagir" par exemple peut se retrouver dans nombre d'espèces vivantes, mais aussi dans l'eau qui réagit au froid en devenant de la glace. Où placerait-on le génie de Proust sans son œuvre ? Pas dans le pouvoir subjectif de le produire mais dans l'ensemble manifesté de sa personne. S'il n'y a pas de raison à ce que cela se manifeste, l'essence s'efface de la même manière que sa manifestation n'a pas eu lieu. Pour Sartre il n'y a pas ce qui pourrait être de l'être en devenir ou caché, il n'y a que de l'être en tant qu'il apparaît comme être positivement manifesté.
Voulez-vous dire que selon Sartre, d'une certaine manière, on ne peut affirmer aucune essence de l'homme, qu'il n'y a pas de nature humaine ailleurs que dans l'actualité des êtres, un ici et maintenant de l'existence qui la rend non seulement irréductible à toute essence, mais qui lui donne une antériorité à la fois logique et ontologique (l'existence précède l'essence), l'essence n'étant jamais que la liaison du divers ?

Ou bien faut-il comprendre autre chose ? Par exemple, dans la dernière remarque de Sartre que vous citez, on aurait presque tendance à croire qu'il n'est pas loin de juger l'essence comme une épiphanie.

[Il y a longtemps que je ne lis plus le Sartre philosophe, mais seulement le Sartre écrivain, d'où ma question.]

descriptionFaut-il croire au destin ou se sentir libre ? EmptyRe: Faut-il croire au destin ou se sentir libre ?

more_horiz
Les 4 dualismes supprimés par la pensée moderne sont :
Intérieur et extérieur d'un étant.
L'être et le paraître.
La puissance et l'acte.
L'apparence et l'essence.
Ils sont tous remplacés par le fini et l'infini. (cf. L'être et le néant – 1er Chapitre – L'idée du phénomène).

Pour ce qui est de l'apparence et de l'essence, les propos de Sartre s'inscrivent en ce chapitre dans une méthode phénoménologique. Il n'y a que le phénomène et rien d'autre, ainsi son apparition est aussi son essence. L'existence précédant l'essence n'arrivera qu'après avoir étudié les 2 modes d'être que sont l'en-soi et le pour-soi.

descriptionFaut-il croire au destin ou se sentir libre ? EmptyRe: Faut-il croire au destin ou se sentir libre ?

more_horiz
Quelle est la différence entre d'un côté l'être et le paraître et de l'autre l'apparence et l'essence ?

descriptionFaut-il croire au destin ou se sentir libre ? EmptyRe: Faut-il croire au destin ou se sentir libre ?

more_horiz
Vangelis a écrit:
Il n'y a que le phénomène et rien d'autre, ainsi son apparition est aussi son essence.
J'avais donc bien compris ce que vous disiez. Ça ne correspond pas à mes souvenirs de lecture du Sartre philosophe, et ça me paraît très intéressant, au moins en ceci que ça suggère certains rapprochements avec ses œuvres ou ses pensées littéraires, à commencer par son autobiographie.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum