Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Faut-il être cultivé pour apprécier l'art ?

+16
Impero
Petitevoixcrasse
Commissaire
JimmyB
cyr
lameàuser
Silentio
Desassocega
Phi-Lousphie
Laërte
tontondab
nnikkolass
Zingaro
wentzinger alix
Hippiecure
Elodie64
20 participants

descriptionFaut-il être cultivé pour apprécier l'art ? EmptyFaut-il être cultivé pour apprécier l'art ?

more_horiz
J'aime beaucoup ce sujet, l'art et la culture sont des thèmes très intéressants !

J'ai déjà réfléchi à la question, et je pense que l'on doit effectivement être cultivé pour apprécier une œuvre d'art, mais que l'art ne vise pas seulement les gens cultivés, mais aussi les personnes ayant des sentiments, une imagination. L'art touche les sentiments. Cependant, je pense aussi qu'on peut apprendre beaucoup de l'art. Par exemple, si on va au Guatemala ou en Chine, on va apprendre de l'art les modes de vie des anciennes civilisations, des tribus ayant existé auparavant... Puis le problème de l'art, c'est qu'on peut très bien être cultivé en musique, mais ne rien connaître de la peinture ! Donc là, l'art vise le beau, l'imagination du spectateur. Cependant, quand on regarde une œuvre telle que Le Bœuf écorché de Rembrandt, on peut se demander où est le beau... Ce sujet est donc vraiment vaste !

descriptionFaut-il être cultivé pour apprécier l'art ? EmptyRe : Faut-il être cultivé pour apprécier l'art?

more_horiz
L'art, que ce soit la musique ou encore la peinture, ne touche pas les sentiments ni quoi que ce soit que nous connaissons, il touche quelque chose au delà de cela. Je pense qu'on ne doit donc pas forcément être cultivé (il faudrait déjà s'entendre à quoi correspond le fait d'être cultivé, ou non) pour apprécier l'art. Cela peut certes parfois aider, mais ressentir un "sentiment", une sensation en admirant ou écoutant une œuvre est possible, même si nous ne la comprenons pas.

descriptionFaut-il être cultivé pour apprécier l'art ? EmptyRe: Faut-il être cultivé pour apprécier l'art ?

more_horiz
Donc vous pensez qu'il y a quelque chose de transcendantal ? Nous croyons que l'art touche les sentiments mais en fin de compte il touche quelque chose de supérieur... Mais quoi ? La religion ? Mais la religion impose déjà une forme de culture. Selon Hume, on comprend une œuvre d'art seulement si on a de la culture, du bon sens et de la délicatesse de goût (exemple du vin dans les Essais Esthétiques).

descriptionFaut-il être cultivé pour apprécier l'art ? EmptyRe: Faut-il être cultivé pour apprécier l'art?

more_horiz
Pourquoi donc l'art toucherait-il la religion ? Non, je pense juste qu'en admirant une œuvre d'art, nous ne ressontons pas nécessairement un sentiment (même si cela peut être le cas), mais quelque chose qui nous dépasse, qu'on ne peut expliquer tout simplement... Au delà des sentiments. Il ne faut pas toujours chercher à comprendre l'incompréhensible, à rationaliser, il faut parfois reconnaître que certaines choses nous dépassent. Tel est mon point de vue.

descriptionFaut-il être cultivé pour apprécier l'art ? Emptyfaut-il Être cultivé pour apprécier une œuvre d'art ?

more_horiz
Quand on n'est pas cultivé, l'art peut parfois avoir quelque chose de violent, il provoque de l'étonnement, et de cette interrogation initiale naît un sentiment poétique et philosophique. Par exemple, j'avais un copain africain qui venait de Côte d'Ivoire, la première fois qu'il a vu la cathédrale noire de Clermont-Ferrand, ça lui a fait un choc. La cathédrale de Clermont-Ferrand est noire, car elle est bâtie avec des pierres de Volvic. Cet ami africain, Raoul, a eu peur en voyant les gargouilles gothiques de la cathédrale. Il a cru que c'était le temple du Diable. Ça lui faisait peur, un peu comme si c'était des masques africains. C'était intéressant de voir cette réaction, car l'individu en question a regardé la cathédrale sans présupposés préalables, sans culture de l'art gothique occidental. Il appréhendait la cathédrale avec un regard vierge, et il n'a pas éprouvé le sentiment du Beau, ni l'émerveillement ; mais vraiment il est brave, et il a éprouvé sincèrement un sentiment de terreur.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum