Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

4 participants

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Les valeurs ont toujours une base affective dans le sens où elles naissent toujours après qu'on a été affecté d'une manière particulière par un objet. De là, les différences de valeur entre les êtres. Mais si la vie ne représente pas une valeur absolue au-dessus des valeurs relatives, subjectives, pourquoi ne pas envoyer les faibles et les débiles dans des fours crématoires ?
Je pose évidemment ma question par pure provocation et non pour encourager la destruction des faibles.

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Toute vie vaut une autre, mais cependant cette pensée n'est pas appliquée dans nos sociétés. Le droit à l'avortement suppose que la vie de la mère vaut plus que la vie du fœtus puisqu'il n'a pas encore commencé sa vie à proprement dit, qu'il est encore lié à sa mère et que par conséquent il n'est pas considéré comme un être "vivant" à part entière et est soumis à l'acceptation de sa mère. Cependant, on oublie de prendre en compte le potentiel de devenir de ce fœtus.

C'est également le cas pour les animaux, s'il fallait choisir entre sauver la vie d'un grand singe (aussi intelligent et conscient de lui-même qu'il soit) et la vie d'un nouveau né (a priori bien moins rationnel et conscient de lui-même qu'un singe), on choisirait bien évidemment le nouveau né. Ce choix est-il "spécéiste" ? Je ne pense pas.

Accorder la même valeur à chaque être vivant ce serait, à mon sens, leur accorder des droits fondamentaux, tels que le droit à la vie, à la liberté, à la vie sans souffrance. Le problème, c'est que quand on tue un animal pour se nourrir on lui hôte ce droit à la vie.

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Ainsi donc vous ne faites manifestement pas de distinction entre valeur relative et valeur absolue.

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? - Page 2 EmptyLa valeur absolue

more_horiz
Les valeurs relatives le sont relativement à quelqu'un, les valeurs absolues le sont en fonction d'un principe absolu qui n'admettrait aucune dérogation.
De valeurs absolues je n'en vois pas hormis le droit à l'existence.
Parce que si toutes les valeurs étaient relatives, qu'est-ce qui empêcherait de carboniser les faibles et les débiles dans des fours crématoires ? Rien !

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Effectivement, la nature n'accorde aucun droit. Mais c'est bien parce que la nature n'offre que des valeurs relatives que les êtres humains ont estimé nécessaire de vivre en fonction d'une valeur qui serait, elle, absolue : le droit à l'existence. Mon affirmation est fondée sur une question : si personne ne reconnaît à chacun le droit indiscutable de vivre, comment éviter la situation extrême des chambres à gaz ? Le droit à vivre n'est pas une valeur présente dans la nature, elle n'est donc pas relative à quelqu'un. Elle est fonction d'un principe érigé en absolu par les êtres humains : le droit à vivre son existence quelle que soit la valeur relative de chacun. Sinon, rien n'empêche de liquider des êtres humains au prétexte qu'ils possèdent moins de valeur que d'autres. D'où la nécessité, à mon sens, d'instaurer une valeur absolue qui donne à chacun l'importance qu'il mérite, en tant qu'être vivant, même animal, malgré les différences de valeurs entre les êtres.
Êtes-vous d'accord ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum