Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

4 participants

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? EmptyToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
La plupart des êtres humains accordent une certaine valeur à la vie. Par exemple la mort d'un enfant paraît plus tragique que la mort d'un adulte. D'une autre manière, si on avait le choix entre sauver un criminel ou un honnête citoyen on choisirait le citoyen.

Cependant, ce type de pensée, même s'il est partagé par un très grand nombre, s'oppose au principe d'égalité entre les êtres humains. Pourquoi considérer que telle ou telle vie a plus de valeur qu'une autre ?  Ou au contraire, quels sont les arguments pour accorder la même considération à tous alors que certains sont plus intelligents, plus gentils, plus jeunes, etc. ?

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Bonjour,
Votre question, il me semble, demande à préciser le contenu des deux concepts que vous mettez en opposition à savoir l'égalité et la valeur. L'un et l'autre demandent un critère sur lequel l'égalité et la valeur puissent être mesurés, sans quoi nous ne saurons jamais à quoi il faut attribuer de la valeur ni en quoi l'égalité se vérifie ou s'impose.
N'oubliez pas non plus que si les définitions des deux concepts s'opposent dans leurs termes, l'égalité répudiant la différence des valeurs, ou bien l'égalité n'admettant qu'une seule valeur : l'égalité, cette contradiction peut n'être que conceptuelle sans contredire les faits tels qu'ils sont vécus dans la vie de tous les jours.
Votre question fondamentale est : quels sont les arguments autorisant à accorder de l'importance à tous alors que tous diffèrent en qualité ? C'est le critère utilisé pour mesurer la valeur qui vous fournira la réponse. Si la quantité est le critère de valeur, alors les plus intelligents, les plus habiles, les plus doués valent plus que les ignorants, les maladroits et les cancres. Si vous choisissez un critère qualitatif, fondé sur l'usage des compétences, vous obtiendrez une autre réponse en estimant qu'un cancre qui veut apprendre vaut plus qu'un intelligent paresseux.
Nous possédons tous une valeur absolue et une valeur relative. Les droits juridiques nous donnent, en même temps que des droits égaux, une valeur absolument identique au regard des lois. Mais la différence de valeur relative entre les êtres, l'inégalité des compétences, des habiletés, ne donne pas de droits supplémentaires à ceux accordés par les lois. Les différences de valeur relative imposent seulement une hiérarchie de fait que tout le monde n'admet pas, comme l'apprenti qui penserait valoir autant que l'ouvrier qui le forme.
Remarquez que l'apprenti peut valoir bien plus que son formateur en une matière où il le dépasse, comme le sport par exemple ou la pratique de la musique s'il joue d'un instrument. C'est pourquoi, il me semble en tout cas, que votre question demande à préciser le sens de la valeur en général qui est de deux sortes.

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Bonjour,

je ne pense pas que vous puissiez dissocier le qualitatif et le quantitatif comme vous tentez de le faire. Une qualité a, à mon sens, nécessairement une quantité et inversement. D'ailleurs vos exemples me semblent le démontrer : plus ignorant, habile... (qualité+quantité), et votre cancre qui a plus de volonté (qualité+quantité).

Dernière édition par Philémon le Lun 7 Mai 2012 - 19:05, édité 1 fois

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Effectivement, vous avez raison, une qualité amène nécessairement une quantité ; comme le cancre qui possèderait plus de volonté que l'intelligent. Mais, justement, je ne voulais pas élever le cancre au-dessus de l'intelligent, en termes de valeur, par un plus ou un moins mais par la beauté du geste. D'où ma phrase "un cancre qui veut apprendre vaut plus qu'un intelligent paresseux (qui ne veut pas)".
Je voulais tenter de démontrer que les différences de valeur peuvent être de plusieurs sortes en fonction du critère choisi, soit un plus ou un moins (quantitatif), soit un critère moral (qualitatif).

descriptionToutes les vies humaines ont-elles la même valeur ? EmptyRe: Toutes les vies humaines ont-elles la même valeur ?

more_horiz
Ne pourrait-on pas affirmer que les habiletés et les compétences, étant de plusieurs sortes, nous rendent possesseurs d'une valeur relative qui change en fonction des comparaisons ? Si je vaux moins que vous en math, en termes de connaissance, je peux valoir plus que vous en histoire. Si vous êtes plus patient que moi, je peux être plus inventif ou créatif. Et si je vaux moins que vous en maths, je peux valoir plus que mon voisin dans ce domaine. Mais parce que ces valeurs sont justement relatives, elles n'entraînent pas une inégalité absolue de valeur, laquelle réside, comme vous l'évoquiez dans votre message, dans le fait d'être vivant.
Est-ce qu'un animal vaut plus qu'un être humain ? sur le plan relatif des compétences, oui. Mais sur le plan du droit à vivre, à s'épanouir et se réaliser, chaque être vivant, pour répondre à la question initiale du thème, mérite la même importance.

Il me semble, en tout cas, que l'égalité de droits n'exclut pas les différences de valeur (relatives) ; comme les différences de valeur n'interdisent pas d'attribuer à tous une valeur (absolue) égale.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum