Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

5 participants

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 5 EmptySexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Dès le moment où il y a Amour, il y a Violence. Surprenant, non ?


Pas vraiment non... La nature même du sentiment est violent, quand on tombe amoureux (noter le tomber, qui renvoie déjà à une chute, violente donc), on se trouve violemment secoué, voyez La surprise de l'amour chez Marivaux, qui exprime cela. L'amour est forcément violent, tout simplement car c'est un sentiment très puissant. D'où le nombre de meurtres fait par amour aussi. Cela me fait toujours rire, quand les gens opposent haine et amour, alors qu'on pourrait aisément les confondre.

Donc non, je ne trouve pas ça vraiment surprenant. ;)

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 5 EmptySexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Au début le plus souvent.

Tout à fait. Ou alors après une longue séparation.

tandis que l'amour est capable de cultiver la passion, de l'adoucir.

Exact. N'est-ce pas ce qu’Aristote nommait Philia ? Comme une sorte d'amitié maritale comme disait Montaigne ?

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 5 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
aristippe de cyrène a écrit:
L'amour est forcément violent, tout simplement car c'est un sentiment très puissant.
Vous confondez amour et passion, qui ne se recoupent pas complètement.

aristippe de cyrène a écrit:
Cela me fait toujours rire, quand les gens opposent haine et amour, alors qu'on pourrait aisément les confondre.
Prudence, prudence...

Dernière édition par Euterpe le Dim 19 Fév 2012 - 2:06, édité 1 fois

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 5 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Réponse d'aristippe

Vous confondez amour et passion, qui ne se recoupent pas complètement.
Vous avez raison. Mais je ne pense pas qu'il y ait d'amour sans passion. Attention ! Je ne dis pas qu'il ne peut y avoir d'amour qu'avec la passion, non. Mais je pense que dans le processus de l'amour, il y a toujours la passion qui vient à un moment.

Prudence, prudence...
Je suis allé un peu vite en besogne, je vous l'accorde. disons plutôt : l'amour et la haine ne sont pas toujours à opposer et ces deux sentiments peuvent parfois se confondre. Est-ce plus juste ?

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 5 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
aristippe de cyrène a écrit:
Vous confondez amour et passion, qui ne se recoupent pas complètement.
Vous avez raison. Mais je ne pense pas qu'il y ait d'amour sans passion. Attention ! Je ne dis pas qu'il ne peut y avoir d'amour qu'avec la passion, non. Mais je pense que dans le processus de l'amour, il y a toujours la passion qui vient à un moment.
Au début le plus souvent. Mais la passion est prodigue et dangereusement dispendieuse, tandis que l'amour est capable de cultiver la passion, de l'adoucir. La passion la plus vraie n'est pas forcément la plus spectaculaire ou ostensible, il y a des passions discrètes et plus sages qui, pour être moins évidentes, n'en sont pas moins réelles.

aristippe de cyrène a écrit:
disons plutôt : l'amour et la haine ne sont pas toujours à opposer et ces deux sentiments peuvent parfois se confondre.
Est-ce plus juste ?
Ça ne fait pas partie de mes expériences vécues. Je ne saurais vous dire si c'est plus juste ou pas. Personnellement, je n'y crois pas. Dans la passion, oui, car elle est aveugle au point qu'on peut idolâtrer quelqu'un qu'on détruira. L'idolâtrie prépare nécessairement la destruction des idoles. Dommage qu'elle n'en profite que trop rarement pour se détruire avec.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum