Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

5 participants

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 4 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Silentio a écrit:
Je n'ai pas senti cette rigueur dont vous parlez, et bien plutôt cette naïveté et ce volontariat qu'Euterpe évoque.

Oui, tant que tu marches droit, mais la moindre peccadille et c'est la case prison. La liberté étroitement surveillée. Je ne pourrais pas vivre dans un pays aussi strict.

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 4 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
C'est vrai, et ils sont respectueux des lois et des mœurs, mais il faut savoir être machiavélien ou changer son froc comme le prêtre décrit par Diderot dans un de ses textes. Ou tout simplement être malin, savoir être lion au lit et renard dans la vie. ;)

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 4 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Liber a écrit:
Pour l'instant, je suis encore heureux de pouvoir me promener en Italie et d'y sentir quelque chose d'italien. A Rome, à Milan, à Florence, il n'y a pas que les monuments et les bibliothèques, il y a, comme ce cher Stendhal les aimaient, la légèreté, la bonne humeur, la distinction des habitants
Je souscris presque intégralement. J'aime bien Milan, sans plus, l'architecture mussolinienne y est trop présente et, comme à Turin, les signes de la présence autrichienne y restent visibles. A Milan j'aime surtout les canaux, pour leurs restaurants et surtout pour les nombreux libraires qui s'y trouvent, et qui ferment à minuit, voire plus tard. Je connais Florence comme ma poche, et j'en suis amoureux, surtout de la rive gauche de l'Arno, mais il faut admettre que cette ville n'est qu'un musée à ciel ouvert. Rome, évidemment, c'est autre chose. On comprend pourquoi dieu Lui-même a décidé d'y siéger, Il n'est pas fou. A elle seule, cette ville fait du monde un lieu où vivre. Mais je suis un inconditionnel.

[Question au ministre de la culture : à quand des librairies nocturnes en France — des vraies ? Question à la SNCF : à quand des librairies de gare de la qualité de celles qu'on trouve en Italie, avec toute la presse internationale, pas seulement celle des pays les plus connus ?]

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 4 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Je ne suis pas encore allé à Rome, ni à Florence et encore moins à Turin (pourtant j'y ai un peu de famille éloignée). C'est en projet. Venise m'a fait un effet de toc, ville factice même si elle a ce côté intemporel et tout de même un certain charme. J'ai plutôt mes meilleurs souvenirs associés à Palerme. J'étais allé déjeuner dans un petit restaurant tenu par un couple de personnes âgées, ça ne payait pas de mine et ça s'est révélé être un endroit merveilleux, avec les meilleurs plats et spaghettis que j'aie jamais mangé. En fait j'adore la Sicile, Agrigente et la vallée des temples, l'Etna, etc. Il paraît que c'est l'île la plus grecque de l'Italie.

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 4 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Silentio a écrit:
En fait j'adore la Sicile, Agrigente et la vallée des temples, l'Etna, etc. Il paraît que c'est l'île la plus grecque de l'Italie.
Étant sicilien, vous comprendrez qu'il m'est interdit de répondre. Les Anglais disent : "L'Italie est le jardin de l'Europe ; la Sicile est le jardin de l'Italie".

Outre les spaghettis, je tiens à signaler que le pecorino et les aubergines siciliennes sont probablement d'origine divine. J'avoue que l'archéologie n'en a apporté aucune preuve.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum