Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

5 participants

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 2 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Liber a écrit:
les Anciens ne me semblent pas avoir connu les maladies comme la syphilis
Mais ce qu'on appelait maladies vénériennes est référé aux mœurs sexuelles supposées des Romains, non ? Je me souviens vaguement être tombé sur un mauvais livre d'un médecin catholique radical du XIXe siècle à ce sujet. C'était une série d'inepties sur la sexualité romaine, que le cinéma n'a pas peu contribué à alimenter.

Avez-vous lu L'amour à Rome de Pierre Grimal ?

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 2 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Liber ? Alors quoi, le sexe à Rome, cela ne vous intéresse plus ?! :scratch:

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 2 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Tout le monde s'y intéresse voyons... ! Les bacchanales orchestrées en l'honneur de Bacchus m'ont toujours laissé perplexe :lol:

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 2 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Je n'ai pas lu le livre de Pierre Grimal. En revanche, j'ai trouvé un titre intéressant :
La Prostitution Dans L'Antiquité Dans Ses Rapports Avec Les Maladies Vénériennes. Etude D'Hygiène Sociale

Je m'étais fait cette simple réflexion : étant donné que la syphilis date à ma connaissance de la Renaissance, avec l'arrivée à Venise de prostituées en provenance d'Orient (la légende veut que Léonard de Vinci soit né d'une relation adultère avec une de ces femmes), il a dû y avoir une décroissance spectaculaire de ces maladies au Moyen-Age, résultat d'un contrôle plus strict de l'Eglise.

descriptionSexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains - Page 2 EmptyRe: Sexualité, amour et mariage chez les Grecs et les Romains

more_horiz
Je n'ai pas souvenir d'avoir lu des choses concernant les maladies sexuelles, chez les auteurs grecs et latins, même chez les plus libérés ou polissons comme Pétrone ou Apulée. D'après ce que j'ai pu trouver, les spécialistes récusent l'origine vénérienne des maladies sexuelles jusqu'au IIe siècle, jugeant la plupart des infections décrites non spécifiques. Les auteurs médicaux ne signaleraient par exemple la gonorrhée — ou chaude-pisse — qu'à partir de cette époque. Au moyen âge, elle est clairement décrite, tant dans le monde chrétien que le monde arabe. Quant à la syphilis, effectivement, elle ne serait apparue qu'au XVe siècle. Pourtant, les archéologues la signalent à Métaponte au VIe siècle av. J.-C., et à Pompéi (Wikipedia). J'ai même l'impression qu'Auguste a eu des symptômes très ressemblants.

Pour ce qui est du livre de Grimal, je vous le recommande vraiment. Il est complet.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum