Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Qu'est-ce que le libéralisme ?

+4
JimmyB
Intemporelle
epommate
Liber
8 participants

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 7 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Concernant ce topic, le problème est que personne n'a défini ce qu'est le libéralisme. Tout le monde a commencé par des jugements de valeur, tandis qu'on ne sait pas plus ce qu'est un libéral d'hier et ce que c'est que d'être libéral aujourd'hui.

Ce que j'aimerais comprendre c'est : être libéral, est-ce la même chose que de gouverner aujourd'hui ? Existe-t-il différents libéralismes ? Le libéralisme a-t-il des solutions à apporter à l'exercice actuel de la politique dans le monde ? Par exemple, le libéralisme est-il opposé ou non au néo-libéralisme, comment comprend-il ce dernier phénomène et peut-il en faire la critique ?

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 7 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Silentio a écrit:
Concernant ce topic, le problème est que personne n'a défini ce qu'est le libéralisme.

Partir d'une définition déjà écrite peut être un moyen de relancer le sujet… Le choix de la définition et de l’auteur est bien sûr totalement arbitraire.

José Ortega y Gasset, La révolte des masses a écrit:
La forme politique qui a témoigné la plus haute volonté de communauté est la démocratie libérale. Elle porte à l’extrême la résolution de compter avec autrui ; elle est le prototype de « l’action indirecte ». Le libéralisme est le principe de droit politique selon lequel le Pouvoir public – bien qu’omnipotent – se limite à lui-même, et tâche, même à ses dépens, de laisser une place dans l’État qu’il régit, afin que puissent y vivre ceux qui ne pensent ni ne sentent comme lui, c’est-à-dire comme les plus forts, comme la majorité. Le libéralisme – il convient de le rappeler aujourd’hui – est la générosité suprême : c’est le droit que la majorité octroie aux minorités ; c’est le plus noble appel qui ait retenti sur la planète. Il soutient sa résolution de vivre en commun avec l’ennemi, et qui plus est, avec un ennemi faible. Il était invraisemblable que l’espèce humaine fût parvenue à une attitude si belle, si paradoxale, si élégante, si acrobatique, si antinaturelle. C’est pourquoi il n’est pas extraordinaire que cette même espèce humaine se décide tout à coup à l’abandonner. C’est un exercice trop difficile, trop compliqué pour qu’il puisse se maintenir sur la terre.

Je trouve plusieurs éléments intéressants dans cette définition : la mise en avant de l’action indirecte sur l’action directe, génératrice de violence ; la mise en avant de l’objectif du libéralisme, le vivre ensemble ; l’aspect utopique et donc toujours inachevé de cette démarche.

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 7 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Dienekes a écrit:
José Ortega y Gasset, La révolte des masses a écrit:
La forme politique qui a témoigné la plus haute volonté de communauté est la démocratie libérale. Elle porte à l’extrême la résolution de compter avec autrui ; elle est le prototype de « l’action indirecte ». Le libéralisme est le principe de droit politique selon lequel le Pouvoir public – bien qu’omnipotent – se limite à lui-même, et tâche, même à ses dépens, de laisser une place dans l’État qu’il régit, afin que puissent y vivre ceux qui ne pensent ni ne sentent comme lui, c’est-à-dire comme les plus forts, comme la majorité. Le libéralisme – il convient de le rappeler aujourd’hui – est la générosité suprême : c’est le droit que la majorité octroie aux minorités ; c’est le plus noble appel qui ait retenti sur la planète. Il soutient sa résolution de vivre en commun avec l’ennemi, et qui plus est, avec un ennemi faible. Il était invraisemblable que l’espèce humaine fût parvenue à une attitude si belle, si paradoxale, si élégante, si acrobatique, si antinaturelle. C’est pourquoi il n’est pas extraordinaire que cette même espèce humaine se décide tout à coup à l’abandonner. C’est un exercice trop difficile, trop compliqué pour qu’il puisse se maintenir sur la terre.

Je trouve plusieurs éléments intéressants dans cette définition : la mise en avant de l’action indirecte sur l’action directe, génératrice de violence ; la mise en avant de l’objectif du libéralisme, le vivre ensemble ; l’aspect utopique et donc toujours inachevé de cette démarche (Au temps pour la question initiale : « Qu’est-ce qu’être libéral, concrètement ? »).

Je ne peux que souscrire au choix d'Ortega. Aussi tout cela implique-t-il un sens du devoir dont trop se contrefichent éperdument.

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 7 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
C'est une banalité mais : chacun a son interprétation du devoir... Je veux dire par là que le problème c'est qu'aujourd'hui, par exemple, chaque homme politique peut soutenir une opinion politique en prétendant parler au nom de l'intérêt général. De sorte, d'ailleurs, qu'avec un peu de soupçon on finit par ne plus croire que la classe politique travaille au service de l'intérêt général (hypothétique). En même temps, tout le monde semble défendre les principes républicains. Qui est donc libéral aujourd'hui ? Et le sens du devoir n'est-il pas aussi réductible à la conscience morale, la prétendue éthique de la responsabilité à une éthique de la conviction (qui lorgne vers l'intégrisme moral) ?

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 7 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Silentio a écrit:
C'est une banalité mais : chacun a son interprétation du devoir...
Le devoir, c'est s'élever au-dessus de sa petite personne. Rien n'est plus simple que la question du devoir. Rien ne laisse moins de place à une interprétation. C'est le sens des réalités.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum