Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Qu'est-ce que le libéralisme ?

+4
JimmyB
Intemporelle
epommate
Liber
8 participants

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Intemporelle a écrit:
JimmyB a écrit:
Intemporelle vous ne limitez votre définition qu'au libéralisme économique mais le libéralisme politique est justement la régulation de l'économie par le politique et ce afin de préserver la liberté des individus.


Parce qu'il me semble que ce qui prédomine aujourd'hui, c'est le libéralisme économique. Le libéralisme politique est daté, il correspondait à toute une phase d'acquisition de certaines libertés individuelles : liberté d'association, de réunion, de presse, d'opinion etc. Finalement, le libéralisme politique semble vidé de son contenu, les libertés individuelles étant acquises en droit. C'est pour cela que j'ai beaucoup de mal à concevoir ce à quoi pourrait correspondre le libéralisme politique aujourd'hui. Avez vous un exemple de proposition politique contemporaine, autre qu'économique, qui s'inscrirait dans une logique libérale ? Je vous pose cette question, parce que quand vous dites "régulation de l'économie par le politique, afin de préserver la liberté des individus", je n'ai pas d'exemple en tête, et il me semble que c'est plutôt le contraire, que le libéralisme consiste à réguler le moins possible, justement pour laisser s'exprimer la liberté d'entreprendre.


La mise en place d'une démocratie participative.

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Liber a écrit:
Intemporelle a écrit:
Le libéralisme politique est daté, il correspondait à toute une phase d'acquisition de certaines libertés individuelles : liberté d'association, de réunion, de presse, d'opinion etc. Finalement, le libéralisme politique semble vidé de son contenu, les libertés individuelles étant acquises en droit.

Sauf en ce qui concerne des libertés nouvelles, je pense au mariage gay. En ce sens, les démocrates américains sont des libéraux, tandis que du point de vue économique, ce sont leurs opposants républicains. Il est par ailleurs frappant de voir l'opposition entre ces deux formes de libéralisme, celle des mœurs, et celle de la sphère économique. Une coalition comme le Front de gauche pouvait ainsi réclamer une extrême liberté dans les choix de vie individuels, et une soumission de l'économie à l'État. A l'opposé, l'UMP souhaitait déréguler le marché du travail, baisser les impôts des plus riches, et autres mesures très libérales, mais restait attaché mordicus au mariage catholique le plus traditionnel qui soit. Dans le premier cas, le rempart qui protège l'individu est l'État, dans le second, la tradition.


Oui, je n'avais pas pensé à la libéralisation des mœurs, qui est aussi une forme de libéralisme. L'opposition que vous soulignez est en effet étonnante, le seul moment dans l'histoire de France où on a eu une adéquation entre libéralisme économique et libéralisme politique a peut-être été le septennat de Valéry Giscard d'Estaing, et encore, la plupart de ses lois libérales sur le plan des mœurs n'ont pu être votées qu'avec l'appui de la gauche de son temps.

JimmyB a écrit:
Intemporelle a écrit:
JimmyB a écrit:
Intemporelle vous ne limitez votre définition qu'au libéralisme économique mais le libéralisme politique est justement la régulation de l'économie par le politique et ce afin de préserver la liberté des individus.


Parce qu'il me semble que ce qui prédomine aujourd'hui, c'est le libéralisme économique. Le libéralisme politique est daté, il correspondait à toute une phase d'acquisition de certaines libertés individuelles : liberté d'association, de réunion, de presse, d'opinion etc. Finalement, le libéralisme politique semble vidé de son contenu, les libertés individuelles étant acquises en droit. C'est pour cela que j'ai beaucoup de mal à concevoir ce à quoi pourrait correspondre le libéralisme politique aujourd'hui. Avez vous un exemple de proposition politique contemporaine, autre qu'économique, qui s'inscrirait dans une logique libérale ? Je vous pose cette question, parce que quand vous dites "régulation de l'économie par le politique, afin de préserver la liberté des individus", je n'ai pas d'exemple en tête, et il me semble que c'est plutôt le contraire, que le libéralisme consiste à réguler le moins possible, justement pour laisser s'exprimer la liberté d'entreprendre.


La mise en place d'une démocratie participative.


Je ne sais pas si on peut qualifier cette mesure de libérale, cela correspond moins au volet "liberté" de notre devise, qu'au volet "égalité", tout comme le suffrage universel, auquel les libéraux ont été historiquement opposés, parce que finalement pour eux, le despotisme d'un roi, ou le despotisme d'un peuple, ce n'est pas très différent (Cf. Hayek par exemple). D'où tous les leviers, la séparation des pouvoirs, et les contre-pouvoirs (essentiellement constitutionnels) qui sont un héritage de la pensée libérale.

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
Non car la participation induit, chez Dewey par exemple, la liberté individuelle à pouvoir gérer les affaires qui le concernent, ce que nous ne pouvons pas faire actuellement.
Les politiques ne sont alors que des représentants exécutant la décision du public.
Donc il s'agit bien d'un libéralisme politique.

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
D'accord, je ne l'avais pas vu sous cet angle.

Notre époque en tout cas semble manquer de création sur le plan politique. C'est fou comme on reste emprisonnés dans l'alternative libéralisme, ou socialisme. Et je ne parle pas de trouver une voie médiane entre les deux (ce qui est toujours une manière d'être enferré dans l'alternative), mais un système réellement différent.

descriptionQu'est-ce que le libéralisme ? - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que le libéralisme ?

more_horiz
J'ai rajouté deux choix dans le sondage : Légaliser les drogues douces et Autoriser le mariage gay. J'ai ôté tous les choix qui étaient plus "néo-conservateurs américains" que véritablement libéraux.

Dernière édition par Liber le Dim 2 Sep 2012 - 19:47, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum