Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

La certitude de l'existence du "moi".

+6
Vangelis
Crosswind
Héraclite
Dienekes
julien89
Wrightflyer
10 participants

descriptionLa certitude de l'existence du "moi". - Page 7 EmptyRe: La certitude de l'existence du "moi".

more_horiz
Dienekes a écrit:
Par ailleurs, je mentionnais le miroir car dans cette métaphore, il est nécessaire d’avoir recours à un tiers pour accéder à ce « soi-même » : un miroir pour l’œil, la partie la plus pure de l’âme d’un tiers pour accéder à sa propre âme. Là également, j'ai du mal à y voir une métaphore de l’introspection.
Pourquoi l'introspection serait-elle nécessairement solitaire ? En Orient, je crois qu'on apprend à se connaître introspectivement, non ?


Dienekes a écrit:
N’hésitez pas, c’est toujours un exercice intéressant pour la compréhension d’un texte. Vous pouvez l’initier dans la rubrique « La philosophie par les textes », j’y participerai avec plaisir.
Je vais cependant devoir attendre la fin de mes examens. Je le ferai durant les vacances de Noël.

descriptionLa certitude de l'existence du "moi". - Page 7 EmptyRe: La certitude de l'existence du "moi".

more_horiz
Nuit verte a écrit:
Pourquoi l'introspection serait-elle nécessairement solitaire ? En Orient, je crois qu'on apprend à se connaître introspectivement, non ?

Pour reprendre le découpage de l’article proposé par Vangelis (cf. mon message du 29/10 ci-dessus), l’introspection au sens psychologique n’intervient qu’à partir du stoïcisme impérial, exemple de Marc Aurèle, et ce n’en est pas encore le sens moderne que nous lui donnons actuellement. Nous pourrions redéfinir le terme d’introspection pour y faire entrer cette vue de l’âme à la troisième personne par média interposé que propose Platon, mais est-ce réellement honnête, ou même simplement utile ? Pour ce qui est de ce que l’on en fait en Orient, j’ai déjà bien du mal à situer tout ça dans la pensée philosophie occidentale, je serais incapable de proposer ne serait-ce qu’un début d’analyse en partant des philosophies orientales.

Nuit verte a écrit:
Je vais cependant devoir attendre la fin de mes examens. Je le ferai durant les vacances de Noël.

Prenez votre temps. N’hésitez pas non plus à poster par fragments lorsque vous pensez déjà avoir un premier thème à développer.

descriptionLa certitude de l'existence du "moi". - Page 7 EmptyRe: La certitude de l'existence du "moi".

more_horiz
Nuit verte a écrit:
En Orient, je crois qu'on apprend à se connaître introspectivement, non ?

Dans l'Hindouisme on parle d'âtman, principe des actions et des pensées, et qui a un rapport au divin, à Brahman dans le sens de l'absolu (un soi non individualisé). Mais ce n'est pas un ego au sens occidental. Par ailleurs, le corollaire individualisé de l'âtman est le jiva qui signifie être vivant, et l'on ne peut pas encore parler d'ego.
Il y a aussi  l'ahamkara qui se divise en deux voies : facultés mentales et facultés d'actions, mais ce n'est toujours pas l'ego. L'ahamkara est un voile porté sur l'âtman et qui empêche la libération.
Pour les bouddhistes, l'âtman n'existe pas car tout ce que l'on pourrait appeler soi est voué à disparaître .
Même s'il y avait une introspection au sens moderne, le résultat serait à rejeter car il participe de la maya (dans le sens d'illusion).

Tout cela est très (trop) sommaire, mais vous avez les termes pour approfondir la question.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum