Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Philippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000)

+8
Lux
Dienekes
agur
Zingaro
Euterpe
aldolo
Silentio
Impero
12 participants

descriptionPhilippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000) - Page 8 EmptyRe: Philippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000)

more_horiz
Bonjour à tous,
Je reviens dépoussiérer le sujet car je me rends compte que Bénéton n'est pas vraiment novateur sur le sujet, bien qu'il ait profondément creusé le sujet et étayé son raisonnement. En lisant Le terrorisme intellectuel,  de Jean Sevillia, je suis tombé sur le passage suivant, (p146 édition Perrin) :
"En postulant que l'opinion d'un blanc sur un noir dépend de la couleur de sa peau, l'antiraciste juge lui-même en fonction de la couleur de la peau. Les racistes refusent qu'un homme soit français si ses origines ne leur plaisent pas. A cette intolérance, les antiracistes répliquent par une absurdité : l'exaltation du métissage." Un peu plus loin :
"touche pas à mon pote dit l'antiraciste. Mais si le "pote" commet un délit ? Le fait d’Être pote l'exonère-t-il de de la règle commune ?".

Ces passages sont repris presque mot pour mot par Bénéton. Ensuite Sevillia nous renvoie sur les travaux premiers qui ont été réalisés sur les dérives de l'antiracisme. Les plus importants sont de Pierre-André Taguieff avec La force du préjugé (La découverte, 1987) ainsi que Voyage au centre du malaise francais. L'Anti-racisme et le roman national de Paul Yonnet (Gallimard, 1993). Or je ne pense pas que Bénétion en fasse la mention dans son livre.


Je suis conscient que mon intervention devient hors-sujet, mais cela avait déjà commencé avec le débat sur Finkielkraut. J'aimerais savoir si certaines personnes ont déjà lu ces livres là, pour être un peu plus au fait des travaux sur l'antiracisme afin de poursuivre le débat initial et d'enrichir nos connaissances là-dessus. Je pense que c'est un sujet d'importance majeure et pourtant très largement sous traité. Je ne sais donc s'il serait approprié de créer un nouveau sujet portant sur les travaux de l'antiracisme ou bien continuer celui-ci en élargissant le domaine de départ qui est limité au livre de Bénéton. Je m'adresse particulièrement à Kthun puisque c'est l'instigateur principal du sujet.

descriptionPhilippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000) - Page 8 EmptyRe: Philippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000)

more_horiz
Pour information, Kthun n'est plus membre du forum.

Sinon, je n'ai pas compris ce qu'il y avait d'absurde à défendre le métissage. S'agit-il de dire que celui qui veut nier la race (c'est-à-dire une nature distincte et par extension une hiérarchie) la reconnaît tout de même, puisqu'il doit bien affirmer la différence entre le blanc et le noir pour promouvoir leur coexistence et leur égalité, voire leur mélange ?

descriptionPhilippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000) - Page 8 EmptyRe: Philippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000)

more_horiz
Oui je viens de voir, c'est dommage.

Je reprends l'extrait plus développé, ça vous éclairera sûrement : 
"Considérer la race (mais qu'est ce qu'une race ?) comme le premier critère déterminant l'identité d'un homme c'est une attitude raciste. Mais que font d'autre les antiracistes ? C'est ce que Pierre André Taguieff nomme le "racialisme" des antiracistes. En postulant que l'opinion d'un blanc sur un noir dépend de la couleur de sa peau, l'antiraciste juge lui-même en fonction de la couleur de la peau. Les racistes refusent qu'un homme soit français si ses origines ne leur plaisent pas. A cette intolérance, les antiracistes répliquent par une absurdité : l'exaltation du métissage. C'est le syndrome de la mobylette : ils voudraient que les échanges soient toujours des mélanges, comme si la confrontation des cultures devait nécessairement provoquer leur fusion. De même que le raciste déifie le blanc, l'antiraciste idéalise le non blanc. Cette idéologie "black-blanc-beur" irait jusqu'à culpabiliser le malheureux qui a le tort de ne compter parmi ses ancêtres, aussi loin qu'il remonte dans son arbre généalogique, que des Normands ou des Gascons".  

Le problème ne vient pas de la défense du métissage, mais de son exaltation trop poussé par les hautes sphères intellectuelles et politiques, car c'est une sorte de nouvelle idéologie : c'est ce qu'affirme Sevillian. A votre question je réponds simplement oui, c'est ce qu'affirme Bénéton aussi.

descriptionPhilippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000) - Page 8 EmptyRe: Philippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000)

more_horiz
Les gens comme M. Bénéton justifient l'inégalité et stigmatisent les minorités.  Je retiens ça du fil...

Merci d'être passé pour nous donner votre généreuse appréciation du fil mais prenez garde que ce type d'intervention ne sera pas toléré longtemps. Zingaro.

descriptionPhilippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000) - Page 8 EmptyRe: Philippe Bénéton - Les fers de l'opinion (2000)

more_horiz
Je suis totalement d'accord avec vous Malcolm Cooper. Je reconnais ne pas avoir le même niveau que vous.


J'ai cependant une question: M. Bénéton permet-il de penser l'émancipation?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum