Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Aller en bas
Crosswind
Crosswind
Messages : 153
Date d'inscription : 20/06/2014

L'intuition comme méthode chez BERGSON. - Page 2 Empty Re: L'intuition comme méthode chez BERGSON.

Ven 14 Aoû 2015 - 12:04
Je viens de terminer les deux parties introductives de La pensée et le mouvant, la première ayant été relue. Manifestement, elles constituent un compte-rendu fidèle mais sommaire de sa pensée, si sommaire que je fus plus d'une fois heurté par un sentiment de frustration provoqué par mon incapacité, ici et là, à lier logiquement les idées présentées. Il va de soi que j'ai certainement ma part de responsabilité dans l'affaire, mais je crois que le texte lui-même, présenté sous forme de résumé, a également la sienne. Il expose une telle diversité de sujets qu'il passe à côté, selon moi, des justifications élémentaires pour expliquer l'enchaînement de ses pensées : la vérité, le temps, l'espace, la matière, un peu de psychologie, le jugement, l'"intuition", la connaissance, etc... Il tire dans tous les sens ! 

Si l'ensemble de ces deux chapitres ne forment pas (encore ?) un tout cohérent, je reconnais avoir apprécié son texte ponctuellement. Certains paragraphes sont ma foi fort justes à mes yeux, et assurément bien écrits. 

Du reste, j'ai une première question : En le lisant j'eus plus souvent qu'à son tour le mot "phénoménologie" en tête. Sa méthode "intuitive" me fait fortement penser à l'épochè husserlienne, de même que la durée évoquée qui touche au fait conscient en tant qu'expérience indivisible, en flux constant. La pensée bergsonienne peut-elle être peu ou prou assimilée à une variante phénoménologique ?

Deuxième question : Il parle souvent du monde matériel, physique, et du monde psychique. Bien sûr, je n'ai pas encore lu suffisamment de lui pour l'affirmer, mais serait-il plutôt dualiste ? 

Enfin, question subsidiaire, si je souhaite soumettre à votre sagacité l'un ou l'autre paragraphe, me le verriez-vous faire ici ou sur un topic dédié ?
Euterpe
Euterpe
Messages : 2409
Date d'inscription : 29/01/2011
Age : 50
https://www.philosophie-portail.com/

L'intuition comme méthode chez BERGSON. - Page 2 Empty Re: L'intuition comme méthode chez BERGSON.

Mar 18 Juil 2017 - 16:12
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je comprends cependant mieux la fin du paragraphe. Il oppose les idées reçues d'une société, les idées prémâchées, les "outils", aux idées "neuves", à l'élan vital. Cet élan vital étant une sorte de générateur originel ?
Si le vitalisme bergsonien vous paraît trop difficile, vous pouvez passer par le ratio-vitalisme d'Ortega y Gasset, et lire Idées et croyances. On a souvent établi des comparaisons entre les deux philosophes. De même, la question du « sens historique » chez Ortega (i. e. le sens de l'histoire, comme on dit qu'on a le sens de ceci ou de cela ), peut vous aider à mieux identifier la durée bergsonienne. Si ça vous chante, vous pouvez même remonter à Dilthey.

Vous pouvez lire cet article d'Anne Bardet, « Événementialité et continuité », Methodos [En ligne], 17 | 2017.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum