Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Changer de regard

+3
nnikkolass
Silentio
Dalva
7 participants

descriptionChanger de regard - Page 2 EmptyRe: Changer de regard

more_horiz
La philosophie, la lecture des philosophes, c'est plus pour moi un moyen d'accélérer son propre aboutissement à une représentation du monde.
Je ne suis pas clair peut-être : les philosophes proposent une matière à réflexion, leur propre vision du monde, qui n'a pas forcément vocation à induire un changement profond de la vision du monde du lecteur.

descriptionChanger de regard - Page 2 EmptyRe: Changer de regard

more_horiz
Nash a écrit:
leur propre vision du monde


Qu'entendez-vous par là ?

descriptionChanger de regard - Page 2 EmptyRe: Changer de regard

more_horiz
Nash a écrit:
les philosophes proposent une matière à réflexion, leur propre vision du monde

J'ai lu que la philosophie a ses divisions : psychologie, logique, morale et métaphysique... Je suis perdue avec cette idée de vision du monde systématiquement exposée, dans les livres. Qu'est-ce que ça signifie ?

descriptionChanger de regard - Page 2 EmptyRe: Changer de regard

more_horiz
Desassossego a écrit:
Même si la philosophie change notre rapport au monde à partir du moment où on est embarqué dans l'aventure qu'elle constitue, la vocation de la philosophie n'est pas de changer notre rapport au monde. Ce n'est pas son but, bien que de fait elle le fasse... Donc dire que si elle ne changeait pas notre rapport au monde, elle n'aurait aucune valeur, je trouve ça assez injuste, d'autant que beaucoup ne sont pas réceptifs à la philosophie, et cela y compris chez les étudiants en philosophie précisément. Il ne suffit pas de lire ou d'être passionné par la philosophie pour que celle-ci opère en nous un changement de rapport au monde...

La philosophie est une discipline, une voie de formation et de transformation. Si on ne met pas en pratique ses enseignements, par le regard différent que nous portons au monde, elle reste lettre morte et un seul exercice intellectuel, un simple jeu de l’esprit, intéressant certes, mais nettement castrateur.
Aristote a essayé de nous convaincre que la philosophie ne serait que pure spéculation théorique sans autre but adjacent, mais il oublie que la recherche de la connaissance débouche sur un meilleur vivre, par rapport à soi et par rapport aux autres et au monde, du fait que le regard qu’elle nous fait porter sur les choses change.
Le véritable philosophe n’est pas celui qui se contente de son cogito, c’est celui qui se mobilise en essayant d’être le plus parfaitement possible en adéquation avec le monde et avec lui-même. Le discours philosophique doit déboucher sur la pratique. La philosophie est une façon de vivre avec plus de conscience et d’ouverture.
Penser sa vie, c’est bien, mais vivre sa pensée c’est encore mieux. Cela va se mettre en place au fur et à mesure que notre regard sur le monde va changer et notre comportement en sera par là même modifié.
Si l’étude des textes n’opère pas en nous un changement de rapport au monde, c’est soit que nous n’étudions pas ceux-ci avec toute la rigueur nécessaire, soit que d’une manière ou d’une autre il y a en nous un blocage qui limite notre compréhension.

descriptionChanger de regard - Page 2 EmptyRe: Changer de regard

more_horiz
Desassossego a écrit:
Nash a écrit:
leur propre vision du monde

Qu'entendez-vous par là ?

J'entends par là leurs thèses, ce qu'ils pensent que le monde est, et ce qu'il devrait être.
Par exemple Platon dans le Phèdre, ou la République affirme que les sophistes sont un "danger" pour le citoyen dans l'exercice de son esprit critique puisque leur belle rhétorique endort sa raison. Il expose sa vision d'un discours, d'un dialogue "bon" au sens où il est fructueux, et permet une progression des interlocuteurs vers l'Idée de Vérité.
Bien, cela montre que Platon confie au lecteur sa vision de la Grèce de son époque, et porte un jugement de valeur sur elle. Cela permet au lecteur de s'interroger sur son propre environnement, lui donne les clés pour mieux l'appréhender, et saisir ses problèmes. Platon ne fait pas forcément changer notre vision du monde contemporain mais nous aide à en forger une.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum