Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

[résolu]"La volonté de puissance" : un faux ?

+2
Euterpe
Silentio
6 participants

description[résolu]"La volonté de puissance" : un faux ? - Page 2 Emptyvolonté de puissance

more_horiz
Ce lien ne prouve rien du tout ! Je demande une vérification aphorisme par aphorisme. C'est le seul moyen de savoir s'il y a falsification et quelle est son ampleur. Définitivement. Quant au parti pris chronologique de Colli/Montinari, il n'a d'intérêt que pour le chercheur. Il interdit au lecteur "moyen" de Nietzsche l'accès à ces textes qui sont souvent de très grande qualité, car outre le prix élevé que représente la totalité des volumes de FP, leur classement sans ordre en complique beaucoup la lecture. Silentio, je possède les FP que vous souhaitez lire, mais j'avoue n'avoir pas pu aller au bout. Je préfère encore l'édition Tel ou celle du LDP. Je n'en suis pas au point où trois lignes de texte falsifiés m'empêcheront de comprendre Nietzsche.

Du reste, si vous cherchez bien, c'est-à-dire si vous lisez tous les FP édités par Colli/Montinari, vous trouverez quelques surprises de taille que vous ne pourrez pas attribuer aux Nazis. Après ça, peut-être conclurez-vous que la soeur de Nietzsche, si elle a taillé dans les documents, n'a pas du moins falsifié l'esprit de son frère. Volonté de puissance est un titre de Nietzsche, "discipline et sélection", une de ses têtes de chapitre. Et Nietzsche n'était pas fou quand il écrivait cela ! Lire les FP en intégralité vous fera revenir d'une vision édulcorée de Nietzsche, vous vous apercevrez que le vrai Nietzsche est celui de la Volonté de puissance. Ajoutez-y la correspondance. Personnellement, j'ai eu accès à certains extraits grâce à Marc Sautet et Curt Paul Janz qui m'ont définitivement convaincu que la Volonté de puissance n'était pas un faux, mais que ce livre correspondait très bien à Nietzsche, et qu'il n'y avait rien de nazi là-dedans, que du Nietzsche "pur sucre", parfois dans toute sa violence.

D'ailleurs, il serait édifiant de faire un tel recueil des phrases les plus violentes de notre philosophe, y compris celles qu'il n'a pas publiées, ainsi que celles tirées de sa correspondance. Nous verrions alors la face sombre de Nietzsche. Et comme pendant, nous mettrions les phrases les plus douces. Nous aurions ainsi l'image d'un parfait Janus bifrons.

description[résolu]"La volonté de puissance" : un faux ? - Page 2 Empty"La volonté de puissance" : un faux ?

more_horiz
J'ai lu plusieurs fois sur ce forum des citations tirées de cet ouvrage, mais qu'en est-il de leur légitimité sachant que nombre de commentateurs comme Colli et Montinari, pour ne citer que ceux-là, le présentent comme un faux ?

description[résolu]"La volonté de puissance" : un faux ? - Page 2 EmptyRe: [résolu]"La volonté de puissance" : un faux ?

more_horiz
Sujet rebattu. Alors je rappelle que ce livre n'est effectivement pas de Nietzsche, mais c'est ainsi que furent présentés pour la première fois au public des manuscrits de Nietzsche retrouvés dans sa malle à Turin. La Volonté de puissance est un livre du même genre que les Pensées de Pascal, c'est-à-dire des manuscrits assemblés selon un plan pour les rendre lisibles et intelligibles au lecteur. Ceux qui ont établi ce livre n'étaient pas des philologues, donc inutile de les comparer à MM. Colli/Montinari. Oui, il y a quelques erreurs (minimes) dans la retranscription de ces textes. Si on le souhaite, on peut lire l'intégralité des Fragments posthumes dans l'édition complète de Gallimard élaborée par les deux docteurs italiens, mais ils sont classés par ordre chronologique et donc sans suite logique. Cette œuvre complète est évidemment très chère à l'achat. L'intérêt de la Volonté de puissance, dont il existe (en plus du Livre de Poche) une autre édition chez Tel (révisée ?), est de regrouper des textes passionnants de Nietzsche en suivant les grands thèmes de sa pensée. L'avantage est donc d'avoir pour quelques euros, le meilleur de la pensée de Nietzsche. Autant vous dire que je ne me suis pas privé de l'acheter. Même si ce n'est pas un livre de Nietzsche, c'est du meilleur Nietzsche. Des extraits célèbres sont d'ailleurs tirés de la Volonté de puissance.

Dos de couverture de l'édition du LDP :
Et savez-vous ce qu'est pour moi le monde ? [...] Force partout, il est jeu des forces et onde des forces, à la fois un et multiple, s'accumulant ici tandis qu'il se réduit là-bas, une mer de forces agitées dont il est la propre tempête, se transformant éternellement dans un éternel va et vient, avec d'énormes années de retour, avec un flot perpétuel de ses formes, du plus simple au plus compliqué, allant du plus calme, du plus rigide et du plus froid au plus ardent, au plus sauvage, au plus contradictoire [...] : ce monde, qui est le monde tel que je le conçois, ce monde dionysien de l'éternelle création de soi-même, de l'éternelle destruction de soi-même, ce monde mystérieux des voluptés doubles, [...] qui donc a l'esprit assez lucide pour le contempler sans désirer être aveugle ?

description[résolu]"La volonté de puissance" : un faux ? - Page 2 EmptyRe: [résolu]"La volonté de puissance" : un faux ?

more_horiz
Liber a écrit:
L'intérêt de la Volonté de puissance, [..] est de regrouper des textes passionnants de Nietzsche en suivant les grands thèmes de sa pensée.

Comme le font remarquer Colli et Montinari, l'édition Würzbach, donc la Tel si je ne me trompe pas, comporte des notes écrites par Nietzsche mais qui ne sont pas de lui et ne sont pas signalées.
Où se trouve donc l'intérêt si l'on ne sait plus attribuer quoi à qui ?

description[résolu]"La volonté de puissance" : un faux ? - Page 2 EmptyRe: [résolu]"La volonté de puissance" : un faux ?

more_horiz
Pour vous faire votre avis : "« La volonté de puissance » n'existe pas", Mazzino Montinari.

L'édition publiée en 1995 chez Tel est bonne, d'autant que Geneviève Bianquis, la traductrice, est on ne peut plus scrupuleuse et digne de confiance. De l'aveu même de Paolo D'Iorio. Malgré l'immense qualité de l'édition établie par Colli et Montinari, et malgré le poids de l'argumentaire contre les tenants de la VP, la VP existe. Ce n'est pas un faux. Pour qu'il y en eût un, il eût fallu avoir un "vrai". L'œuvre n'a jamais existé (Nietzsche n'est pas l'auteur d'une œuvre intitulée VP). Mais il n'y a pas non plus de problème d'attribution. Le débat est trop universitaire à mon goût (génétique de l'œuvre, questions philologiques, etc.). Quand on sait la qualité des interprétations et des travaux des nombreux penseurs qui ont abondamment utilisé cette œuvre fantôme depuis plus d'un siècle... Montinari devrait accorder plus de confiance aux lecteurs, qui ont les autres œuvres, peuvent comparer, etc.

Dernière édition par Euterpe le Ven 12 Aoû 2016 - 16:50, édité 4 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum