Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Sartre faux philosophe ?

5 participants

descriptionSartre faux philosophe ? EmptySartre faux philosophe ?

more_horiz
Bonsoir à tous,

Avant tout je souhaiterais préciser que je n'ai lu aucuns de ses ouvrages, mais que je suis néanmoins quelque peu intrigué par l'existentialisme est un humanisme.

Sartre m'inquiète car beaucoup le critiquent, notamment sur la toile où certains internautes disent qu'il n'a fait que reprendre des idées déjà existantes, qu'il n'a rien créé. Certains plus tolérants avouent néanmoins qu'il était un excellent lecteur et que sa compréhension des concepts qu'il a réutilisé était efficace. 

Cioran aurait pensé selon un reportage (Emil Cioran - documentaire "Un siècle d'écrivains") que Jean-Paul Sartre n'était qu'un entrepreneur d'idées, et aurait de ce fait eu tendance à éviter de le fréquenter. Alain Soral, pardonnez-moi la référence qui ne fait pas l'unaminité, balance régulièrement que ce que ce philosophe produit est mauvais, qu'il avait une volonté très forte de devenir un grand homme, et qu'à force de produire en masse il a réussi à le devenir. Non pas que ce polémiste soit mon maître à penser, loin de là, je le trouve quand même relativement intéressant.

Je fais donc appel à vous pour avoir plus de lumières. Que pensez-vous de Jean-Paul Sartre ?

Merci de votre considération.

descriptionSartre faux philosophe ? EmptyRe: Sartre faux philosophe ?

more_horiz
Chrome a écrit:
Avant tout je souhaiterais préciser que je n'ai lu aucuns de ses ouvrages, mais que je suis néanmoins quelque peu intrigué par l'existentialisme est un humanisme.

Vous devriez le lire : cet ouvrage est court.

Sartre est, aujourd'hui, moins décrié - par de nombreux auteurs, à commencer par Julien Benda - pour ses idées en tant que telles que pour ce qu'il représente : à savoir la figure de l'intellectuel engagé (au service de causes que d'aucuns estiment, souvent après coup, blâmables).

descriptionSartre faux philosophe ? EmptyRe: Sartre faux philosophe ?

more_horiz
Vous parlez de faux philosophes, mais c'est quoi au juste ?

L'existentialisme est un humanisme n'est pas un livre en tant qu'œuvre voulue et travaillée, mais la retranscription d'une conférence. Il ne dit presque rien sur la pensée de Sartre. Ou plutôt il en dit trop peu et donc souffre d'approximations et de raccourcis obligés par l'exercice. De plus, il voulait s'expliquer face aux critiques des chrétiens d'une part, et des communistes d'autre part.

Pour ceux qui reprochent à Sartre d'avoir copié Heidegger, c'est impossible. Sartre part du cogito alors qu'Heidegger part de l'être là. Bien sûr , d'autres parallèles -et elles sont nombreuses - peuvent être trouvées. Mais en fait il s'agit, chez ces deux philosophes, de deux échecs. Sartre ne pouvant fonder une morale sur l'ontologie, et Heidegger n'arrivant jamais à retrouver le cogito.

Et il ne faut pas mélanger le philosophe et ses engagements, voire ses errances politiques.

Quant à Soral, c'est une blague j'espère ? 


Mais en premier lieu, il convient de lire Sartre.

descriptionSartre faux philosophe ? EmptyRe: Sartre faux philosophe ?

more_horiz
Merci pour vos deux réponses.

Kthun a écrit:
Vous devriez le lire : cet ouvrage est court.


Vous avez raison. Je n'y aurait pas perdu beaucoup de temps.

Vangelis a écrit:
L'existentialisme est un humanisme n'est pas un livre en tant qu'œuvre voulue et travaillée, mais la retranscription d'une conférence. Il ne dit presque rien sur la pensée de Sartre. Ou plutôt il en dit trop peu et donc souffre d'approximations et de raccourcis obligés par l'exercice. De plus, il voulait s'expliquer face aux critiques des chrétiens d'une part, et des communistes d'autre part.


Je vous remercie pour cette précieuse précision qui me donne déjà un avant-goût du contexte de cet ouvrage. Du coup, quel livre pourriez-vous me conseiller ? 

Vangelis a écrit:
Pour ceux qui reprochent à Sartre d'avoir copié Heidegger, c'est impossible. Sartre part du cogito alors qu'Heidegger part de l'être là. Bien sûr , d'autres parallèles -et elles sont nombreuses - peuvent être trouvées. Mais en fait il s'agit, chez ces deux philosophes, de deux échecs. Sartre ne pouvant fonder une morale sur l'ontologie, et Heidegger n'arrivant jamais à retrouver le cogito.


Kthun a écrit:
Sartre est, aujourd'hui, moins décrié - par de nombreux auteurs, à commencer par Julien Benda - pour ses idées en tant que telles que pour ce qu'il représente : à savoir la figure de l'intellectuel engagé (au service de causes que d'aucuns estiment, souvent après coup, blâmables).


Vangelis a écrit:
Et il ne faut pas mélanger le philosophe et ses engagements, voire ses errances politiques. 


Et de même pour celles-ci, vous avez de ce fait apporté une réponse suffisante à mes interrogations, et calmé mes inquiétudes.

Vangelis a écrit:
Vous parlez de faux philosophes, mais c'est quoi au juste ?


C'est un terme que j'ai vu dans l'un des nombreux commentaires ou critiques d'internautes. De plus je le trouvais provocateur, et assez adapté finalement. Si certaines idées de Sartres (en ayant feuilleté sa page Wikpedia...) m'ont semblé intéressantes, j'avais justement peur de m'orienter vers une œuvre de mauvaise qualité. Je n'ai pas encore suffisament aiguisé mon esprit pour qu'il soit critique vis à vis de la philosophie en générale.

Vangelis a écrit:
Quant à Soral, c'est une blague j'espère ? 


Oui et non. Je ne hais pas spécialement le personnage. Cependant son argument que j'avais entendu sur Sartre m'a semblé amusant dans le contexte de mon questionnement.

Merci encore.

descriptionSartre faux philosophe ? EmptyRe: Sartre faux philosophe ?

more_horiz
Chrome a écrit:

Je vous remercie pour cette précieuse précision qui me donne déjà un avant-goût du contexte de cet ouvrage. Du coup, quel livre pourriez-vous me conseiller ? 


Dans l'ordre : La nausée pour une entrée en matière (vous comprendrez pourquoi à la fin de ce roman), L'existentialisme est un humanisme pour effleurer le sujet mais avec les précautions d'usages.
Si vous avez un bon niveau,  La transcendance de l'Ego, L'être et le néant.
Et si vous préférez une synthèse : Comprendre Sartre de Hadi Rizk chez Armand Colin. Mais là aussi il faut de solides connaissances.

Dernière édition par Vangelis le Sam 15 Aoû 2015 - 22:53, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum