Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

L'humanité progresse-t-elle ?

+6
Dienekes
noals
Janus
Gnomon
Euterpe
Collegienmv
10 participants

pollCroyez-vous au progrès social?

Oui
14
47%
Non
16
53%
Total des votes:
30

descriptionL'humanité progresse-t-elle ? - Page 6 EmptyRe: L'humanité progresse-t-elle ?

more_horiz
Syst a écrit:
Admettons, mais si les gens d'aujourd'hui ne varient pas leur alimentation c'est soit par paresse soit par désintérêt pour l'équilibre alimentaire, non à cause d'une société qui n'offre pas les moyens de bien s'alimenter.


Bien sur, c'est pour ça qu'il est importante de séparer l'évolution de l'être humain de ses progrès technologiques ou autre. Je crois en un certain équilibre de l'existence, c'est-à-dire que l'homme se sera répandu en nombre mais aura paradoxalement méprisé son environnement et sa nature, l'homme aura amélioré sa médecine mais aurait été confronté à diverses maladies ou accidents, une certaine partie de l'humanité (pas forcément la meilleur) pourra profiter pendant que l'on profitera de l'autre partie, la communication a évolué mais faut voir le nombre de conneries qui se répand aujourd'hui sans même parler du deepweb, etc...

c'est-à-dire que peu importe ses avancés morales, intellectuelles, scientifiques ou je ne sais quoi, si l'on prend l'humanité dans sa totalité, elle est pour ainsi dire incapable d'évolution et de plus en plus déséquilibré (j'entends par là allant d'un extrême à un autre avec ses mœurs par exemple) car faisant partie d'un tout qui lui, s'équilibre et je pense que l'histoire le montre bien. Je suis très attaché à ce principe de causalité, on ne peut pas parler d'une amélioration si on ne prend en compte les "détériorations".

Là où je vois une régression, c'est de par mon expérience spirituelle de la vie car je ne peut être satisfait par l'homme qui passe a coté de toute les richesses de l'esprit et aura tendance à s'en éloigner d'une certaine façon et s'en rapprocher d'une autre mais encore une fois, c'est paradoxale donc ce point de vue n'apporte pas grand chose au débat en soi.

De par ce principe d'équilibre, on pourrait en conclure que rien n'évolue en fin de compte, et en revenir à une réalité plus scientifique comme "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" et ça résume mon point de vue dans le sens ou l'humanité se transforme et s'adapte à son insu mais ne progresse pas ou alors il faut soulever la question du "vers quoi ?" ou "à partir de quoi ?". (qui soulèvera sûrement aussi des questions sur la valeurs des choses ou la moralité)
(edit: c'est un peu ce que me dit Dienekes en fin de compte, je n'y ai pas fait attention en répondant... ><)

une paix ? Une conflit ? Une catastrophe ? Une harmonie ? Une instrumentalisation ? De quoi on parle en fin de compte ?
C'est un peu tiré par les cheveux mais qu'en pensez-vous ?

Syst a écrit:
Auriez-vous lu Collapse de Jared Diamond ?


Non, je lis très peu pour ne pas dire pas du tout.

descriptionL'humanité progresse-t-elle ? - Page 6 EmptyRe: L'humanité progresse-t-elle ?

more_horiz
Si vous manquez d'interlocuteur « valable » vous pourriez beaucoup profiter d'un peu de lecture.

Globalement il y a aujourd'hui moins de guerres, moins de famines, plus de liberté de mouvement, d'expression, de communication, de plus en plus de gens sont éduqués et mieux éduqués, la médecine s'améliore, le volume des connaissances scientifiques augmente de plus en plus vite… donc il y a une sorte de progrès, mais le message de celui qui a lancé ce sondage me donne l'impression qu'il parle du progrès du sens moral ou de l'éthique ou quelque chose comme ça… enfin je ne suis pas sûr de comprendre la question donc je me suis abstenu de répondre.

descriptionL'humanité progresse-t-elle ? - Page 6 EmptyRe: L'humanité progresse-t-elle ?

more_horiz
Syst a écrit:
Si vous manquez d'interlocuteur « valable » vous pourriez beaucoup profiter d'un peu de lecture.


Je lis pour m'informer mais je n'ai que rarement apprécier la lecture d'un livre proprement dit, j'ai dû en lire entièrement trois ou quatre dans ma vie et pourtant je préfère le papier à mon écran d'ordinateur. Peut-être que mon intérêt pour la lecture se développera plus tard, je ne sais pas.

Syst a écrit:
mais le message de celui qui a lancé ce sondage me donne l'impression qu'il parle du progrès du sens moral ou de l'éthique ou quelque chose comme ça…


Je pense aussi que le sujet se porte sur la mentalité de l'humain en quelque sorte ou sur l'humain en tant qu'espèce et non sur ces œuvres qui quelque part vont s'équilibrer justement de manière bénéfique ou néfaste.

J'ai essayé de répondre au sujet mais j'ai plutôt échoué, il faut définir ce qu'il y a de bien ou de mal et aborder la notion de valeur mais du coup, c'est un autre sujet.

descriptionL'humanité progresse-t-elle ? - Page 6 EmptyRe: L'humanité progresse-t-elle ?

more_horiz
Comme "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément", et que d'autres plus talentueux que moi s'y sont attelés, je renvoie simplement :

Au Système technicien de Jacques ELLUL, en ce qui concerne le progrès technique.
Au monisme dialectique et à La Monadologie de Leibnitz, en ce qui concerne l'Humanité en tant que tout.
Aux vertus cardinales de papa Platon, en ce qui concerne l'homme en tant qu'individuation.

D'un point de vue musical, la raison pour laquelle j'ai voté NON => https://www.youtube.com/watch?v=Yot1zZAUOZ4

descriptionL'humanité progresse-t-elle ? - Page 6 EmptyRe: L'humanité progresse-t-elle ?

more_horiz
Sans oublier Les illusions du progrès de Georges Sorel.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum