Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Les animaux ont-ils une conscience ?

+10
Dienekes
benfifi
Vangelis
Intransigeance
Etéocle
Euterpe
Desassocega
Silentio
Baschus
Lou S.
14 participants

descriptionLes animaux ont-ils une conscience ? - Page 5 EmptyRe: Les animaux ont-ils une conscience ?

more_horiz
Il y a encore quelque chose que j'aimerais comprendre. Si la perversité, la cruauté sont un défaut de conscience, et rendent donc inhumains ceux qui l'exercent, doit-on penser qu'ils basculent du côté de la nature ? J'ai juste du mal à envisager qu'on balance "de l'autre côté" ce que nous pouvons qualifier négativement... On ne conserve donc l'humanité que pour la noblesse, le reste c.a.d le "sale, mauvais, méchant" est lui renvoyé à la nature ?

descriptionLes animaux ont-ils une conscience ? - Page 5 EmptyRe: Les animaux ont-ils une conscience ?

more_horiz
Lou S. a écrit:
Il y a encore quelque chose que j'aimerais comprendre. Si la perversité, la cruauté sont un défaut de conscience, et rendent donc inhumains ceux qui l'exercent, doit-on penser qu'ils basculent du côté de la nature ? J'ai juste du mal à envisager qu'on balance "de l'autre côté" ce que nous pouvons qualifier négativement... On ne conserve donc l'humanité que pour la noblesse, le reste c.a.d le "sale, mauvais, méchant" est lui renvoyé à la nature ?

La question est bonne, évidemment. A condition toutefois, et encore une fois, de considérer comme une évidence ce qu'on nous apprend à appeler "humanité". On ne sait pas ce que c'est, on n'a jamais su et on ne le saura jamais. Toutes les grandes humanités connues jusqu'à nous (les Grecs, etc.), sont très individuelles, particularistes, provincialistes, et ce n'est que comme telles qu'elles ont "intuité" ce que nous appelons l'universalité, ou l'humanité. Ainsi, la question est moins d'exclure en les indexant les êtres cruels, que de montrer qu'ils sont le signe d'une humanité qui est tout sauf une évidence, et même d'autant plus inepte qu'elle contribue à rendre impossible la simple faculté à faire l'expérience de l'autre, de l'altérité comme telle.

Dernière édition par Euterpe le Mer 12 Fév 2014 - 1:22, édité 1 fois

descriptionLes animaux ont-ils une conscience ? - Page 5 EmptyRe: Les animaux ont-ils une conscience ?

more_horiz
C'est le risque, provoqué par l'indignation morale et créant une mauvaise nature pour (ré)conforter le bien-pensant qui ne souhaite absolument pas se salir les mains et voir que lui aussi est capable d'être monstrueux comme ce qu'il décrie (on en revient au débat sur la tuerie norvégienne).

descriptionLes animaux ont-ils une conscience ? - Page 5 EmptyRe: Les animaux ont-ils une conscience ?

more_horiz
J'aimerais abonder dans le sens de Silentio qui insiste sur cet effort incessant de l'homme de se concevoir comme supra-animal tout en humanisant l'animal à l'aide de la conscience et du sens et de la signification. Lévi-Strauss explique que les marques et tatouages des tribus brésiliennes ne sont pas faites pour imiter mais bien pour se différencier radicalement du monde animal. Je n'ai pas beaucoup de temps ce soir pour étayer mes propos mais la question est très intéressante malgré son caractère un peu "vieillot", et méthodologiquement la problématique nature/degré est adéquate. Simplement je n'oublie pas que l'animalité elle-même est une construction humaine. La "rapacité" des marchés financiers, la "cruauté" des bourreaux mais aussi "l'indignité" des victimes, "l'inhumanité froide" du souverain, le léviathan n'est il pas une bête ? etc... c'est très curieux tout ça. Il y a tout un lexique pour animaliser l'homme qui cohabite avec une conception de différence de nature. Heidegger, qu'on n'accuserait pas si facilement d'anthropomorphisme, dit bien qu'il faut avoir un bon point de départ pour expliciter le sens de être, et que ce point de départ est précisément l'étant que nous somme à chaque fois nous-même qui questionnons l'être, et qui porte (voilé dans la quotidienneté) son être (tout est là). A son point de départ, l'animal est un étant mais en toute rigueur il n'existe pas, seul l'homme existe.

Rapidement ma conception intime c'est comme cela a été dit que l'éthique différencie l'homme de l'animalité humaine. Parce que cette animalité c'est avant tout une mortalité, une réduction biologique. Et je pense que dans l'éthique l'homme peut être autre chose qu'un être-pour-la-mort, peut affirmer la souveraineté de son humanité sur la mort. J'en reparlerai si cela a un écho. Sinon ma conception classique préférée est Aristote avec la politique. L'homme choisit de vivre et d'organiser sa vie non seulement vis-à-vis de son intéret et de ses pulsions mais à l'intérieur de la cité, c'est un animal politique.

descriptionLes animaux ont-ils une conscience ? - Page 5 EmptyRe: Les animaux ont-ils une conscience ?

more_horiz
Euterpe a écrit:
Ainsi, la question est moins d'exclure en les indexant les êtres cruels, que de montrer qu'ils sont le signe d'une humanité qui est tout sauf une évidence, et même d'autant plus inepte qu'elle contribue à rendre impossible la simple faculté à faire l'expérience de l'autre, de l'altérité comme telle.

Cet argument me parle beaucoup. C'est admettre que pour comprendre beaucoup de choses, il nous faudrait sortir de l'anthropocentrisme, ce qui apparaît bien sûr impossible. De plus, ce n'est pas la physique quantique qui montre qu'un objet observé modifie son observation, du fait de son observation ? (ou bien je m'emmêle les pédales) mais comme on est sorti aussi du géocentrisme, de l'idée de conscience maîtresse en sa demeure, donc on peut encore rêver (merci la SF, et Simak pour son Demain les chiens...).
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum