Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

L'existence de la liberté

+6
Euterpe
Baschus
Silentio
Liber
Desassocega
jem
10 participants

descriptionL'existence de la liberté - Page 4 EmptyRe: L'existence de la liberté

more_horiz
Le moyen que Spinoza donne pour faire d'une passion une action m'a toujours paru un peu mystérieux : il faut avoir une idée adéquate de notre affect et des causes qui le font naître. C'est bien, mais dites ça à un amoureux passionné ! Il aura beau savoir en quoi consiste la logique de l'amour-passion et avoir décortiqué les causes profondes de son amour, il n'en restera pas moins passionné. La connaissance de nos tendances profondes, fût-elle adéquate, ne peut supprimer ainsi notre passivité. Spinoza devait être trop rationaliste pour voir ce qu'il y avait d'irréductiblement passionnel chez l'homme.

descriptionL'existence de la liberté - Page 4 EmptyRe: L'existence de la liberté

more_horiz
mais dites ça à un amoureux passionné ! Il aura beau savoir en quoi consiste la logique de l'amour-passion et avoir décortiqué les causes profondes de son amour, il n'en restera pas moins passionné.
Oui c'est sûr mais arrive un stade dans une relation amoureuse oú l'on sors de cette passion, oú l'on change de type d'amour si je peux dire.
A chercher du côté d'Aristote ou de Montaigne peut-être...

Spinoza devait être trop rationaliste pour voir ce qu'il y avait d'irréductiblement passionnel chez l'homme.
C'est une remarque intéressante.

descriptionL'existence de la liberté - Page 4 EmptyRe: L'existence de la liberté

more_horiz
Si nous exerçons nos libertés nous empêchons d'autres d'exercer la leur non ? Par conséquent lorsque l'on exerce sa suprématie dans un domaine, on empêche d'autres d'atteindre la même chose non ? Et vouloir atteindre un état de suprématie, c'est vouloir dépasser d'autres personnes. Je pars du principe que lorsque l'on prend quelque chose on le retire à quelqu'un. En fait je me rends compte que mon raisonnement est absurde. Que lorsque l'on exprime ses libertés, on n'empêche pas d'autres de faire de même. Je retire ce que j'ai dis. L'expression de nos libertés ne doit pas servir d'autres causes que nos propres intentions. Et c'est cela que j'avais sans doute mal saisi.
Pardonnez-moi mais je n'ai pas saisi tout à fait ce qui était irréductiblement passionnel chez l'homme.

descriptionL'existence de la liberté - Page 4 EmptyRe: L'existence de la liberté

more_horiz
jeje62 a écrit:
Pardonnez mais je n'ai pas saisis tout à fait ce qui était irréductiblement passionnel chez l'homme.
Regardez à l'occasion M le maudit de Fritz Lang, c'est un bon exemple. L'homme ne pourra jamais être entièrement actif, agissant sans pâtir, sans être mené par l'empire des pulsions ; il peut avancer dans la maîtrise de soi, réduire l'influence de ses passions, mais il ne pourra jamais les anéantir.

descriptionL'existence de la liberté - Page 4 EmptyRe: L'existence de la liberté

more_horiz
Bien je le regarderai. Je n'avais pas saisi que la solution n'avait pas été trouvée.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum