Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Qu'appelle-t-on démocratie en Grèce ?

+5
Thrasymaque
benfifi
The Laughing Man
Liber
Euterpe
9 participants

descriptionQu'appelle-t-on démocratie en Grèce ? - Page 6 EmptyRe: Qu'appelle-t-on démocratie en Grèce ?

more_horiz
Le peuple attend aussi de pouvoir croire en un mouvement politique qui poserait des alternatives crédibles pour le guider. Nous en sommes encore à l'alternative libéralisme-marxisme et nous nous défions du totalitarisme communiste et des oligarchies libérales capitalistes. Il semble bien que la chute du mur de Berlin soit le symbole de la fin de l'histoire en Europe, une fin de l'histoire comme incapacité des hommes à agir politiquement et à transformer leur société en vue de l'autonomie. Depuis les années 1990 on a préféré se replier sur l'éthique et les revendications de droits communautaires ou communautaristes plutôt que de penser la politique qui n'est plus vue que sous l'angle de l'utopie (ce qui permet de légitimer l'ordre établi) ou de la désaffection à l'égard du système en place (qui ne débouche pourtant pas sur des solutions concrètes).

descriptionQu'appelle-t-on démocratie en Grèce ? - Page 6 EmptyRe: Qu'appelle-t-on démocratie en Grèce?

more_horiz
Hier matin à la radio un journaliste a évoqué l'article suivant http://www.liberation.fr/economie/01012390907-nous-avons-sauve-les-gens-plutot-que-les-banques
Il présente Roberto LAVAGNA qui a redressé l'économie argentine il y a dix ans. J'ignorais, et je suis interloqué !
Si l'article est sérieux (j'avoue par là ne pas disposer des facultés intellectuelles pour en juger) je suppose que des gens (des gents) grecs sont au courant et qu'il y a débat. Mais le temps passe... Et pour le coup :
Euterpe a écrit:
Dès lors, puisqu'on prétend que le peuple a raison, qu'il est la légitimité, qu'attend-il ?

Je sais que la question économique est réductrice de la question démocratique. Mais qui peut le plus peut le moins. Je me demande surtout s'il y a toujours démocratie et si l'euro n'est pas devenu un dogme totalitaire.

descriptionQu'appelle-t-on démocratie en Grèce ? - Page 6 EmptyRe: Qu'appelle-t-on démocratie en Grèce ?

more_horiz
Euterpe a écrit:
Mais on ne voit aucune organisation se mettre en place, aucune idée pour proposer une alternative à l'Europe telle qu'elle est. Le peuple grec, pas plus que les autres peuples occidentaux contemporains, n'est pas capable d'aller au delà de la seule opposition, de la seule "réaction contre". Un peuple se réveille quand il se pose comme un pouvoir constituant. On appelle ça une révolution. Dès lors, puisqu'on prétend que le peuple a raison, qu'il est la légitimité, qu'attend-il ? Qu'on lui propose des référendums ?

C'est juste et le succès manifeste du livre Indignez-vous est un symptôme criant de ces néo-démocrates qui ne savent que s'opposer au nom de l'égalitarisme et de la "bien pensance".

descriptionQu'appelle-t-on démocratie en Grèce ? - Page 6 EmptyRe: Qu'appelle-t-on démocratie en Grèce ?

more_horiz
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/grece-un-jeune-sans-papier-tue-dans-une-agression-xenophobe_1148795.html

Ne serait-il pas temps d'abandonner la Grèce à son sort ? Nous, comme amateurs de philosophie et de belles-lettres, pouvons-nous nous contenter de la Grèce éternelle, celle d'Homère, Eschyle, Platon. Que les Grecs actuels se débrouillent avec leurs créanciers !

descriptionQu'appelle-t-on démocratie en Grèce ? - Page 6 EmptyRe: Qu'appelle-t-on démocratie en Grèce ?

more_horiz
La Grèce actuelle a aussi son charme. J'ai cru comprendre que ça nous coûterait plus de la voir sortir de la zone euro et/ou de l'UE que de l'aider. Et puis est-ce bon d'ostraciser un pays qui va si mal et qui se referme sur lui-même, adoptant une coloration politique des plus extrêmes ? L'Europe a été bâtie pour assurer la paix, il serait dommage de voir une nouvelle Allemagne d'après le Traité de Versailles (la comparaison n'est certainement pas juste mais on devrait se méfier de ce que peut entraîner l'isolement d'un pays appauvri, asphyxié, où les tensions sont à leur comble et qui doute de lui-même et de son avenir)... Je dirais aussi que nous sommes responsables et devons être courageux, regarder les choses en face, et non pas jeter un voile sur une Grèce laissée à l'abandon dans son coin, pour mieux l'oublier et oublier que cette crise nous touche aussi et qu'il s'agit de la faillite d'un modèle de civilisation et d'économie (cf. le capitalisme) qui amplifie les faiblesses de notre système politique et social. Si seulement la Grèce pouvait être un exemple pour nous faire prendre conscience de nos défauts et de la nécessité de changer ! Mais ce Socrate moderne risque lui aussi d'être mis à mort par l'embarras que sa vérité provoque. Il faut surtout, dirait-on, éloigner au plus vite la partie malade du reste du corps européen avant une plus grande contamination, ça nous rassurerait alors que nous ne sommes pas tout blanc. (Il faut toutefois que la Grèce change elle aussi, qu'elle organise l'impôt et lutte contre la corruption.)
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum