Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le déterminisme absolu.

+2
papillon
SimonM
6 participants

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 12 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
papillon a écrit:
Je  suis désolé SmonM, mais ceci ressemble à une mauvaise recette de cuisine, où vous mélanger quelques gouttes de philosophie avec une petite cuillère de sciences dans un grand bol de pseudo-théologie, mais la mayonnaise ne prend pas, mais peut-être est-ce à votre goût?
Aucun problème :lol:, et belle formulation !
Vous vous doutez cependant que vous ne me rangerez pas à votre opinion avec ce post ^^

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 12 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
Je souhaite aussi à rajouter que je ne cherche ici que des contre-arguments venant de la culture philosophique, peut-être que Kant ou Schopenhauer ont démonté la vision d'un Dieu-Univers de Spinoza, ou peut-être existe-t-il une autre vision du même sujet par un autre philosophe qui serait tout autant valable.

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 12 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
Spinoza n'a jamais été réfuté, du moins on n'a pas pu dire qu'il avait tort sur tel ou tel point, sa réflexion est logiquement valide point par point pour peu qu'on accepte les principes qui en sont la base.

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 12 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
JimmyB a écrit:
Spinoza n'a jamais été réfuté, du moins on n'a pas pu dire qu'il avait tort sur tel ou tel point, sa réflexion est logiquement valide point par point pour peu qu'on accepte les principes qui en sont la base.

D'accord, et par rapport à la réflexion exposée, vous connaissez peut-être des philosophes qui pourraient apporter une réfutation. J'ai vu que Sartre n'était pas déterministe, y en a t-il d'autres ?

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 12 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
Il suffit de considérer l'expérience comme source d'apprentissage, ce qui occasionne l'idée que chaque individu n'est pas déterminé par sa nature mais qu'il possède la liberté d'apprendre et donc d'évoluer librement selon cet apprentissage. A ce sujet, je vous conseille John Dewey qui fait une critique de la psychologie behaviouriste.

Dès lors une faille est possible, nous ne sommes pas totalement déterminés, donc l'univers ne l'est pas nécessairement. Et votre théorie tombe à plat. D'ailleurs, la liberté de Spinoza ce n'est pas connaître le fait qu'il y a une causalité, mais quelles causes nous déterminent.

Et de toute façon encore faut il croire en Dieu, même celui de Spinoza, pour croire à votre thèse.

De plus, l'univers n'est pas fini puisqu'il est en constante expansion. Dire qu'il est borné signifie qu'on peut le mettre dans un cadre à un instant T. Et vous ne pouvez réduire le Dieu spinoziste à l'univers, il est même au-delà puisqu'il est infini. Si l'univers n'est pas tout, alors il y a autre chose. Du coup Dieu existerait même si l'univers finissait pas s'éteindre car vous oubliez que le monde selon Spinoza est ainsi parce que Dieu est ainsi (sous-entendu s'il devient autrement ce sera parce que Dieu est autrement et qu'il est la cause de ce changement). Une supposée fin de l'univers ne signifie pas une fin de tout, si on utilise un système spinoziste.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum