Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le déterminisme absolu.

+2
papillon
SimonM
6 participants

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 2 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
Pourquoi la thermodynamique impliquerait-elle de l'imprévisible ? L'entropie est une notion de "désordre" microscopique, mais pas d'indétermination.

En tout cas, merci pour le démon de Laplace.

Il y a deux choses qui semblent cependant remettre en cause le déterminisme : la théorie du chaos et le principe d'incertitude d'Heisenberg.
- La théorie du chaos remet en cause la prédictibilité d'un événement ("On peut calculer le mouvement des étoiles mais pas prédire le temps qu'il va faire demain"), cependant elle ne remet pas en cause la causalité du déterminisme, ce qui ne modifie donc pas mon raisonnement, mais implique qu'il n'était sûrement pas possible de prédire l'ensemble des conséquences relatives à l'impulsion initiale.
- Le principe d'incertitude empêche de connaître l'ensemble de l'état de l'univers (bien que cela entraîne le paradoxe EPR, il est donc possible que ce principe se révèle inexact), cependant il ne remet pas non plus en cause, seulement la prédictibilité.
J'ai lu ici que :
Cette dénomination est trompeuse, elle sous-entend que la vitesse et la position d'une particule ne peuvent pas être mesurées simultanément, alors que ladite particule ne possède jamais ces deux attributs en même temps.
Ce qui ferait que le principe d'incertitude ne remet même pas en cause la prédictibilité du déterminisme. Par conséquent, même ces deux théories ne remettent pas en cause le déterminisme. Et je suis toujours convaincu de la validité de mon raisonnement.

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 2 EmptyRe: Réflexion

more_horiz
La désintégration d'un noyau radioactif est un phénomène non déterministe. Il est impossible de prévoir quel noyau se transformera en premier ou bien quand la première désintégration se produira. Voir l'expérience du chat de Schrödinger imaginée en 1935.

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 2 EmptyRe: Rélexion

more_horiz
Le déterminisme en physique est une thèse non scientifique, car invérifiable, c'est une thèse métaphysique. Nous pourrons toujours dire qu'un phénomène apparemment non déterministe est dû à notre limitation expérimentale.

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 2 EmptyRe: Réflexion

more_horiz
Si le déterminisme est invérifiable par définition, pourquoi s'en servir comme postulat en sciences physiques ? C'est une aberration épistémologique.

descriptionLe déterminisme absolu. - Page 2 EmptyRe: Le déterminisme absolu.

more_horiz
SimonM a écrit:
nous n'avons donc pas de libre-arbitre, en effet il suffit de connaître l'ensemble de notre schéma neuronal

Concernant la carte neuronale et tout ce qui y affère, la connaissance d'un système dans un certain état ne permet pas d'affirmer l'état suivant si vous ne posez pas la règle qui produit ce nouvel état.
Bon courage…

Ensuite, le vivant n'est pas du même ordre que la physique. Si la seconde a des motifs, le premier peut avoir des mobiles.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum