Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Les animaux pensent-ils ?

+3
Silentio
Zingaro
BOUDOU
7 participants

descriptionLes animaux pensent-ils ? - Page 2 EmptyRe: Les animaux pensent-ils ?

more_horiz
bibou a écrit:
Au plan philosophique, on peut soutenir, avec Spinoza, que ce qui différentie un homme d’un animal, c’est uniquement la complexité de son corps. « L’homme n’est pas un empire dans un empire », ce qu’avait déjà dit Montaigne : 
« C’est par la vanité de cette mesme imagination, qu’il [l’homme] s’egale à Dieu, qu’il s’attribue les conditions divines, qu’il se trie soy mesme et separe de la presse des autres creatures, taille les parts aux animaux ses confreres et compaignons, et leur distribue telle portion de facultez et de forces que bon luy semble. »
(Essais II 12 – Villey p. 452)


Qu'il n'y ait qu'une différence de degré entre l'homme et l'animal, que la pensée soit une activité s'originant dans le corps, d'accord, mais cela n'en fait pas des êtres semblables en tout. Comme le dit Montaigne, les facultés et forces se retrouvent différemment selon les espèces. Je ne crois pas que la pensée confère une supériorité à l'homme, l'animal est lui aussi un être sentient : il peut pâtir, éprouver des sensations, faire preuve d'intentionnalité ou d'intelligence. On découvre tous les jours à quel point les animaux sont plus proches de nous que ce que nous pensions. Ce que je ne comprends pas, c'est sous quelle forme il pourrait y avoir une pensée : car jusqu'à présent, on a défini (très humainement) la pensée comme un discours que l'on se tient à soi-même (Platon) et comme un jugement. C'est une manière de se rapporter aux choses et à soi-même par la formulation d'énoncés. Sans mots, je ne vois pas où se loge une prétendue pensée, que ce soit chez l'homme ou chez les autres animaux. Il faudrait qu'ils puissent investir les choses de significations.

descriptionLes animaux pensent-ils ? - Page 2 EmptyRe: Les animaux pensent-ils ?

more_horiz
Mais dites-moi donc à quoi ressemble une pensée quand elle n'est pas humaine. Pour ma part, je ne sais pas ce que serait une pensée qui n'aurait pas la forme d'un langage.

descriptionLes animaux pensent-ils ? - Page 2 EmptyRe: Les animaux pensent-ils ?

more_horiz
Effectivement, les buts visés par l'Éthique n'ont rien à voir avec la définition de ce qu'est la pensée. Je ne sais pas ce que vous appelez ainsi.

Pour l'instant, vous me parlez d'un mystère : les animaux auraient également ce que l'homme possède, mais sans rien avoir en commun avec la manière qu'elle a de s'exprimer chez lui. De sorte que pour vous, il y a chez l'animal un quelque chose qui serait la pensée sans ressembler le moins du monde à la pensée telle qu'elle est chez l'homme. On ne saurait donc caractériser ce quelque chose de pensée, et je doute de son existence.

Pour ma part, j'admets que les animaux ont une certaine conscience de soi, et même une psyché et des circuits neuronaux (si le terme s'emploie). Mais je ne vois pas de pensée, même latente, chez eux, car ils n'ont pas de langage verbal qui manifesterait une réflexivité, ainsi que des manières de décrire leur environnement et de se décrire eux-mêmes.

descriptionLes animaux pensent-ils ? - Page 2 EmptyRe: Les animaux pensent-ils ?

more_horiz
bibou a écrit:
Spinoza démontre que l’esprit d’un homme n’est autre que l’idée de son corps (ce qui règle le problème de l’union de l’esprit et du corps que Descartes n’avait pas réussi à résoudre – glande pinéale !?)

En réalité, le livre 5 de l'Éthique montre que la question de l'union de l'esprit et du corps n'est pas résolue, même pour Spinoza (comme le révèle, par exemple, la Proposition XXIII de ce livre).

Pour le reste, ce fil tend imperceptiblement vers la question de l'étonnement, qui est hors sujet. Le thème de ce fil porte sur l'étonnement philosophique. Merci à tous de vous y tenir.

Dernière édition par Euterpe le Mer 9 Mar 2016 - 0:10, édité 2 fois

descriptionLes animaux pensent-ils ? - Page 2 EmptyRe: Les animaux pensent-ils ?

more_horiz
bibou a écrit:
La proposition 23 de la partie V de l’Éthique ne montre aucunement que la question de l’union du corps et de l’esprit n’est pas résolue et il est facile de le montrer.

Voilà une affirmation bien péremptoire... Vous pouvez, si vous le souhaitez, ouvrir un fil de discussion sur la question, dans le topic dédié à Spinoza.

Dernière édition par Euterpe le Jeu 28 Juil 2016 - 11:27, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum