Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Une propriété du langage.

+4
Dienekes
Crosswind
Zingaro
laurent75
8 participants

descriptionUne propriété du langage. - Page 4 EmptyRe: Une propriété du langage.

more_horiz
Pour une fois qu'un concept est défini clairement... Vous parliez précédemment de singularités, de similitudes et de langage. Aussi du phénomène de la matière. Je ramène tout cela au soi, au moi, à l'autre, à toutes formes de matières, de la matière en soi, de la matière informelle dans l'être... Vous ne pouvez pas parlez abstraitement de ces concepts sans les définir clairement.
On est dans un langage et je pense que si vous parlez en langage des signes et que je traduis cela en une autre langue, philosophiquement mes concepts sont valables, parce que pour une fois on désigne une expérience. Bachelard dans sa philosophie du Non , quand il définit la science et les molécules, on est dans les mêmes "parties" de l'être. Ce sont des concepts.

descriptionUne propriété du langage. - Page 4 EmptyRe: Une propriété du langage.

more_horiz
Tridox a écrit:
Dans un système vide et faisant l'objet de dysfonctions, un étant de la pensée qui se représente lui-même comme étant proche de zéro, on pourrait déjà définir un état du carbone dans l'atmosphère comme immobile. C'est déjà un concept, c'est déjà une structure presque morte et immobile. Le carbone c'est l'état primordial, autant source première avec l'air, que sujet au chaos et au hasard. C'est une zone muette car la plus simple.
Qu'est-ce qu'un système vide, et que sont ces "dysfonctions" ? Qu'appelez-vous proche de zéro, et que signifie vraiment un état "immobile" dans l'"atmosphère" (je pensais que vous parliez de vide) ? En quoi le Carbone est-il primordial au point d'en faire votre source première avec l'air. Et que viennent faire ici le chaos et le hasard ?

Je suis désolé, mais je viens de passer une demi-heure à tenter de comprendre votre prose, sans succès.

descriptionUne propriété du langage. - Page 4 EmptyRe: Une propriété du langage.

more_horiz
Laurent75, dans votre exemple sur le dioxyde de carbone on ne voit pas deux référents distincts. Merci de le reprendre et de l'expliciter plus clairement, ou encore de choisir un autre exemple.

Tridox, on se moque éperdument du carbone dans ce sujet car la question n'est pas là. De plus, vous vous en servez pour nous renvoyer à je ne sais quelle théorie ontologique - et incompréhensible - qui vous place de facto dans la catégorie des opinants, ce qui est contraire à la charte. Servez le sujet et le lecteur, et uniquement cela.

Si personne n'arrive à sortir ce sujet - si jamais il en est un - de ce bourbier, il ira directement à la corbeille.

descriptionUne propriété du langage. - Page 4 EmptyRe: Une propriété du langage.

more_horiz
Tentative d'éclaircir avec un cas plus simple que le dioxyde de carbone :

Par exemple, on pourra parler dans un roman d'une table, peu importe la réalité de la chose, ce qui compte c'est le concept, la potentialité de la chose. 

Par contre, on peut aussi dire qu'une table s'inscrit nécessairement dans la réalité et désigne une expérience au sensible.

On peut résumer ma question à ceci : au final qu'est-ce donc qu'une table ? 

Peut-être suis-je confus ? Peut-être que ma confusion est le résultat d'une croyance personnelle erronée, d'un biais cognitif, d'une psycho rigidité ? Mon seul but est d'essayer d'avancer sur cette "confusion".

Dernière édition par laurent75 le Sam 21 Nov 2015 - 18:11, édité 2 fois

descriptionUne propriété du langage. - Page 4 EmptyRe: Une propriété du langage.

more_horiz
Laurent75, après lecture de l'article "mind projection fallacy" sur en.wikipedia, et en essayant de faire le lien avec votre demande au départ, il m'apparaît que vous gagneriez beaucoup à lire les travaux de Cornélius Castoriadis (voyez en particulier L'institution imaginaire de la société, paru en 1975). J'essaierai d'identifier des citations directement utiles pour ce sujet.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum