Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Révolution ou Terreur en 2013

+2
Euterpe
Silentio
6 participants

descriptionRévolution ou Terreur en 2013 - Page 4 EmptyRe: Révolution ou Terreur en 2013

more_horiz
lesourire01 a écrit:
Desassossego a écrit:
lesourire01 a écrit:
Peut-on considérer Robespierre comme un héritier des Lumières (question en rapport avec le premier message de monsieur Silentio) ?

Que voulez-vous dire par là ?
Car d'une certaine manière, la Révolution française en elle-même est héritière des Lumières.

Concernant Robespierre particulièrement, il était bien sûr influencé par les grands penseurs des Lumières, et surtout Rousseau. Étant jeune, il l'avait rencontré, et il ne cessait de s'en vanter pendant la période révolutionnaire !

Oui, de la Révolution française. Est-ce que Robespierre est un héritage indigne ou non de de la Révolution française ?
Doit-on en être fier ?

C'est un grand combat historiographique que la question de la Terreur ! Certains la pensent comme une déviation, une déroute de la Révolution ; d'autres pensent qu'il s'agit de penser la Révolution comme un "bloc" et donc considérer la Terreur dans le tout de la Révolution.

descriptionRévolution ou Terreur en 2013 - Page 4 EmptyRe: Révolution ou Terreur en 2013

more_horiz
Robespierre ce n'est pas que la Terreur, bien heureusement, et il faudrait aussi savoir quelle est sa responsabilité dans la Terreur.

descriptionRévolution ou Terreur en 2013 - Page 4 EmptyRe: Révolution ou Terreur en 2013

more_horiz
Ce n'est pas que la Terreur, mais de fait, avant la période allant de juillet 1793 et juillet 94, Robespierre n'a pas une grande importance dans l'action de la Révolution. Il reste très discret à l'Assemblée. Robespierre n'est ni un Mirabeau, ni un Danton.

Quant à sa responsabilité dans la Terreur, elle est évidemment importante. Avec Saint-just, il a la main mise sur le Comité de salut public, qui prend les plus grandes décisions. La Convention n'a pratiquement plus aucun pouvoir de décision. C'est Robespierre qui dirige tout : une seule de ses paroles à la tribune peut annoncer l'exécution du lendemain. C'est lui qui prend la décision d'exécuter les hébertistes, puis un mois plus tard les dantonistes. Au club des Jacobins, les autres membres ne sont presque plus que des courtisans qui l'adulent !

La question qui doit être posée me semble être plus celle du "pourquoi Robespierre a-t-il agit ainsi ?". La réponse se trouve à la fois dans le contexte historique (guerre civile en Vendée ajouté à la guerre contre l'Europe)... on vit dans la paranoïa de l'ennemi extérieur et intérieur, et à la fois dans le caractère de Robespierre. Sans faire de psychologie, on sait qu'il était obsédé par l’incorruptibilité ! C'est cette obsession associée à la paranoïa de la "Nation en danger" qui le menait à exécuter ceux qui l'entouraient.
Pendant la Terreur, on est soit Révolutionnaire à fond, soit on se fait traiter de monarchiste. C'est ce qui est arrivé à Hébert, exécuté car soupçonné de vouloir rétablir la monarchie, ce qui est évidemment délirant...

descriptionRévolution ou Terreur en 2013 - Page 4 EmptyRe: Révolution ou Terreur en 2013

more_horiz
Ce que vous dites me fait penser à la question de Robespierre : "Citoyens, vouliez-vous une révolution sans révolution ?".

Cela dit, il y a aussi des historiens, comme Guillemin, non pas pour innocenter l'homme de tous ses crimes mais pour critiquer ceux que Robespierre dérangeaient et qui lui ont mis tout sur le dos pour se dédouaner de leurs actes. Robespierre aurait aussi été instrumentalisé par les membres de son propre parti et du comité.

descriptionRévolution ou Terreur en 2013 - Page 4 EmptyRe: Révolution ou Terreur en 2013

more_horiz
J'avais regardé au début de l'année ce que Guillemin avait dit de Robespierre, et j'y avais trouvé beaucoup d'exagérations voire de faussetés !
Le but de Guillemin était clairement de défendre Robespierre, au prix parfois de ce qui a été.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum