Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Problèmes de concentration

+5
jem
Vangelis
Concupiscence
Desassocega
juliendeb
9 participants

descriptionProblèmes de concentration - Page 3 EmptyRe: Problèmes de concentration

more_horiz
Desassossego a écrit:
Quinze à vingt ouvrages par mois, cela me semble énorme... Car après il faut savoir aussi bien lire le livre et prendre son temps... Etes-vous sûre de ne pas "avaler" vos livres ? :D


En effet ça peut ressembler à de la gloutonnerie littéraire :study:

Et il y a forcément de l'info qui s'échappe à lire aussi vite. Mais j'ai remarqué quelque chose en procédant de cette façon, c'est qu'à défaut de tout retenir d'un ouvrage, j'en retiens les thèses majeures et cela me permet de systématiser ma pensée, je vois beaucoup plus vite les liens que l'on peut faire entre deux pensées ou à l'inverse ce qui les opposent. Ça me donne une sorte de savoir encyclopédique systématique certes superficiel je le reconnais mais qui me donne une vue globale sur les différentes thèses et me permet de faire beaucoup plus de liens dans mes copies que ce soit commentaires ou dissertations et me permet de cette façon d'avoir des résultats correct allant de 14 à 16 la plupart du temps.

Après cela fonctionne dans mon cas, mais c'est subjectif, je ne préconise pas cette manière de faire pour tous le monde mais pourquoi ne pas essayer. :_i_:

descriptionProblèmes de concentration - Page 3 EmptyRe: Problèmes de concentration

more_horiz
Kvothe a écrit:
Vous m'avez mal compris. C'est justement le "trop-plein" de sommeil qui est gênant pour une concentration optimum.

Je n'en ai jamais entendu parler, peut-être est-ce cela le fond de mon problème après tout!

Après, pour ce qui est de lire 20 livres par mois, j'en suis incapable. Pas matériellement, car tout est possible après tout, mais moralement... non! Je culpabilise quand je ne comprends pas quelque chose, et quand je n'ai pas essayé ; j'ai toujours besoin de tout comprendre, ou au moins d'essayer. Ce qui fait que je prends quelquefois un temps fou à lire une œuvre. Par exemple, j'ai commencé la Critique de la raison pure vers janvier ; et je n'en suis encore qu'à la moitié. Tout cela parce que je reviens sans arrêt sur ce que j'ai lu, par incertitude. Bon, c'est aussi parce qu'on nous impose d'autres lectures pour les cours, donc je perds du temps pour l'étudier. Mais je connais des gens dans ma promo qui lisent aussi à une vitesse folle, et des tonnes de bouquins, et à chaque fois ces gens m'épatent parce qu'ils ont en général d'assez bonnes interventions en cours, et semblent connaître énormément de choses. Mais moi j'en suis incapable. Et j'ai finalement lu très peu de bouquins depuis le début de ma scolarité à la faculté de philosophie. Et je me rends compte que quand on n'a pas relu une œuvre, on en oublie souvent énormément après un certain temps. J'ai étudié la Métaphysique d'Aristote l'an dernier... eh bien je ne suis pas sûr de me souvenir de grand-chose maintenant. Et j'ai tellement bûché sur cette œuvre que je me dis que finalement ça ne sert à rien de vouloir absolument tout comprendre, d'autant qu'on oublie tout par la suite.

Bon, en tous cas, j'ai déjà un conseil sympathique : dormir pendant une durée raisonnable. Je vais déjà essayer cela.

descriptionProblèmes de concentration - Page 3 EmptyRe: Problèmes de concentration

more_horiz
juliendeb a écrit:

Par exemple, j'ai commencé la Critique de la raison pure vers janvier ; et je n'en suis encore qu'à la moitié. Tout cela parce que je reviens sans arrêt sur ce que j'ai lu, par incertitude. Bon, c'est aussi parce qu'on nous impose d'autres lectures pour les cours, donc je perds du temps pour l'étudier. Mais je connais des gens dans ma promo qui lisent aussi à une vitesse folle, et des tonnes de bouquins, et à chaque fois ces gens m'épatent parce qu'ils ont en général d'assez bonnes interventions en cours, et semblent connaître énormément de choses. Mais moi j'en suis incapable.

Ce fil pourra peut-être vous aider dans ce cas précis : http://www.forumdephilosophie.com/t589-lire-kant

descriptionProblèmes de concentration - Page 3 EmptyRe: Problèmes de concentration

more_horiz
Pour Kant je me souviens l'avoir lu en hypokhâgne et j'ai pas mal buté dessus. Puis après qu'on l'a étudié en cours, en le relisant, je me suis rendue compte en fait que je le lisais avec beaucoup plus de facilité, d'une part parce que c'était la deuxième lecture, mais surtout parce que j'avais une idée générale de sa pensée, et de son vocabulaire. C'est là qu'on réalise à quel point tout est minutieux et systématique chez lui. Vous avez pas mal d'ouvrages de vulgarisation, du type "Comprendre Kant", qui sont de bonnes introductions à la lecture de l’œuvre en tant que telle.
Je ne sais pas si ça vous sera très utile, mais moi ça m'aide de me faire une idée de la pensée de l'auteur, et des thèses qu'il défend, avant de lire l'ouvrage, et ça permet un certain recul aussi, une lecture qui n'est pas asservie à une découverte page après page. Après ça dépend des auteurs, pour Kant c'est utile surtout parce que tout relève de l'architecture chez lui, son développement est très systématique et très précis, du coup pour ne pas se perdre, avoir une idée de l'ordonnance générale est souhaitable. Mais d'autres philosophes donnent plus envie de se laisser guider, Merleau-Ponty par exemple.

Après je pense que vous avez la bonne attitude, s'accrocher, revenir sur ce que vous n'avez pas compris, peu importe le temps que ça prend, du moment qu'au bout du compte, c'est acquis. Et puis sur les points sur lesquels vous bloquez, vous pouvez poser la question à un professeur ou sur le forum. Pour éviter d'oublier, vous pouvez prendre des notes aussi.

descriptionProblèmes de concentration - Page 3 EmptyRe: Problèmes de concentration

more_horiz
Personnellement, je pense à la vie qui est courte, et je ne prends plus le temps de perdre mon temps : ma concentration s'en trouve nettement améliorée :fouet:
Cela ne veut pas dire que je ne prends pas le temps de me détendre, mais toujours dans l'objectif d'être plus productif dans l'activité menée.
Un autre aspect, peut être la difficulté à se concentrer en ayant des soucis qui m'en empêchent. La solution consiste à les régler avant, pour garder l'esprit libre.

En terme de concentration, je lis désormais des bouquins de philo dans le métro, sans difficulté de concentration.

J'ajoute que la prise de note lors de mes lectures améliore grandement mon attention, ainsi que ma mémorisation et ma compréhension des textes. Je recommande "que sais-je" sur la prise de note à tous les étudiants.

EDIT: En y repensant, j'ai récemment lu Aristote éthique à Nicomaque. Il parle de la maîtrise de soi, ainsi que des vertus. On pourrait voire la capacité à se concentrer comme une vertu ( qui permette d'atteindre un bien par exemple la vérité). Or il explique qu'on devient davantage vertueux par les actes. La concentration, demande donc un entrainement, tout comme faire des abdo. En tout cas ce livre est une vrai solution aux problèmes de concentration : il y a à la fois des réponses à ce sujet, ainsi qu'un entrainement à la concentration non négligeable :hydderf:
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum