Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

descriptionQuelques problèmes de transcendance... EmptyQuelques problèmes de transcendance...

more_horiz
Bonsoir à tous, 

Comme je l'ai dit dans ma présentation je suis quelque peu intrigué par la notion de transcendance. Avant tout si je poste mon sujet dans les réflexions sur le temps, c'est parce que j'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'un phénomène intemporel. Et que je parle du vécu individuel. Mon but ici est d'arriver à conceptualiser cette notion qui me dépasse.

De ce que j'ai lu il s'agirait d'un état sur-conscient (mais pourtant non empirique) où la conscience s'unifierait avec quelque chose d'extérieur. De cette sur-conscience focalisée sur un phénomène, la transcendance implique un vécu identique quel que soit l'individu pour une même situation. Mais il me reste quelques mystères à élucider... 

Un ami musicien m'a dit que c'est quelque chose que les mots mêmes ne peuvent décrire (en parlant du vécu).

J'avais lu une petite étude sur Celibidache (chef d'orchestre très réputé) où l'auteur Samy Rupin, alors étudiant en philosophie parlait de conditions prérequises pour vivre cette transcendance. Pour les intéressés, il est disponible ici : La musique n'est rien. L'une de ces conditions est la liberté (ici, l'absence d'appréhension sur ce qui nous entoure). L'autre serait une capacité réductive de la conscience pour percevoir la multiplicité des phénomènes sonores de la musique comme une unité, puisque la conscience doit être focalisée en tant qu'unité sur la musique.

Je cite quelques phrases qui m'ont amené parmi d'autres à proposer ma définition temporaire.

Samy Rupin a écrit:
La transcendance est le processus par lequel la conscience libre dépasse les phénomènes sonore pour arriver au vécu de la conscience qu'est la musique.

Sergiu Celibidache a écrit:
La musique n'est pas quelque chose qui, dans une définition, se laisserait saisir par des symboles intellectuels et des conventions du langage. Elle ne correspond à aucune forme d'existence perceptible. La musique n'est pas quelque chose.


En espérant que vous pourrez m'apporter quelques précisions ou corrections supplémentaires, merci de votre lecture

descriptionQuelques problèmes de transcendance... EmptyRe: Quelques problèmes de transcendance...

more_horiz
Pour comprendre ce dont vous parlez ici, je vous conseille de vous pencher sur le mysticisme. Une expérience mystique a toujours quelque chose d'incompréhensible. Cela dit de nombreuses lectures vous permettront d'y voir plus clair. Voici une bibliographie qui me semble assez large tout en étant de qualité : Ici

Dernière édition par Desassocega le Lun 23 Mai 2016 - 0:57, édité 1 fois

descriptionQuelques problèmes de transcendance... EmptyRe: Quelques problèmes de transcendance...

more_horiz
Je vous remercie pour votre réponse. J'ai pu parcourir la page wikipédia sur le mysticisme (dont je n'avais d'ailleurs jamais fait le rapprochement avec la transcendance), et j'ai pu y trouver une réplique de Freud (à Romain Rolland) que je trouve assez marrante: "Combien me sont étrangers les mondes dans lesquels vous évoluez ! La mystique m'est aussi fermée que la musique." Je compte me renseigner plus profondément.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum