Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Je cherche à me cultiver.

5 participants

descriptionJe cherche à me cultiver. - Page 8 EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Douglass1 a écrit:
Intemporelle a écrit:
Le problème du révisionnisme c'est qu'il affirme, sans apporter aucune preuve, c'est plutôt de ce côté que se situe le dogme - revoyez par ailleurs la définition de ce mot.


Je ne suis pas de l"avis d'Intemporelle. Il ne faut pas tout mélanger.Le "révisionnisme" n'affirme pas sans apporter de preuves. Bien au contraire: les historiens ont souvent besoin de revoir l'histoire car, comme tout évolue et que de nouvelles données objectives peuvent apparaitre au fil du temps, les historiens apportent une remise à niveau plus proche de la réalité et de la vérité.

Vous confondez avec le "négationnisme" qui, lui, n'apporte aucune preuve et est critiquable.

Dans cette phrase que vous sortez délibérément de son contexte, je ne parle pas du révisionnisme en général, mais du révisionnisme dans un sens bien particulier du terme, en l'occurrence, répondant à Stephen Thomas, j'emploie le mot dans le sens où il l'a employé. Ici révisionnisme est synonyme de négationnisme, donc je ne confonds rien. Les historiens distinguent les deux termes, par commodité (pour éviter que toutes les autres entreprises révisionnistes historiques se trouvent entachées de la connotation négative attachée au terme depuis la Seconde Guerre mondiale), mais puisqu'ici il n'y a aucun risque de confusion quant à ce à quoi Stephen Thomas fait référence, il est possible de conserver ce terme de révisionnisme. Par ailleurs, les révisionnistes eux-mêmes se désignent par ce terme précisément parce qu'ils pensent apporter des preuves de ce qu'ils affirment, simplement ces preuves sont totalement dépourvues de toute validité réelle.

descriptionJe cherche à me cultiver. - Page 8 EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Douglass1 a écrit:
Intemporelle a écrit:
Le problème du révisionnisme c'est qu'il affirme, sans apporter aucune preuve, c'est plutôt de ce côté que se situe le dogme - revoyez par ailleurs la définition de ce mot.


Je ne suis pas de l"avis d'Intemporelle. Il ne faut pas tout mélanger.Le "révisionnisme" n'affirme pas sans apporter de preuves. Bien au contraire: les historiens ont souvent besoin de revoir l'histoire car, comme tout évolue et que de nouvelles données objectives peuvent apparaitre au fil du temps, les historiens apportent une remise à niveau plus proche de la réalité et de la vérité.

Vous confondez avec le "négationnisme" qui, lui, n'apporte aucune preuve et est critiquable.

Douglass, encore une provocation de ce genre, et vous êtes banni, tout comme le sera Stephen Thomas, pour les mêmes raisons.

descriptionJe cherche à me cultiver. - Page 8 EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Stephen唐士明Thomas a écrit:
Douglass1 a écrit:
[...] Récemment, les caricatures de "Mahomet" de Charlie Hebdo occupent l'Une des journaux. Que pensez-vous de ce fait, qui à mon avis pourrait être lourd de conséquences ?

Bonjour Douglass,

La mise en cause du dogme, c'est-à-dire de l'interprétation révisionniste de l'histoire, est parfois passible de sanctions pénales en France comme l'était jadis le blasphème.

Deux poids, deux mesures ?

Cette idée est fort courante. En réalité elle correspond au sophisme de la "pente savonneuse".

descriptionJe cherche à me cultiver. - Page 8 EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Liber a écrit:
Douglass, encore une provocation de ce genre, et vous êtes banni, tout comme le sera Stephen Thomas, pour les mêmes raisons.

Je ne suis inscrit sur ce site que depuis quelques jours et j'en trouve l'ambiance exécrable. Tout le monde se critique et il n'est pas possible d'y exprimer ses idées sans se faire traiter de "provocateur". Sachez que les "joutes d'idées" ne sont pas toujours exemptes d'erreurs et que parfois une certaine "tension" peut naître, sans pour autant dégénérer : question de retenue et de tempérance.

Je pensais trouver parmi vous des interlocuteurs attentifs et respectueux de l'avis d'autrui. Je pensais aussi pouvoir progresser dans le domaine de la culture générale. Il n'en est rien. J'ai le sentiment à chacune de mes réponses d'être "policé" et d'être jugé par des interlocuteurs imbus de leur personne et de leur savoir. Apprendre c'est savoir rester humble et tenter de progresser jour après jour. Il n'existe aucun sujet tabou ; encore faut-il être tolérant et mesuré. Ce sont ces deux qualités qui vous manquent.

Votre site ne m'intéresse plus. Je retourne donc seul à mes livres, laissant les "loups se dévorer entre eux".

Méditez sur cette maxime : "Je m'avance vers celui qui me contredit" (Montaigne).

Adieu

descriptionJe cherche à me cultiver. - Page 8 EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Le provocateur qui se fait passer pour victime, je connais aussi, figurez-vous, je m'attendais même à votre réaction, pour tout dire. Ici, on n'est pas libre de dire n'importe quoi n'importe comment, comme c'était le cas sur Philoforum. Notre forum ne dérivera pas vers le bavardage.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum