Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Je cherche à me cultiver.

5 participants

descriptionJe cherche à me cultiver. EmptyJe cherche à me cultiver.

more_horiz
Bonjour,

Voici ma première intervention sur "Forum de la Philosophie".

En préambule : J'ai peut-être fait une erreur en me présentant sous cette rubrique, mais je pense que si c'est le cas, on saura me le signifier pour rectification.
Je n'ai que peu d'études à mon actif, mais cependant, je cherche en tant qu'autodidacte à me perfectionner. Les connaissances humaines (tous domaines confondus) me passionnent.

J'aimerais parler d'actualités. Récemment, les caricatures de "Mahomet" de Charlie Hebdo occupent la Une des journaux. Que pensez-vous de ce fait, qui à mon avis pourrait être lourd de conséquences ?

descriptionJe cherche à me cultiver. EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Douglass1 a écrit:
Les connaissances humaines (tous domaines confondus) me passionnent.

J'aimerais parler d'actualités.

Là nous sommes plus dans le journalisme, raison pour laquelle j'ai déplacé votre sujet.

Récemment, les caricatures de "Mahomet" de Charlie Hebdo occupent la Une des journaux. Que pensez-vous de ce fait, qui à mon avis pourrait être lourd de conséquences ?

C'est à vous à nous dire ce que vous en pensez. Mais je vais quand même vous répondre. Si on reproche à un journal d'offenser une religion, c'est-à-dire de critiquer des idées ou des sentiments, car une religion c'est avant tout cela, on s'oppose à la liberté d'expression et accessoirement, on fait le jeu de ceux qu'on cherche à combattre par ailleurs (si j'en crois les politiques menées ces dernières années qui luttent contre l'islamisme radical). Pour autant, il ne faut pas que la critique dérive vers des propos condamnables, tels que le racisme, la xénophobie, la diffamation.

descriptionJe cherche à me cultiver. EmptyCe que j'en pense....

more_horiz
La religion est le point de départ et le constat quasi universel d'une souffrance et d'une insatisfaction. Elle aide l'homme à mieux vivre et lui laisse espérer des jours meilleurs. A cet effet, vous pourrez remarquer que les gens les plus croyants sont les plus pauvres, et vice-versa. (D'ailleurs Karl Marx n'avait-il pas dit : "La religion est l'opium du peuple" ?) En effet, plus de 80 % des hommes sur terre croient en une "entité spirituelle supérieure". Celle-ci les aide à mieux vivre et leur laisse des perspectives d'avenir optimistes. Si cela leur permet de mieux vivre, grand bien leur fasse !

Charlie Hebdo a fait des caricatures offensantes de Mahomet. En avait-il le droit au nom de la liberté d'expression ? Je ne le pense pas. La liberté d'expression a des limites et ne doit pas dépasser un certain seuil : celui au delà duquel on offense les croyants musulmans. Le concept de la liberté qui ne doit pas empiéter sur celle d'autrui est bien connu. Dans cette religion, les 2 éléments les plus sacrés sont Mahomet et le Coran. Pourquoi mettre "de l'huile sur le feu" dans un contexte aussi sensible que celui que nous connaissons ? Et si des morts sont la conséquence de ces caricatures ? Charlie Hebdo, dans ce cas, devrait s'en sentir responsable et coupable. "Avant d'agir, il faut toujours réfléchir aux conséquences de ses actes."

La religion est un domaine qui touche l'"Affect". Il faut agir avec tact et pondération, faute de quoi les réactions peuvent être violentes.

NB : Je parle en toute indépendance, étant totalement "incroyant" et ne me fiant qu'à la science rationnelle.

descriptionJe cherche à me cultiver. EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Douglass1 a écrit:
La liberté d'expression a des limites et ne doit pas dépasser un certain seuil : celui au delà duquel on offense les croyants musulmans.
C'est à eux à ne pas confondre raison et croyance.

Elle aide l'homme à mieux vivre et lui laisse espérer des jours meilleurs. A cet effet, vous pourrez remarquer que les gens les plus croyants sont les plus pauvres, et vice-versa.
J'ai entendu cet argument à la radio, "qu'il ne fallait pas trop critiquer la religion pour ne pas désespérer des gens qui souffrent et dont Dieu est le seul réconfort". Argument ridicule, un vrai croyant ne sera pas ébranlé dans sa foi par une critique de la religion, au contraire, elle la renforcera.

Et si des morts sont la conséquence de ces caricatures ? Charlie Hebdo, dans ce cas, devrait s'en sentir responsable et coupable.
En aucun cas. Si on agissait de la sorte, les islamistes nous tiendraient pour de bon, à la moindre de nos paroles, ils nous menaceraient et nous tiendraient ainsi pieds et poings liés. On a l'impression que la liberté d'expression est quelque chose de naturel, mais même de nos jours, dans nos démocraties, il est parfois dangereux de la défendre. Seulement, il faut le faire si on y tient.

descriptionJe cherche à me cultiver. EmptyRe: Je cherche à me cultiver.

more_horiz
Douglass1 a écrit:
En effet, plus de 80 % des hommes sur terre croient en une "entité spirituelle supérieure". Celle-ci les aide à mieux vivre et leur laisse des perspectives d'avenir optimistes.Si cela leur permet de mieux vivre, grand bien leur fasse !

Justement, pensez-vous réellement que la religion, dans les pays où elle fait office de loi (je pense ici à l'application de la Charia) leur permet réellement de mieux vivre ? Au contraire, actuellement (cela n'a pas toujours été vrai) elle entraîne avec un elle un climat de violence et de peur, et se construit sur la misère.

Charlie Hebdo a fait des caricatures offensantes de Mahomet. En avait-il le droit au nom de la liberté d'expression ? Je ne le pense pas. La liberté d'expression a des limites et ne doit pas dépasser un certain seuil : celui au delà duquel on offense les croyants musulmans. Le concept de la liberté qui ne doit pas empiéter sur celle d'autrui est bien connu. Dans cette religion, les 2 éléments les plus sacrés sont Mahomet et le Coran. Pourquoi mettre "de l'huile sur le feu" dans un contexte aussi sensible que celui que nous connaissons ? Et si des morts sont la conséquence de ces caricatures ? Charlie Hebdo, dans ce cas, devrait s'en sentir responsable et coupable. "Avant d'agir, il faut toujours réfléchir aux conséquences de ses actes."

La liberté d'expression ne peut pas s'appuyer sur un critère aussi subjectif que "l'offense" à un groupe social donné. Le caricaturiste qui dessine Mahomet n'est pas croyant, donc il a parfaitement le droit de le représenter, de le tourner en dérision si ça le chante. Le croyant que ça gêne est libre de ne pas acheter/lire un journal où son prophète est caricaturé.
Par ailleurs, s'il y a des morts, ce n'est en aucun cas la faute du caricaturiste, mais la faute de ceux qui commettent l'acte. Rien n'oblige à commettre un crime : si chacun était libre de commettre un crime parce qu'il se sent offensé, et de porter la responsabilité sur l'offenseur, où irions-nous ? Le seul cas où la presse peut être tenue responsable des violences qui découlent de la lecture d'un article, c'est quand il y a appel délibéré à la haine, au racisme, ou à la violence. Les caricatures de Mahomet n'entrent pas dans ce cadre.

La liberté d'expression est à mon sens fondamentale, et ne doit surtout pas être limitée par les susceptibilités de tels ou tels groupes. Il y a peut-être des limites à poser à cette liberté d'expression - et il faudra les définir - mais ces limites ne peuvent en aucun cas reposer sur un concept aussi subjectif que celui de l'offense.

Il est d'ailleurs significatif que le film qui a lancé toute la polémique, L'innocence de l'Islam, ait fait un flop total aux USA, où il est resté totalement inconnu. Il n'a accédé à une célébrité totalement disproportionnée par rapport à sa qualité, que par le seul fait des musulmans, qui ont fait de ce qu'on pourrait appeler une "daube", le film le plus connu de ces dernières semaines...
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum