Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le génie

+3
toniov
Collegienmv
Liber
7 participants

descriptionLe génie - Page 5 EmptyRe: Le génie

more_horiz
Deux choses :


- j'ai employé le mot 'public' pour désigner ceux qui reçoivent l'œuvre. J'aurais dû préciser le public de l'œuvre. Je ne voulais pas dire spectateur ou auditeur.


- quant au fait que le 'grand public' ne connaît quasiment rien à l'Art, je ne suis absolument pas d'accord. Ce que la plupart des personnes ne connaissent pas, c'est ce qu'il y a autour de l'œuvre d'Art : à savoir la connaissance historique qui enrobe l'œuvre. En revanche, tous nous savons ce qu'est une œuvre d'Art, c'est d'ailleurs bien pour cela que l'on se permet bien souvent de dire : "C'est de l'Art, ce n'est pas de l'Art", seuls les plus malins diront : "Oh moi, l'Art, j'y comprends rien".


Ce que je veux dire par là, c'est que si nous avons connaissance d'au moins une œuvre d'Art, nous savons ce qu'est une œuvre d'Art. Si on connaît Le Philosophe en Méditation de Rembrandt, on peut regarder ce qui compose ce tableau et établir en quoi cet objet est une œuvre d'Art. On fera appel à la technique, aux sentiments, à l'histoire ou que sais-je, mais on aura bien une définition de l'œuvre d'Art.


La question que je me pose : à partir de quel instant peut-on dire que l'on s'y connaît suffisamment en Art ? Est-ce à partir du moment où l'on connaît la technique de l'œuvre ? Ce qu'a 'vraiment' voulu exprimer l'artiste ? Est-ce donc à partir du moment où l'on comprend l'œuvre d'Art ? Ou bien quand on la reconnaît en tant qu'œuvre ?


Dire que 'le grand public ne connaît quasiment rien à l'Art' admet une chose forte : l'Art est un sujet d'études. Certaines connaissances sont requises pour comprendre tel ou tel aspect de l'objet étudié. Mais ces connaissances ne sont pas nécessaires pour reconnaître, exposer, diffuser l'œuvre d'Art.


Liber, vous vous référez à la Grèce Antique et je trouve cela logique. Beaucoup de personnes désignent une coupure dans l'Histoire de l'Art entre l'Art traditionnel et l'Art moderne et beaucoup de penseurs se sont attelés à la tâche pour comprendre pourquoi cette coupure. La conception traditionnelle de l'Art était évidemment héritée de la Grèce Antique. On peut choisir un camp, le défendre, mais cela n'est révélateur que de deux choses : ce que nous sommes et ce que nous voulons.


S'en référer à une contemplation de l'œuvre d'Art traditionnelle pour savoir qui comprend l'Art ou ne le comprend pas ne peut en aucun cas être juste, puisque l'œuvre d'Art est toujours ancrée historiquement. Plus l'œuvre d'Art est éloignée historiquement, sociologiquement, psychologiquement et moins elle est compréhensible.

descriptionLe génie - Page 5 EmptyRe: Le génie

more_horiz
toniov a écrit:
Et pourquoi ? Il n'est pas question de s'abaisser mais d'admirer. Admirer ne signifie pas s'abaisser. On s'abaisse devant Dieu le père, si on en a envie. Mais on ne l'admire pas. Tandis qu'un artiste et son oeuvre on peut admirer. Dans toute forme d'expression artistique il y a de l'admirable, et c'est très bien. C'est le premier pas pour apprendre.


Je suis d'accord avec vous. C'est pourquoi à la fin du message que vous citez, je parle d'une double ambiguïté sur ce sentiment d'admiration envers une certaine figure (Dieu ou l'artiste, ou que sais-je) : qui d'une part limite et d'autre part inspire. J'oserais même croire que c'est proportionnel en fonction des personnes.

descriptionLe génie - Page 5 EmptyRe: Le génie

more_horiz
toniov a écrit:
"La plupart des gens" ? Bien sûr que la plupart des gens (parmi ceux qui font de la peinture ou qui prétendent en faire) n'ont pas la maîtrise technique de Rembrandt. Maintenant, de nos jours, beaucoup de gens font de la peinture et un bon nombre d'artistes possède une grande technique qui n'a rien a envier aux anciens. Et je parle de peinture réaliste.

Par "la plupart des gens", je voulais dire ce que j'ai dit, c'est-à-dire tout le monde, sauf les artistes. Pour le reste, vous savez que je ne suis pas d'accord avec vous, personne actuellement ne saurait retrouver la touche de Rembrandt, ni sa pâte, ni même son vernis. Et là je ne parle que de technique, pas d'une société qui s'est complètement détournée de l'art, et qui ne permet plus de réaliser ce qu'on fait nos anciens, même en rêve. Cela dit, il est vain de vouloir réessayer la même chose que par le passé, à notre époque comme autrefois, donc en réalité, le problème ne se pose pas. C'est bien parce qu'au XVIIè ou XIXè on a voulu égaler les Grecs qu'on a désespéré d'y parvenir. Leconte de Lisle se lamentait :
L' impure laideur est la reine du monde,
et nous avons perdu le chemin de Paros.

Les gens qui se sont précipités à l'exposition Monet y sont allés pour retrouver le Paris d'avant-guerre. L'impressionnisme a été la dernière oasis dans un monde de troubles profonds, la dernière manifestation de l'art bourgeois français dont les maîtres furent Chardin et Corot. De nos jours, les tours de béton ont remplacé les doux champs de coquelicots dont les délicates corolles tremblaient au vent.

descriptionLe génie - Page 5 EmptyRe: Le génie

more_horiz
Le concept de "création" me dérange un peu, il a une connotation un peu théologique, si ce n'est bourgeoise : l'idée bourgeoise est l'idée que l'on aurait eu tout seul. Or les idées sont "dans le monde" et n'appartiennent à personne. Seul le phénomène est quelque chose de privé et d'intime.

Thomas Kuhn, dans La structure des révolutions scientifiques, donne une définition convaincante du "génie" :
Il n'y a de génie que celui qui parvient à exploiter les possibilités perceptives d'une époque, et à les prolonger


Dernière édition par Lucien Cadet le Dim 27 Mai 2012 - 0:25, édité 1 fois

descriptionLe génie - Page 5 EmptyRe: Le génie

more_horiz
Stanley Pain a écrit:
tous nous savons ce qu'est une œuvre d'Art


Malévitch, pourtant beaucoup plus près de nous qu'un Cimabue, est autrement moins compréhensible que le peintre florentin. Il faudrait sans doute étoffer quelque peu votre vision de l'histoire.

Dernière édition par Euterpe le Ven 22 Juil 2022 - 16:31, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum