Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Penser avec le septième art

+3
Silentio
Euterpe
Gisli
7 participants

descriptionPenser avec le septième art - Page 4 EmptyRe: Penser avec le septième art

more_horiz
kurdtkobane a écrit:
On a exactement la même dichotomie en musique, aujourd'hui on a la musique pour vendre (Rihanna, Lady Gaga, Justin Bieber....)et celle qui veut en faire un art au sens propre du terme (Damien Saez, Hubert Felix Thiefaine, etc...).


Mais justement, je ne voulais pas intervenir pour ne pas faire un ad hominen, mais maintenant que vous le dites, je me sens obligé de vous répondre que Damien Saez est un produit comme les autres. Dénoncer l'entertainment est également devenu un entertainment, mais encore pire à mon sens que RIhanna ou Lady Gaga car c'est un entertainment bien plus pervers. Regardez bien son titre "J'accuse", vous ne voyez pas que ça ressemble plus à une parodie, une caricature, qu'à un hommage ? D'abord ce que Saez "accuse" dans ce texte est totalement convenu et n'a rien de dérangeant ou gênant (ce qui est mal : la télé, le pétrole, les voitures, les actionnaires, l'argent, le sexe partout, le téléphone, les OGM, les grandes surfaces, etc.) et ensuite en tant qu'il n'est rien d'autre que "fait pour dénoncer", il perd toute sa vocation à être de l'art.
Faire un "sample" de Zola est au final la même chose que de faire un "sample" de Dirty Dancing.

Ce que je veux dire, c'est qu'Aucun Express de Bashung (j'aurais pu prendre Samuel Hall, pour "je vous déteste tous" mais le propos eût été moins pertinent) est à mon sens plus dérangeant et gênant que toute chanson pseudo polémique comme celles de Saez :



De même, pour revenir au cinéma, la sortie de 2001 : Odyssée de l'espace en avril 1968 est à mon sens bien plus politique, dérangeante, anti-consumériste, que tous les événements de mai de la même année (mais en même temps ce n'est pas bien difficile, car pour moi mai 68 est l'événement consumériste et capitaliste par excellence).

descriptionPenser avec le septième art - Page 4 EmptyRe: Penser avec le septième art

more_horiz
Déduction transcendantale a écrit:
De même, pour revenir au cinéma, la sortie de 2001 : Odyssée de l'espace en avril 1968 est à mon sens bien plus politique, dérangeante, anti-consumériste, que tous les événements de mai de la même année (mais en même temps ce n'est pas bien difficile, car pour moi mai 68 est l'événement consumériste et capitaliste par excellence).


Tout-à-fait d'accord. (cf. M. Clouscard, Le capitalisme de la séduction)

Pour en revenir au sujet initial, il ne me semble pas avoir vu d'extraits de films de Terrence Malick, pourtant il m'apparaît que la plupart de ses films (même si je n'ai pas tout vu) semblent se développer autour de thèmes philosophiques ; je pense notamment à "Le nouveau monde" dans lequel j'avais ressenti une espèce d'influence de Lucrèce et de son clinamen.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum