Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Nietzsche est-il un philosophe ?

3 participants

descriptionNietzsche est-il un philosophe ? EmptyNietzsche est-il un philosophe ?

more_horiz
Courtial a écrit:
Nietzsche est-il un philosophe ? La question mérite d'être posée. Fink se la pose, Deleuze se la pose, mais pas Wotling (alors qu'elle ne se pose pas pour Platon).
Cela n'enlève rien à son importance comme penseur : il y a d'immenses penseurs qui ne sont pas philosophes, la philosophie n'est pas le tout de la pensée. Nietzsche n'a pas envie d'être une espèce de Kant ou de Schopenhauer.


Nietzsche s'oppose à toute la philosophie qui le précède, car telle était sa démarche : "généalogique" comme il l'a surnommée. Personne jusqu'à lui n'avait tenté de renverser toutes les valeurs occidentales. Nietzsche ne peut donc être mis à la suite des autres philosophes.

descriptionNietzsche est-il un philosophe ? EmptyRe: Nietzsche est-il un philosophe ?

more_horiz
Liber a écrit:
Nietzsche s'oppose à toute la philosophie qui le précède, car telle était sa démarche : "généalogique" comme il l'a surnommée. Personne jusqu'à lui n'avait tenté de renverser toutes les valeurs occidentales. Nietzsche ne peut donc être mis à la suite des autres philosophes.

D'accord. Mais Wotling me disait qu'au fond Nietzsche est le seul philosophe. Ce qu'il "reproche" à Platon, c'est de ne pas remplir son propre programme, tandis que Nietzsche serait philosophe que les philosophes (Wotling). On pardonnera ma vulgarité, mais se poser la question de savoir si Nietzsche est un philosophe (comme je fais) ou bien affirmer qu'il est le seul philosophe (comme Wotling), quelle est la différence ?

Schopenhauer, ce n'est pas Saint Augustin, Rousseau n'est pas Descartes, Pascal, c'est pas Hegel, mais je les appelle tous des philosophes, et puis, en dehors il y a Nietzsche, qui n'a rien à voir avec aucun de ceux-là.

descriptionNietzsche est-il un philosophe ? EmptyRe: Nietzsche est-il un philosophe ?

more_horiz
Courtial a écrit:
ce que me disait Wotling (dans l'échange que j'ai évoqué) c'est qu'au fond Nietzsche est le seul philosophe.

Nietzsche n'est pas le seul philosophe, il l'est pour lui, de son propre point de vue. Ce qui suffit à justifier un titre comme celui de Deleuze pour un texte qui présente la seule philosophie de Nietzsche. Wotling a dit que Nietzsche était le plus philosophe des philosophes ? C'est son point de vue ! Je ne vois vraiment pas ce qu'on peut lui reprocher là-dessus, d'autant plus qu'il ne fait que répéter ce qu'affirme Nietzsche. Puisque vous citez Heidegger, voici un autre point de vue, où on trouve tout mélangé, Nietzsche le non-philosophe, les penseurs et les philosophes :
Heidegger a écrit:
Nietzsche savait ce qu'est la philosophie. Ce savoir-là est rare. Seuls les grands penseurs le possèdent.


Schopenhauer, ce n'est pas Saint Augustin, Rousseau n'est pas Descartes, Pascal, c'est pas Hegel, mais je les appelle tous des philosophes, et puis, en dehors il y a Nietzsche, qui n'a rien à voir avec aucun de ceux-là.

J'avoue ne pas voir autant de différence entre Nietzsche et Pascal que j'en vois entre Hegel et Pascal, ou Descartes et Rousseau. Et quand Nietzsche parle du christianisme, je le trouve bien plus philosophe que Pascal qui s'exprime sur le même sujet. Je n'évoque même pas Saint-Augustin, le père des pères de l'Église.

descriptionNietzsche est-il un philosophe ? EmptyRe: Nietzsche est-il un philosophe ?

more_horiz
Nietzsche se dit seul philosophe, mais d'une philosophie qui n'a plus rien à voir avec la tradition philosophique en tant que la philosophie (ce qu'on a appelé philosophie jusqu'à lui, c'est-à-dire l'idéalisme et la figure du philosophe comme prêtre) est viciée dès son fondement (le nihilisme de Socrate). Il y a une tension chez Nietzsche entre l'opposition à cette philosophie et son dépassement dans un nouveau type de philosophie qui exécute un nouveau départ pour la pensée et a pour exigence la probité intellectuelle que la philosophie a revendiqué sans la mettre en application (ce qu'on a appelé vérité jusqu'à présent n'était que mensonge). Nietzsche est le seul de son genre, un genre nouveau, une nouvelle aube qui en appelle à une autre philosophie.

Mais personne ne peut créer ex nihilo et chaque philosophe a cru tout révolutionner. Nietzsche n'est pas étranger à l'idéalisme ou au christianisme, il les mène à leur terme. Le mouvement de sortie implique d'en provenir. Je pense donc que la comparaison entre les philosophes est possible et qu'il serait faux de nier l'appartenance à la philosophie d'une tradition ou d'un auteur en particulier. Simplement, il faut restituer les nuances et le sens différent que l'on accorde à la reconnaissance de soi sous le terme de philosophe. La philosophie comme ensemble est certainement capable d'accueillir l'altérité en son sein. Si Nietzsche se revendique comme philosophe, pourquoi pas ? Mais pourquoi le juger comme s'il devait être Hegel d'après des critères d'une tradition à laquelle il veut échapper ? Ne pas dire Nietzsche idéaliste (quoi qu'il le soit en partie, à sa manière) est-ce dire qu'il n'est pas philosophe ? Et est-ce que la philosophie nouvelle peut oublier le passé ?

Liber a écrit:
J'avoue ne pas voir autant de différence entre Nietzsche et Pascal que j'en vois entre Hegel et Pascal, ou Descartes et Rousseau.

A mon avis on oublie bien trop souvent l'influence qu'a pu exercer Pascal sur Nietzsche.

descriptionNietzsche est-il un philosophe ? EmptyRe: Nietzsche est-il un philosophe ?

more_horiz
Silentio a écrit:
Et est-ce que la philosophie nouvelle peut oublier le passé ?

Loin d'oublier le passé, Nietzsche le magnifie.


A mon avis on oublie bien trop souvent l'influence qu'a pu exercer Pascal sur Nietzsche.

Ce n'est pas une influence de jeunesse. Nietzsche découvre les auteurs français au contact de Cosima Wagner, qui lui offrit même pour Noël une édition spécialement reliée pour lui des Essais de Montaigne, par ailleurs grande source d'inspiration de Pascal. Quelle a pu être l'influence réelle de Pascal sur Nietzsche, qui était déjà bien imprégné de pessimisme schopenhauérien ?

Pour en rester aux comparaisons Nietzsche versus les autres philosophes, que dire de Rousseau ? L'auteur des Confessions me paraît bien moins philosophe que celui d'Ecce Homo quand il s'agit de raconter sa vie. Rousseau ne fait que se retourner sur lui-même avec un plaisir presque sadique, tandis que Nietzsche essaie de tirer une leçon de chaque étape de son parcours, fidèle en cela à la grande tradition gœthéenne.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum