Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le culte de Freud

+5
nnikkolass
Vangelis
Silentio
jem
Ménandre
9 participants

descriptionLe culte de Freud EmptyLe culte de Freud

more_horiz
J'ai l'impression que le monde philosophique français accorde une place un peu trop grande à Freud... peut-être à cause de Lacan. Il me semble pourtant que son système n'est en rien plus intéressant que celui de Jung, par exemple ; et que de nombreuses choses désignent la psychanalyse comme une pseudo-science, voire une dangereuse escroquerie presque sectaire.

Ne faudrait-il pas laisser Freud à sa place : dans l'histoire des idées ?

descriptionLe culte de Freud EmptyRe: Le culte de Freud

more_horiz
Si l'on s'en tient à la principale différence entre "science" et "pseudo-science", la première catégorie ayant des connaissances réfutables, ce qui fait défaut à la seconde, alors la psychanalyse est une pseudo-science.

Pour ce qui est de votre question, j'abonde dans votre sens. En Psychologie tout du moins, le problème de la Psychanalyse étant peut être justement son manque d'actualité, les théories psychanalytiques pouvant parfois avoir un vrai problème d'actualisation. Bien qu'ayant été fortement réfractaire à la Psychanalyse, j'ai changé quelque peu ma vision des choses, pour finalement m'accorder sur le principe mais pas sur les théories, ces dernières étant beaucoup trop empruntes d'un aspect culturel qui pouvait peut-être être en vigueur au siècle dernier, mais certainement plus aujourd'hui. D'autant que les vérifications et l'efficacité sont douteuses. Malgré tout, je suis d'accord pour dire que la Psychanalyse a permis certaines choses.

Par ailleurs, bien que j'aie une connaissance de la Psychanalyse en Psychologie, je ne connais pas tellement son poids en Philosophie, pourriez-vous m'éclairer ?

descriptionLe culte de Freud EmptyRe: Le culte de Freud

more_horiz
Ménandre a écrit:
J'ai l'impression que le monde philosophique français accorde une place un peu trop grande à Freud...

Sur quoi basez-vous cette impression ? Au contraire, il me semble que Freud a été violemment critiqué par la French Theory, de même que par notre philosophe médiatique Michel Onfray, ainsi qu'énergiquement discuté par la philosophie dite analytique. Peut-être voulez-vous dire qu'il peut paraître bizarre de voir Freud parmi les philosophes enseignés en Terminale ?

descriptionLe culte de Freud EmptyRe: Le culte de Freud

more_horiz
lesourire01 a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi on dit que la psychanalyse n'est pas une science.

Les postulats de base comme l’inconscient de type Freudien et l’interprétation des rêves n’ont jamais été mis en évidence ; quant à son efficacité il y a tout et son contraire. Et le point le plus important me semble être son irréfutabilité. En effet si vous n’êtes pas d’accord avec le praticien sur l’objet du refoulement, c’est que vous opposez une résistance pour vous en défendre et donc que c’est bien de cela qu’il s’agit. Donc que l’objet du refoulement soit vrai ou non, vous ne pouvez que l’accepter sinon de le démontrer par votre résistance. En fait vous ne pouvez pas sortir de ce mécanisme, ce qui est pour le moins gênant.

lesourire01 a écrit:
Quelle est la motivation de ces obscurantistes ?

Puisque vous supposez que l’obscurité est du côté des critiques envers la psychanalyse, nous attendons vos lumières.

descriptionLe culte de Freud EmptyRe: Le culte de Freud

more_horiz
lesourire01 a écrit:
Je ne savais pas qu'on peut mettre en évidence des postulats monsieur Vangelis!

Parce que vous confondez postulat et axiome.
lesourire01 a écrit:

Oui, oui, l'irréfutabilité... la théorie de l'évolution n'est pas scientifique alors?

Vous dites n'importe quoi. Dans la structure même de la démonstration, il y a possibilité de la réfutation. Ce qui ne veut pas dire qu'elle sera nécessairement réfutée, mais qu'il y a de la place pour qu'elle le soit. Tous les possibles ne se réalisent pas.

Vous ne répondez pas à ma question : "Pourquoi ceux qui ne croient pas à la psychanalyse sont des obscurantistes ? "
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum