Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Cherche bénévole correcteur.

+3
JimmyB
Silentio
Concupiscence
7 participants

descriptionCherche bénévole correcteur. - Page 3 EmptyRe: Cherche bénévole correcteur.

more_horiz
Concupiscence a écrit:
En revanche je crois mal saisir le côté "relationnel" avec les chargés de TD ? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les notes varieraient selon le degré de sympathie établi ?! :shock:
Ma petite expérience : la note finale de certains de mes TD dépendaient pour moitié de la participation. Du coup si vous intervenez beaucoup, êtes dynamique, faites de bonnes blagues, etc., vous avez de bonnes chances d'avoir la moyenne. Perso, je ne participe presque pas en TD et ça n'a jamais affecté ma moyenne, qui correspondait toujours aux notes que j'ai eues aux devoirs à rendre ou aux devoirs sur table, quelle que soit la part de la participation orale dans la note finale du TD. Très souvent la note de participation orale ne sert qu'à élever la note finale de ceux qui ont eu de mauvais résultats à l'écrit. Ne vous inquiétez pas outre mesure, vous verrez bien comment ça se passe quand vous y serez. (mais je précise que je ne suis pas en philo)

Desassossego a écrit:

Je partage l'avis de JimmyB quant aux lectures que vous faites. Quinze livres philosophiques par mois ? C'est impossible que vous puissiez tout com-prendre. Si Euterpe était là, il vous dirait à quel point la digestion est primordiale en philosophie, et plus le temps passe, plus je constate qu'il a raison ! Lisez moins mais mieux, vous y gagnerez au change, croyez-moi.
Ca dépend de la taille des ouvrages, si c'est la phéno, la cripur, etc. c'est sûr, mais s'il s'agit des dialogues de Platon, des ouvrages courts de Kant, etc., ça ne me choque pas. Et puis la première lecture n'est pas la dernière !

descriptionCherche bénévole correcteur. - Page 3 EmptyRe: Cherche bénévole correcteur.

more_horiz
Thrasymaque a écrit:


Desassossego a écrit:

Je partage l'avis de JimmyB quant aux lectures que vous faites. Quinze livres philosophiques par mois ? C'est impossible que vous puissiez tout com-prendre. Si Euterpe était là, il vous dirait à quel point la digestion est primordiale en philosophie, et plus le temps passe, plus je constate qu'il a raison ! Lisez moins mais mieux, vous y gagnerez au change, croyez-moi.
Ca dépend de la taille des ouvrages, si c'est la phéno, la cripur, etc. c'est sûr, mais s'il s'agit des dialogues de Platon, des ouvrages courts de Kant, etc., ça ne me choque pas. Et puis la première lecture n'est pas la dernière !



Pratiquement chaque dialogue de Platon est d'une richesse telle qu'on pourrait en débattre pendant des milliers d'heures. Les dialogues, parce qu'ils sont des dialogues, paraissent plus facilement compréhensibles, mais il n'en reste pas moins que les comprendre demande un travail énorme ; Kant, même lorsqu'il s'agit d'un petit ouvrage, nécessite une extrême concentration et une certaine lenteur. Il faut le suivre petit à petit, sinon on le lit dans le vide.

descriptionCherche bénévole correcteur. - Page 3 EmptyRe: Cherche bénévole correcteur.

more_horiz
De plus chez ces philosophes, comme chez tous d'ailleurs il n'est pas tout de comprendre l'idée générale encore faut il parvenir à reproduire le raisonnement qui fut le cheminement de l'idée.

descriptionCherche bénévole correcteur. - Page 3 EmptyRe: Cherche bénévole correcteur.

more_horiz
Si je puis exprimer mon avis, si vous parvenez à lire une quinzaine d'ouvrages par mois, je doute que vous parveniez à en saisir le contenu et la portée en lisant si rapidement.


Tout dépend en effet des œuvres, le Discours de la méthode, les Méditations métaphysiques, Le rire, Ecce Homo, Platon, Qu'est-ce que les lumières, Sartre, Epictète et Épicure sont des ouvrages que j'ai pu lire en l'espace d'une journée (environ 12h). En revanche j'ai mis environ un mois à lire Ainsi parlait Zarathoustra, une semaine pour L'énergie Spirituelle (mais il faut que je revienne sur la thèse du parallélisme entre idéalisme et réalisme que je n'ai pas complètement saisie. Je ne me contente pas de lire les œuvres, j’annote chaque page puis une fois terminé j'en fais une synthèse par ordinateur avec les thèses principales puis à côté je note ce qui reste flou ou qui pourrait être réfuté. Mais je ne prétends en aucun cas tout savoir c'est pourquoi je continue avec assiduité mes lectures, je n'aurais pas de toute une vie pour avoir ne serait-ce qu'un centième de la connaissance universelle, mais j'aime à étudier seule voilà tout, n'y voyez pas de prétention de ce côté là, je n'aime juste pas Être en cours ce qui est différent d'AVOIR des cours où là je suis loin de rechigner à la tâche.

"À mon avis, il n’y a qu’une école pour former l’esprit, c’est de n’aller dans aucune école." A.France

Dernière édition par Concupiscence le Lun 20 Aoû 2012 - 11:45, édité 6 fois

descriptionCherche bénévole correcteur. - Page 3 EmptyRe: Cherche bénévole correcteur.

more_horiz
Je suis d'accord avec vous. Je ne dis pas que Platon est un auteur facile, je ne dis pas non plus qu'on peut tout comprendre d'un dialogue de Platon en une seule lecture, je dis que je ne vois rien de choquant à lire un dialogue de Platon en deux jours. Je suppose que vous l'avez fait tous les deux. Mais s'il s'agit d'étudier une œuvre, on ne le fait pas en deux jours c'est certain.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum