Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

descriptionNietzsche et autrui EmptyRe: Nietzsche et autrui

more_horiz
Le lointain, c'est peut-être l'amour du monde qui participe au plus intime d'un individu qui se croit substantiel. Quant au reste, ça ressemble à du Rousseau, entre amour de soi (je me suffis à moi-même) et amour-propre qui me divise du fait de l'importance d'autrui et de l'image de moi-même dans le regard des autres.

descriptionNietzsche et autrui EmptyRe: Nietzsche et autrui

more_horiz
Silentio a écrit:
Le lointain, c'est peut-être l'amour du monde qui participe au plus intime d'un individu qui se croit substantiel.

jean ghislain a écrit:
Mais pour Nietzsche, autrui est plus un embarras qui empêcherait notre épanouissement. Il faut comprendre que pour Nietzsche, le but de l'homme est de tendre vers le surhomme, et que ce but n'est pas pour plaire à tout un chacun.

L'explication la plus proche du texte de Nietzsche est celle que propose Jean. Le lointain, ce sont les promesses de l'homme à venir. Par contre, ici Nietzsche vise explicitement la morale chrétienne, le prochain n'est pas un simple autrui que nous sommes amenés à rencontrer, c'est celui que nous devons aimer. Or, Nietzsche nous demande d'aimer le futur de l'homme, non pas ce que l'homme est actuellement. Il exige plus de l'homme et veut que nous aussi, nous exigions davantage des autres.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum