Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Y a-t-il une subjectivité ?

+8
Vangelis
juliendeb
hokousai
Intemporelle
Desassocega
Silentio
Liber
Euterpe
12 participants

descriptionY a-t-il une subjectivité ? - Page 25 EmptyRe: Y a-t-il une subjectivité ?

more_horiz
Euterpe a écrit:
Silentio a écrit:
Peut-on penser que sortir du romantisme puisse passer par l'inversion du rapport entre intellect et affect, afin de mettre le premier au service du second (utiliser son esprit pour désentraver le corps et les passions ou ne pas subir les passions tristes) ?

Pourquoi ne pas lire (au moins) le 12e chapitre de L'Âme et la Vie de C. G. Jung, ainsi que l'autobiographie de Lou Andreas-Salomé ?

J'ai lu Lou Andreas-Salomé, mais j'ai surtout retenu une façon de vivre à la fois exigeante et contradictoire, ou plutôt une exigence de vivre avec ses contradictions. Il y a aussi chez elle une façon toute maternelle ou féminine d'accueillir le monde en elle et de se donner à lui, mettant au monde les hommes rencontrés qui participent de sa propre vie (rencontres qui sont autant de hasards interprétés comme nécessaires : de là une abondante gratitude envers ce qui se donne et se partage).

descriptionY a-t-il une subjectivité ? - Page 25 EmptyRe: Y a-t-il une subjectivité ?

more_horiz
Voilà qui pourrait nous intéresser :
http://www.franceculture.fr/emission-le-gai-savoir-moins-on-se-connaît-mieux-on-se-porte-2014-03-02

descriptionY a-t-il une subjectivité ? - Page 25 EmptyRe: Y a-t-il une subjectivité ?

more_horiz
Olivier a écrit:
Il est dommage d'avoir évacué Freud du débat, après avoir proposé d'interroger le caractère iconoclaste de sa conception du sujet.
On ne l'a pas évacué. Simplement, le hasard de la conversation n'a pas encore permis de (re)trouver Freud.

Olivier a écrit:
Freud a bien une conception du sujet. Le véritable sujet selon Freud, c'est le sujet de l'inconscient (et non l'inconscient du sujet). Il est impossible dans la perspective freudienne de parler -au sens propre de "s'adresser"- au sujet de l'inconscient. C'est du sujet de l'inconscient que viennent des paroles.
Si vous ne développez pas cette remarque, on n'a qu'une personnification. Et si on n'a qu'une personnification, on se retrouve avec deux "fantômes".

Olivier a écrit:
Le sujet freudien n'a pas d'unité, c'est de là que sortent des paroles qui ne répondent qu'au désir, sans cohérence, avec des contradictions qui n'en sont pas pour l'inconscient, des paroles à double-sens, là où le moi crierait au sacrilège, au scandale, à l'inadmissible etc. Ce qui a fait dire à Freud que le moi n'est pas maître en sa maison.
En effet, et c'est l'un des côtés par lesquels il préfigure le magma (Castoriadis). 

Olivier a écrit:
Freud n'a pas proposé trois topiques, mais deux topiques
Merci d'avoir signalé l'erreur.

Silentio a écrit:
Voilà qui pourrait nous intéresser :
http://www.franceculture.fr/emission-le-gai-savoir-moins-on-se-connaît-mieux-on-se-porte-2014-03-02
Le lien proposé est obsolète. En avez-vous un de rechange ?

descriptionY a-t-il une subjectivité ? - Page 25 EmptyRe: Y a-t-il une subjectivité ?

more_horiz
Toutes les émissions consacrées à Clément Rosset :
http://www.franceculture.fr/personne/clement-rosset

Apparemment, beaucoup d'anciennes émissions sont à nouveau disponibles. Vous pourriez les inclure aux archives.

descriptionY a-t-il une subjectivité ? - Page 25 EmptyRe: Y a-t-il une subjectivité ?

more_horiz
Merci !
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum