Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A la recherche du bonheur.

+5
philautos
Desassocega
Silentio
Euterpe
Collegienmv
9 participants

descriptionA la recherche du bonheur. EmptyRe: A la recherche du bonheur.

more_horiz
Les problèmes soulevés dans vos questions sont : - Connaît-on le bonheur ? Et devons-nous le divulguer ? Ce qui est je pense un peu contradictoire avec votre article car vous dites que pour être heureux, il faut ne pas le dire. Tout d'abord, le bonheur existe sûrement car le mot qui le définit est dans notre langue. De plus, nous sommes souvent au contact du bonheur car si nous le cherchons cela veut donc dire qu'on l'a déjà rencontré, non ? Mais, votre proposition de ne pas le montrer semble possible en théorie mais dans la pratique, on ne peut le cacher car quand on est heureux, la première chose que l'on veut faire : c'est le dire à tout le monde et le partager, non ?

descriptionA la recherche du bonheur. EmptyRe: A la recherche du bonheur.

more_horiz
Collegienmv a écrit:
Les problèmes soulevés dans vos questions sont : - Connaît-on le bonheur ? Et devons-nous le divulguer ? Ce qui est je pense un peu contradictoire avec votre article car vous dites que pour être heureux, il faut ne pas le dire.

Il ne dit pas qu'il ne faut pas le dire : il pose la question. Et quand même affirmerait-il qu'il ne faut pas le dire, ce n'est absolument pas contradictoire avec la possibilité ou pas de connaître le bonheur. C'est le propre du secret que d'être une information non divulguée.

Collegienmv a écrit:
Tout d'abord, le bonheur existe sûrement car le mot qui le définit est dans notre langue.

Nous disponsons aussi du vocable "Dieu" pour désigner... quoi au juste ? On n'en sait rien. Le mot n'est pas la chose. C'est un signe linguistique, qui se subdivise en un signifiant (le déclencheur : son, mot écrit, etc.) et un signifié (représentation mentale du signifiant), lesquels sont référés à un référent (à ne pas confondre avec la réalité, c'est plutôt un concept qu'une réalité, même s'il a besoin de la réalité empirique comme soutien - si on me dit : "camion" et que je n'ai jamais vu de camion de toute ma vie, je risque de n'avoir aucun référent ou un référent inapproprié pour m'en faire un représentation). Bref, le mot n'est pas la preuve de l'existence de ce à quoi il renvoie.

Collegienmv a écrit:
De plus, nous sommes souvent au contact du bonheur car si nous le cherchons cela veut donc dire qu'on l'a déjà rencontré, non ?

Oui bien que quelqu'un qui prétend l'avoir rencontré a l'air si manifestement heureux que ça nous donne envie de le trouver...

Collegienmv a écrit:
on ne peut le cacher car quand on est heureux, la première chose que l'on veut faire : c'est le dire à tout le monde et le partager, non ?

Pas obligatoirement. Si gagner au Loto rend heureux, alors force est de constater que beaucoup de gagnants préfèrent ne pas témoigner de leur bonheur (ou de l'occasion de leur bonheur). Mais quand on est heureux, qu'on le dise ou pas, ça se voit, le plus souvent.

Dernière édition par Euterpe le Dim 16 Fév 2014 - 22:23, édité 2 fois

descriptionA la recherche du bonheur. EmptyRe: A la recherche du bonheur.

more_horiz
Il émet la situation, désolé, mais moi, j'ai une question : comment trouver le bonheur seul ?

Pour son apparition dans notre langue, je pensais que si on peut le définir, c'est que quelqu'un l'a connu. Vous me dites "dieu", je réponds que ceux qui nous on amené l'idée de monothéisme (je parle des fois où cela a marché), disaient avoir parlé à Dieu. Ce qui fait que quelqu'un l'a peut-être connu(e).

descriptionA la recherche du bonheur. EmptyRe: A la recherche du bonheur.

more_horiz
Collegienmv a écrit:
Il émet la situation, désolé, mais moi, j'ai une question : comment trouver le bonheur seul ?

Ce n'est pas vous qui trouvez le bonheur, c'est le bonheur qui vous trouve. Ça vous tombe dessus.

Collegienmv a écrit:
disaient avoir parlé à Dieu. Ce qui fait que quelqu'un l'a peut-être connu(e).

On ne parle pas à Dieu. C'est Dieu qui parle à quelqu'un, qui se fait dire par la voix de quelqu'un. Dieu se révèle, il ne se fait pas connaître. Tous ceux qui "en" parlent ne parlent pas de Lui, mais rapportent ce qu'il leur a dit (cf. les évangiles).

Dernière édition par Euterpe le Ven 29 Juil 2016 - 23:49, édité 2 fois

descriptionA la recherche du bonheur. EmptyRe: A la recherche du bonheur.

more_horiz
Il me semble préférable de renoncer à l'idéal du bonheur afin de pouvoir se contenter des choses comme elles sont.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum