Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Platon et la psychanalyse.

+7
Tridox
Crosswind
Desassocega
JimmyB
Silentio
Vangelis
PhiloGL
11 participants

descriptionPlaton et la psychanalyse. EmptyPlaton et la psychanalyse.

more_horiz
Bonjour.

Après avoir lu le livre Le crépuscule d'une idole de Michel Onfray, je me suis souvenu d'un passage de la République de Platon (Livre IX) - Vangelis.
ADIMANTE – Mais de quels désirs parles-tu exactement ?
MOI – Il s'agit de ces désirs que le temps du sommeil voit s'éveiller, lorsque l'autre part de l'âme est endormie, celle de la raison civilisée qui exerce l'autorité sur la première ; lorsque le monde animal, sauvage, a mangé ou bu à satiété, qu'il s'ébroue, repousse le sommeil, veut bouger et satisfaire ses humeurs. Comme tu le sais, ce monde animal a toutes les audaces. Sans plus d'entrave ni de gêne qui lui viendraient de la pudeur ou de la maîtrise de soi, il cherchera en imagination l'union avec sa mère, sans plus hésiter, sa mère ou un individu quelconque, mortel, dieu ou bête ; la souillure du meurtre ne l'arrêtera pas d'avantage, et il n'est rien qu'il hésite à dévorer. En somme, aucune folie ne lui restera étrangère, aucune horreur.

Quelqu'un saurait-il si une filiation assez claire des notions de Ça et de Surmoi a été relevée par quelqu'un, quelque part ? Cela n'apparaît pas dans le livre de Michel Onfray, et ce que l'on connaît de l'influence des lectures de Freud sur ses théories, c'est essentiellement le rôle de la pièce de Sophocle dans l'élaboration de la théorie du complexe d'Œdipe. Les idées exprimées par Platon me semblent tellement modernes que j'ai l'impression de lire Freud, donc j'en conclus que Freud a "découvert" ses théories en lisant les philosophes antiques, et pas seulement la théorie du complexe d'Œdipe, la topique Ça/Surmoi/Moi également, ainsi que le rêve révélant le conflit entre le Ça et le Surmoi (raison civilisée = Surmoi, monde animal = Ça).

descriptionPlaton et la psychanalyse. EmptyRe: Platon et la psychanalyse.

more_horiz
Quand vous lisez Platon vous ne pouvez pas lire Freud parce que la personne psychologique, telle qu'on la conçoit de nos jours, n'existait pas. Ensuite je ne connais pas la genèse du ça, du moi et du surmoi chez Freud, sauf qu'ils complètent les notions d'inconscient, préconscient et conscient de la première topique.

Enfin, quand je lis : (raison civilisée = Surmoi, monde animal = Ça), je suis certain que vous ne maîtrisez pas ces notions. A moins que vous ne vouliez exprimer tout autre chose, mais dans ce cas c'est plus que maladroit ; c'est une grave erreur.

descriptionPlaton et la psychanalyse. EmptyRe: Platon et la psychanalyse.

more_horiz
"raison civilisée = Surmoi, monde animal = Ça", ça me semblait couler de source, être l'évidence même. Un chien ne se préoccupe pas de morale "civilisée". Essayez de vous promener nu dans la rue et de faire une crotte sur le trottoir, vous verrez le résultat. Mais en rêve, vous pouvez le faire.

descriptionPlaton et la psychanalyse. EmptyRe: Platon et la psychanalyse.

more_horiz
PhiloGL a écrit:
Un chien ne se préoccupe pas de morale "civilisée".

Raison de plus pour ne pas mettre le surmoi avec le monde animal. Enlevez le signe = de votre proposition et faites une phrase complète que nous sachions de quoi vous parlez.

descriptionPlaton et la psychanalyse. EmptyRe: Platon et la psychanalyse.

more_horiz
Le Surmoi, me semble-t-il, dans l'esprit de Freud, est l'équivalent de ce qu'on appelle en philosophie l'Epistémè, c'est-à-dire l'héritage culturel fixé dans nos habitudes comportementales humaines, qui peut varier d'une culture à l'autre. Aucun chien ne se retient de crotter dans la rue, mais, pour des raisons culturelles, certains mâles humains refusent de serrer la main d'une femme.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum