Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le test de Turing.

+2
Syst.
Crosswind
6 participants

descriptionLe test de Turing. - Page 4 EmptyRe: Le test de Turing.

more_horiz
J'avais automatiquement employé inconscience par opposition à conscience. Je pensais au sommeil, au coma, au KO. Merci de me reprendre.

Le cerveau fonctionne et nous n'en sommes pas conscients. Ça ne peut être que l'activité de la matière du cerveau qui produit la conscience, la pensée, sinon on est dans un dualisme matériel/immatériel qui n'a pas de sens.

descriptionLe test de Turing. - Page 4 EmptyRe: Le test de Turing.

more_horiz
berlherm a écrit:
Le cerveau fonctionne et nous n'en sommes pas conscients. Ça ne peut être que l'activité de la matière du cerveau qui produit la conscience, la pensée, sinon on est dans un dualisme matériel/immatériel qui n'a pas de sens.

Je ne saisis pas bien. Quelle motivation l'hypothèse d'une conscience "produite ailleurs" que dans un cerveau vous amène à conclure la nécessité dans ce cas d'un dualisme ? Et en quoi le dualisme n'a pas de sens selon vous ?

descriptionLe test de Turing. - Page 4 EmptyRe: Le test de Turing.

more_horiz
Rapport publié par le Sénat en 2012, Les enjeux de la biologie de synthèse. a écrit:
[...]le fait que Craig Venter ait synthétisé le génome complet d'une bactérie et l'ait transféré dans la cellule d'une autre bactérie [...] constitue une performance et même une révolution.
Une étude récente souligne, quant à elle, que le travail du groupe Venter démontre que l'objectif de créer des systèmes vivants en laboratoire se rapproche

Michel Troublé, Les qualités sensibles, clé du vivant. Philosophie, science et société, 2015 a écrit:
Nombreux sont les chercheurs qui soutiennent que la vie artificielle est pour demain. C’est ainsi que des robots humanoïdes seraient bientôt dotés de capacités semblables à celles des êtres humains. À notre image, ces robots, autonomes, s’adapteraient aux contraintes du moment en inventant de nouvelles stratégies. Ils seraient conscients et auraient des émotions. Afin d’assurer leur pérennité, leur "vie", ces robots seraient capables de décider intelligemment des actions à entreprendre en réponse aux stimulations utiles ou nuisibles induites par l’infinie diversité des objets du monde qu’ils perçoivent. Des robots sont autonomes dans la mesure où ils ne reçoivent aucune assistance humaine en ce qui concerne le choix des solutions possibles en matière des actions qu’ils doivent effectuer pour assurer la durabilité de leur structure et des fonctionnalités qui y sont attachées. La compréhension des mécanismes de décision que doivent posséder ces robots pour être autonomes, artificiellement vivants, est donc essentielle. Les techniques de la robotique et de l’intelligence artificielle (réseau de neurones, logique floue, algorithmes génétiques...) permettent justement d’effectuer une approche formelle de la logique de ces mécanismes, approche qui a cette propriété essentielle d’être indifférente à la nature des éléments qui constituent ces mécanismes…


Si les animaux sont des machines subtiles, les recherches actuelles montrent que ces machines sont capables de plaisir (cf. Thèse de Cyril Hasson, Modélisation des mécanismes émotionnels pour un robot - Téléchargeable sur internet), et que les oiseaux peuvent parler comme les hommes (cf. Martine Hausberger : L'Homme parle comme les étourneaux - Téléchargeable sur internet).

descriptionLe test de Turing. - Page 4 EmptyRe: Le test de Turing.

more_horiz
BOUDOU a écrit:
[...] Ils seraient conscients et auraient des émotions [...]
Si les animaux sont des machines subtiles, les recherches actuelles montrent que ces machines sont capables de plaisir (cf. Thèse Cyril Hasson, Modélisation des mécanismes émotionnels pour un robot - Téléchargeable sur internet), et que les oiseaux peuvent parler comme les hommes (cf. Martine Hausberger, L'Homme parle comme les étourneaux -Téléchargeable sur internet).
Comment s'assurer de la proposition surlignée ? Comment s'assurer d'un quelconque plaisir ressenti ?

Pour ce qui est du langage, le grand pas en avant se fera lorsqu'il sera possible de dialoguer d'un monde à l'autre.

descriptionLe test de Turing. - Page 4 EmptyRe: Le test de Turing.

more_horiz
La thèse de Cyril Hasson, donnée en exemple comme travail de recherche sur la psychologie de synthèse, Modélisation des mécanismes émotionnels pour un robot autonome : perspective développementale et sociale, est basée sur les travaux du célèbre neurobiologiste américain Antonio Damasio qui définit clairement ce qu'on peut entendre par émotion ou conscience d'un point de vue psychologique. Ses travaux sont introduits, par exemple, ici.

Les neurosciences computationnelles, donnent un modèle des émotions qui émergent depuis les sensations fondamentales de douleur et de plaisir (sous contrôle biochimique) en lien avec les sensations externes.
Tous ces travaux très nombreux sur la psychologie de  synthèse se développent de façon concomitante avec ceux de biologie de synthèse. Les travaux qui étudient la pensée in vitro ont un intérêt heuristique en psychologie. Ils montrent que le corps joue un rôle essentiel dans la formation de la pensée qui ne serait pas, par essence, discursive.
Je vous invite à lire les livres d'Antonio Damasio et de me dire ce que vous en pensez. La version intégrale en anglais de son livre : Looking for Spinoza.

Dernière édition par BOUDOU le Sam 16 Avr 2016 - 10:50, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum