Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Révisionnisme et négationnisme.

+3
JimmyB
Intemporelle
Plume
7 participants

descriptionRévisionnisme et négationnisme. - Page 6 EmptyRe: Révisionnisme et négationnisme.

more_horiz
Chapiliou, concernant ce sujet, si vous cherchez la vérité, alors c'est que vous avez des doutes. Et par quoi ce doute est-il nourri ? Faites par conséquent attention à la limite de l'acceptable.

descriptionRévisionnisme et négationnisme. - Page 6 EmptyRe: Révisionnisme et négationnisme.

more_horiz
Merci Eunomia.
Votre réponse m'aide à progresser sereinement dans ma quête de documents, de renseignements historiques.

Vangelis, je suis jeune étudiant, je me destine à l'étude de l'Histoire. Je vous demande de bien vouloir expliciter votre mise en garde à l'égard de mon travail de recherche.
 
Cordialement

descriptionRévisionnisme et négationnisme. - Page 6 EmptyRe: Révisionnisme et négationnisme.

more_horiz
Vous ne pouvez seulement vouloir amasser des preuves ou arguments contre l'existence de la Shoah. Sinon cela relève de l'obsession, de la malhonnêteté intellectuelle et vous fausserez les résultats de votre enquête (prétendue objective). De plus, il est très facile de déformer toute entreprise tant qu'elle suit le cours de notre désir, de sorte que si vous voulez vraiment nier la Shoah, vous y arriverez. Au dépend de la vérité, assurément. Quant au doute, je ne vois pas pourquoi il devrait être systématique, il se fonde sur des raisons, mais suspecter quelque chose ne signifie pas qu'il y a une vérité cachée ou que toute vérité ne peut être dévoilée que par un doute radical. Quant au reste, lisez les historiens : leurs travaux sont suffisamment nombreux pour rendre indéniable l'existence de la Shoah. Cependant, leurs interprétations et explications du phénomène peuvent différer. Cette pluralité est bonne (le même phénomène est reconnu, toutefois il est possible d'affiner sa compréhension par la confrontation des idées), bien qu'elle soit l'occasion de conflits qui laissent transparaître des intérêts, notamment politiques, susceptibles de nuire à la recherche. Enfin, je trouve aberrant de crier à la théorie du complot quand on ne s'est pas renseigné sur le sujet (avoir lu les ouvrages des historiens). Or l'opinion y vient souvent en confondant savoir et pouvoir.

descriptionRévisionnisme et négationnisme. - Page 6 EmptyRe: Révisionnisme et négationnisme.

more_horiz
Chapiliou a écrit:
Je vous demande de bien vouloir expliciter votre mise en garde à l'égard de mon travail de recherche.

Le sujet traite du négationnisme et donc de la Shoah. Aussi quand vous exprimez votre volonté de chercher la vérité, il s'agit bien de ce sujet là et pas d'un autre. Or, cette recherche ne peut s'effectuer que s'il y a un doute, celui-là même qu'entretiennent les négationnistes à des fins idéologiques. Voilà ce qui me fait sourciller.

De plus, en tant qu'administrateur ou modérateur de ce forum, nous avons un devoir envers la législation en vigueur, ce qui explique notre vigilance. Ainsi, c'est à vous de faire l'effort pour dissiper tout malentendu.

descriptionRévisionnisme et négationnisme. - Page 6 EmptyRe: Révisionnisme et négationnisme.

more_horiz
Chapiliou a écrit:
Je suis un jeune étudiant. Je me destine à l'étude de l'Histoire.


En quelle année d'étude êtes-vous ? 
Étudiant en histoire, vous avez dû toucher du doigt cette difficile réalité : la vérité historique est une illusion. L'historien s'astreint à une méthodologie stricte d'étude des sources. L'enjeu est de proposer des interprétations, plus ou moins farfelues, plus ou moins solidement étayées. Ceci posé, il faut prendre en compte que l'Histoire est un discours, soumis aux volontés de son créateur, pensez donc toujours à l'arrière-plan de votre source. Si vous suivez une UE (unité d'enseignement) de méthodologie on vous parlera du contexte d'écriture. Exemple : Hobsbawm est un vénérable historien, mais il est léniniste et écrit pendant la Guerre froide depuis Londres, certains points sont donc à confronter avec d'autres. On en revient aux interprétations divergentes. Plus simplement peut-être, même la chronologie est la cause d'intenses débats : la Renaissance brouille la séparation médiéval/moderne. 

Les interprétations portent sur des faits, ceux-ci ne sont qu’exceptionnellement remis en question. Vous pouvez débattre de la volonté d'Hitler d'éradiquer les Juifs, c'est actuel, mais l'existence du fait lui-même n'est pas sujet à caution. 

Pour débuter, lisez Qu'est-ce que le nazisme ? de Ian Kershaw. 
Quest-ce que le nazisme ?, Ian Kershaw, page 172 a écrit:
Dans sa pénétrante analyse de la genèse de la "solution finale", Martin Broszat propose une interprétation qui va dans le même sens : « Il me semble qu'il n'y a pas eu un ordre général d'extermination des Juifs et que le "programme" d'extermination s'est développé à travers des initiatives individuelles pour atteindre progressivement son caractère institutionnel véritable au printemps 1942, après la construction des camps d'extermination en Pologne (entre Décembre 1941 et Juillet 1942) ». Jusqu'à l'automne 1941, il n'est question que de déporter les Juifs. (...) 
Le rôle du Führer apparaît encore plus réduit dans l'interprétation proposée par l'historien est-allemand Kurt Pätzold (...)


Un exemple plus clair : on débat de la portée d'un sacre royal, pas de son existence, une fois celui-ci attesté dûment par la recherche historique — et c'est évidemment le cas pour la Shoah.

Je rejoins Silentio et réitère mon conseil : lisez des historiens. Votre bibliothèque universitaire vous fournira tout ce dont vous avez besoin, et vos professeurs d'histoire contemporaine seront ravis de votre investissement.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum