Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Identification d'un manuscrit

5 participants

descriptionIdentification d'un manuscrit - Page 5 EmptyRe: Identification d'un manuscrit

more_horiz
Le Martin Hübner dont il est question est l'auteur d'un Essai sur l'histoire du droit naturel (1757) :

  • Première partie : http://search.ugent.be/meercat/x/bkt01?q=900000140411
  • Deuxième partie : http://books.google.fr/books?id=EPUTAAAAQAAJ&dq=inauthor:"Martin

Quelques éléments biographiques : Martin HUBNER (1723-1795), publiciste danois, fut précepteur du comte de Holstein puis professeur à l'université de Copenhague (1751). Il voyagea en France, en Angleterre, en Hollande, fut membre de la Société des sciences de Norvège, vice-président de la Société danoise d'économie politique, membre correspondant de l'Académie des Inscriptions de Paris et de la Société royale de Londres. (Grand Larousse du XIXe, Tome IX, 427-1 - MICHAUD, t. XX - 92-93)

Dans votre table des matières (doc pdf), page 8, il faut lire : De Cive (Le citoyen) et non "de live". Il fait référence aux chap. 12 et 15 du livre de Hobbes ( http://classiques.uqac.ca/classiques/hobbes_thomas/le_citoyen/le_citoyen.html ).

Si je me fie au premier chapitre de cette partie de votre livre, consacrée à la philosophie morale, il me semble y déceler une opposition augustinienne au droit naturel, qui pose le problème de l'autorité théologico-politique (cf. Hobbes), donc de l'autonomie de la raison (Pufendorf, etc.). Si le texte est indulgent avec Hübner, c'est probablement parce que celui-ci affirme, par exemple, que la loi mosaïque est une partie du droit naturel ; que son opposition à la raison d'État n'implique pas une tabula rasa (les catholiques français, jésuites comme jansénistes, recommandent la soumission à l'autorité politique, pourvu qu'elle soit monarchique) ; parce qu'il condamne enfin avec la plus grande sévérité la conception spinoziste de la nature (p. 429 de la deuxième partie).

A la fin du paragraphe Divisio, il me semble qu'il parle de D'Alembert (Dalambert ?) et de ceux qui souscrivent à son déisme (monitis domini), lequel pose un problème : le monisme implique d'écarter la transcendance (Dieu est séparé, distinct de sa création, c'est une autorité inexpugnable) mais je ne parviens pas à déchiffrer ce qui suit (en marge). Pouvez-vous prendre en photo la partie Abjicitur du chap. 3 De Unitate Dei, dans Theodicea (p. 168), ainsi que du dernier chapitre dans Pars altera theodiceae ?

Où avez-vous acheté ce manuscrit ?

Pour finir, peut-être faudrait-il lire Henri Bremond, à commencer par le 9e des 11 vol. que forme son Histoire littéraire du sentiment religieux en France depuis la fin des guerres de religion jusqu'à nos jours (1916-1933).

Dernière édition par Euterpe le Dim 25 Nov 2012 - 21:54, édité 1 fois

descriptionIdentification d'un manuscrit - Page 5 EmptyRe: Identification d'un manuscrit

more_horiz
Euterpe,

Je vous remercie pour le temps que vous avez passé sur ces textes et pour l'abondance des renseignements fournis.
Toutes ces pistes sont bien intéressantes et je vais suivre vos conseils de lecture.
Les photos demandées seront mises en ligne au plus vite et la correction du plan effectuée dans les meilleurs délais.

J'ai acheté en ligne ce manuscrit il y a maintenant 7 ou 8 ans à un vendeur professionnel, et je crois bien me souvenir qu'il n'y avait pas d'indication quant à sa provenance. Je vais néanmoins fouiller dans mes archives et pourquoi pas le contacter si je le peux, mais j'ai peur que la démarche soit très peu informative.

Encore merci,
Caribou

descriptionIdentification d'un manuscrit - Page 5 EmptyRe: Identification d'un manuscrit

more_horiz
Ça prouve tout de même que la philosophie a pu être un art merveilleux et pas que spirituel.

descriptionIdentification d'un manuscrit - Page 5 EmptyRe: Identification d'un manuscrit

more_horiz
Caribou a écrit:
il n'y avait pas d'indication quant à sa provenance
C'est moins la provenance du document qui m'intéresse que la commune où vous l'avez acheté.

Toujours dans l'hypothèse où il s'agirait du cours d'un séminariste, ou l'enseignement d'un oratorien, je crois que le contenu est l'équivalent de nos programmes scolaires. De ce point de vue, si vous pouviez confectionner une table des matières la plus exacte possible, ça m'arrangerait. Pour lors, comparez la table des matières des Institutiones (ad usum scholarum) de l'archevêque de Lyon (dont je vous ai donné le lien), et votre table des matières.

Votre livre, Institutio 2 : Psychologia - Pars 2 : De mentis humanae facultatibus - Cap. 1 (De voluntario) & 2 (De libero) :
Identification d'un manuscrit - Page 5 Captur17

Maintenant, les Institutiones :

Identification d'un manuscrit - Page 5 Captur18

Entre l'un et l'autre, seul le point de vue est inverse, mais il s'agit du même thème. Votre livre adopte un point de vue "psychologique" : les facultés de l'esprit en tant qu'il est orienté vers l'extérieur, vers l'action : la volonté ; la liberté. Le livre de l'archevêque parle de l'action, mais s'intéresse aux principes internes de l'action. Toutefois, dans l'un, nous sommes au chapitre de la "psychologie" (les institutiones sont un enseignement ou un apprentissage, d'où l'idée d'un séminaire) ; dans l'autre, nous sommes au chapitre de l'action (les institutiones sont un corps de doctrine, c'est l'autorité qui parle, à travers l'archevêque).

Autre rapprochement. Votre livre :
Identification d'un manuscrit - Page 5 Extrai10

Les Institutiones (même chap. que précédent) :
Identification d'un manuscrit - Page 5 Extrai11

Cette fois, votre livre occupe le même point de vue (Partie Philosophia moralis).

Dernier rapprochement. Les Institutiones :
Identification d'un manuscrit - Page 5 Extrai12

Votre livre :
Identification d'un manuscrit - Page 5 Extrai13

Cette fois, la différence, c'est que dans le livre de l'archevêque, la partie sur la conscience précède celle sur la loi, tandis que dans votre livre, la partie sur la loi précède celle sur la conscience.
J'ai comparé la partie Ethica pars altera de votre livre, et la partie Ethica specialis des Institutiones, très proches l'une de l'autre aussi.

Enfin, parmi les nombreuses citations qu'on peut trouver, on trouve dans les deux livres le même passage de l'Émile de Rousseau.

Vous savez maintenant dans quel cercle chercher. De là à retrouver le nom du scripteur...

descriptionIdentification d'un manuscrit - Page 5 EmptyRe: Identification d'un manuscrit

more_horiz
Euterpe,
Je ne peux que vous remercier encore, et vous féliciter pour votre perspicacité et vos connaissances ; cette piste est à l'évidence la bonne et vous me fournissez de plus la clef pour l'explorer ! Je vais donc m'attacher à effectuer une retranscription - plus intelligente - du plan, que je vous transmettrai.
En attendant les photos demandées, que je vais faire au plus vite, voici un scan recto verso d'un feuillet libre trouvé entre deux pages de l'ouvrage. On y trouve là aussi des résonances avec le plan du livre "Ethica specialis" que vous m'avez indiqué.

Identification d'un manuscrit - Page 5 Dissertatio1

Identification d'un manuscrit - Page 5 Dissertatio2

Merci encore
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum