Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

L'affaire DSK

4 participants

descriptionL'affaire DSK - Page 7 EmptyRe: L'affaire DSK

more_horiz
Le désert croît (Nietzsche), la barbarie moderne aussi (Henry). Ce qui frappe ma conscience philosophique dans cette affaire, c'est de constater, avec une acuité d'une violence incroyable, à quel point le delirium médiatico-économico-journalistique devrait être considéré, de fait, par nous autres philosophes, comme LE PROBLÈME PHILOSOPHIQUE MAJEUR de notre époque. C'est fondamental, vital et tout à fait nouveau (qui aurait fait figurer ce thème comme prioritaire dans la liste des problèmes philosophiques classiques, voire modernes ?)

Entre parenthèses, l'absence assourdissante de la vraie philosophie de cet univers en est une preuve supplémentaire : car il y a antinomie. Nous sommes passés en quelques décennies des Sartre et des Aron aux "nouveaux philosophes" aux politologues, puis aux journalistes, puis aux "glousseurs".

Marcuse avait déjà démontré il y a un demi siècle à quel point le capitalisme auto immunisé par son fonctionnement médiatique devait sans doute s'avérer toujours plus apte par sa faculté quasi génétique à absorber, digérer, reprogrammer, et diffuser le réel.

Il pleut des immondices dans nos cerveaux, dans nos oreilles, sous nos yeux : une déferlante d'images et de commentaires, notre univers médiatique, qui est une véritable machine de guerre, impossible à arrêter, toujours rechargée en munitions.

Qui est victime d'un bombardement médiatique ?


RAPPEL : friedrich, vous n'avez plus besoin de justifier votre texte avant de le publier, la justification se fait automatiquement.

descriptionL'affaire DSK - Page 7 EmptyRe: L'affaire DSK

more_horiz
Liber a écrit:
Badinter a surtout fustigé la "marche de la honte", exposition médiatique qui rappelle par son symbolisme l'humiliation des défilés romains. Si DSK est totalement blanchi, son image est ternie à jamais. Le maire de New-York a dit lors de la polémique qu'il y aurait réparation, mais comment voulez-vous réparer ça ?

La réparation sera ou serait d'abord judiciaire (pas celle symbolique de la réparation judiciaire, celle de l'abandon des charges) et "politico-médiatique", il remontera(ait) avec la même force et violence qu'il est tombé à l'instar d'un bouchon, voyez ceux qui ont subi le même sort (injuste s'il en est) ; Baudis souillé fait désormais figure de vieux sage et de mentor. Le système médiatique est fondé sur la tyrannie de l'immédiat, il a peut-être le mérite de savoir oublier ce qui a été pour sacraliser ce qui est.

descriptionL'affaire DSK - Page 7 EmptyRe: L'affaire DSK

more_horiz
Oui en effet cicero, la tyrannie de l'immédiat par le médiatique ! Ce qui devrait faire médiation, est soumis à l'immédiat. Mais ce n'est pas tout et ce n'est pas absolument vrai : les médias pourraient faire de "l'immédiat" intelligent, ce n'est pas le choix retenu car il est d'abord une machine de guerre.

descriptionL'affaire DSK - Page 7 EmptyRe: L'affaire DSK

more_horiz
Bien évidemment que l'image de DSK est souillée à jamais, il pourra comme vous le dites, Cicero, faire figure de sage (mais pas auprès des femmes :)), comme conseiller économique, par exemple, seulement, il ne sera jamais président de la République. Sa carrière est détruite.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum